Vers une certification de qualité halal ?

De
Publié par

La filière de la viande halal occupe une place de plus en plus importante en France. Elle est cependant entachée de nombreuses incertitudes concernant la qualité des produits. La mise en place d'une certification de qualité halal et d'une systématisation des contrôles est indispensable pour obtenir la confiance des consommateurs et pour une meilleure régulation de la filière. Cet ouvrage offre une réflexion autour de ce processus de qualification spécifique.
Publié le : samedi 1 septembre 2007
Lecture(s) : 226
Tags :
EAN13 : 9782296180499
Nombre de pages : 129
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Vers une certification de qualité halaI?

Ethique Economique (lollection dirigée par François Régis Mahieu
L'éthique rejoint l'économie dans la recherche du bonheur pour soi et pour les autres. L'individu n'est pas totalement opportuniste, il concilie égoïsme et altruisme. Reconnaître les formes de l'éthique est une priorité en économie: vertu, responsabilité, discussion, justice. Une attention particulière est accordée à l'éthique du développement, en particulier à la considération accordée à la justice intra et intergénérationnel1e dans le cadre du développement durable. L'éthique se traduit par des évaluations et des sanctions vis-à-vis de ceux qui ont la responsabilité de la vie bonne. Cette collection concilie recherche et pédagogie, réflexion et action, dans l'optique la plus large possible. Déjà parus

Samir ZEMMOUR~ Le marché de la viande HalaI: évolutions, enjeux et perspectives, 2006. Jérôme BALLET, Katia RADJA, Le capital social en action, 2005. J. BALLET, J.-L. DUBOIS, F.-R. MAHIEU, L'autre développement, 2005. J.P. MINVIELLE et A. LAILLER, Les politiques de sécurité alimentaire au Sénégal depuis I 'indépendance~ 2005. Roland GUILLON, Les tensions sur l'activité en Afrique de l'ouest. Une apporche comparative Nord-Sud, 2003. JérÔlne BALLET, Roland GUILLON, Regards croisés sur le capital social, 2003.

SamirZEMMOUR

Vers une certification de qualité halaI?

L'Harmattan

Autres ouvrages de l'auteur: Le marché de la viande halai: perspectives évolutions, enjeux et

@ L'HARMATTAN,

2007

5-7, rue de l'École-Polytechnique;

75005 Paris

http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattanl @wanadoo.fr ISBN: 978-2-296-03953-7 EAN:9782296039537

INTRODUCTION GENERALE

"La nourriture halaI attire de plus en plus les jeunes musulmans", tel est le titre de l'article, écrit par la journaliste Florence Amalou sous la rubrique FranceSociété, paru dans le quotidien Le Monde du 14/06/05. Estimée à 5 milliards d'euros en Europe, la consommation de viande halaI connaît une progression de 15% par an depuis 1998. Devant cette croissance à deux chiffres incontestable, Antoine Bonnel, organisateur du 2ème Salon européen de l'alimentation halaI organisé du 6 au 8 juin, tiendra les propos selon lesquels" 10% des viandes consommées en France seraient halaI". Si Florence Amalou reconnaît néanmoins que "ces chiffres sont à manier avec précaution, dans la mesure où aucun institut ne chiffre officiellement ce marché", elle affirme que, de plus en plus, les industriels de l'agroalimentaire et les distributeurs "adaptent leur offre pour répondre aux prescriptions religieuses de l'Islam" (comme cela a déjà été le cas quelques années auparavant pour les 600 000 membres de la communauté juive). Pour Florence Bergeaud-Blackler, sociologue à l'unité d'anthropologie de l'Université Aix-Marseille, les immigrés d'Afrique du nord et d'Afrique noire de la troisième génération désirent renforcer leurs "liens à l'origine". C'est pour cette raison essentiellement que les "jeunes consommateurs musulmans se tournent vers une consommation exclusive" et qu'ils sont "plus partisans du tout-halaI que leurs parents" . Dans un second article de la journaliste Florence Amalou, paru le même jour sous la même rubrique, intitulé "Les religieux ont été dépossédés de ce marché", Florence Bergeaud-Blackler affirmera ceci: "Le halaI concerne 4 à 5 millions de consommateurs potentiels en France. A l'heure actuelle, c'est uniquement un phénomène économique, 9

sans aucun traitement réglementaire". Selon elle, en France, il faudrait réaliser davantage d'études sur ce phénomène socioéconomique car sinon "tout cela va finir par poser problème". D'autant plus que, selon elle, il semble que la demande en viande halaI est dépendante de l'offre: "plus l'offre commerciale se construit, moins la demande halaI reste dans un tiroir". Depuis quelques années déjà, la filière de la viande halaI connaît en France un essor particulier marqué par une expansion significative dans le secteur agroalimentaire. Parce qu'elle peut être définie comme un segment de la réalité socioéconomique mettant en interaction, dans un espace géographique donné, une multiplicité d'acteurs et d'activités autour d'un produit alimentaire spécifique devant respecter des obligations religieuses, la question des règles et des normes qui guident et coordonnent les actes de production et de consommation de la part des acteurs de la filière est essentielle d'autant plus qu'à I'heure actuelle il semble que les membres de la communauté musulmane de France sont en perte de confiance. Face à une situation où les responsables de la communauté musulmane peuvent aller jusqu'à affirmer que 90 à 95 % des viandes vendues sur le marché ne sont pas véritablement halaI et où la Direction générale de la consommation, de la concurrence et de la répression des fraudes a prononcé de nombreux avertissements auprès de certains opérateurs spécialisés qui trompent la confiance des consommateurs, les pouvoirs publics et la communauté musulmane sont arrivés à un accord unanime. En effet selon eux, seule une représentation plurielle et démocratique des musulmans de France, capable de réguler la filière grâce à des procédures de 10

certification, permettra de recueillir la confiance des consommateurs musulmans, condition du succès d'une rationalisation de la filière viande halaI.

Dans ce contexte, depuis la création en 2003 du Conseil français du culte musulman, présidé actuellement par Dalil Boubakeur, et de sa Commission du halaI en 2004, la nécessité de trouver très rapidement une réponse viable à la question de la mise en place d'un référentiel de qualité halaI, intégré dans le système des Signes officiels d'identification de la qualité, apparaît comme essentielle. Afin de rassurer la communauté musulmane et d'obtenir la confiance des consommateurs dans cette filière, ce Conseil devra jouer un rôle majeur pour pouvoir garantir le caractère halaI de la viande et des produits dérivés. L'un de ses premiers enjeux sera d'apporter des éléments précis sur ce qui caractérise ou non un produit halaI afin qu'un cahier des charges précis -incluant la licéité d'une matière ou d'un produit utilisé, le mode de fabrication et de distribution, sous le contrôle d'un organisme certificateur à toutes les étapes du processus- soit respecté par tous les acteurs de la filière. Face à ces constats, ne doit-on pas réfléchir sur le problème suivant: en quoi les normes et les règles peuvent jouer un rôle essentiel dans la mise en place efficace d'une " certification de qualité halaI" et l'organisation intégrée de cette filière spécifique au système français de construction de la qualité agroalimentaire ? C'est dans le Saint Coran, Texte Révélé par l'Ange Gabriel au Prophète Mohammed durant le 7ème siècle, que Allah (Dieu) a énoncé quelles étaient les règles juridicoreligieuses strictes que tout musulman devait respecter Il

notamment celles qui concernent les produits alimentaires. Il convient également de se demander quels sont les apports de la théorie économique sur la question des normes et des conventions en tant qu'éléments de coordination des acteurs et facteurs d'efficacité des filières agroalimentaires en général? Dans ce cadre, que pouvons-nous dire de l'organisation même de cette filière spécifique en France et de son efficience? Ces questions feront l'objet d'une première partie. Par ailleurs, étant donné que tout musulman se doit de connaître les aliments licites ou "halai" dont il peut se nourrir et les aliments illicites ou "haram" dont il doit s'écarter, de nombreuses interrogations émergent de la part de la communauté musulmane de France qui souhaite avoir des réponses et des explications claires sur ce qui est permis ou interdit dans l'Islam. Si cette communauté manifeste une exigence de licéité à propos de l'alimentation et la viande tout particulièrement, deux questions fondamentales émergent: le droit musulman permet-il d'établir une distinction évidente entre ce qui peut être jugé comme halaI ou haram ? Du point de vue de la construction des normes de qualité halaI et de l'aspect conventionnel de la référence halaI pour la communauté musulmane, concernant la viande saignée sacrificiellement, le problème de la coexistence du droit musulman avec la réglementation agroalimentaire dans le droit français est d'autant plus important qu'il est nécessaire de se demander quelle place occupe précisément l'abattage rituel musulman au regard du droit français? Nous tenterons d'apporter des réponses à ces interrogations dans le cadre de cette deuxième partie.

12

Puisque la question du rôle des normes dans la coordination entre les principaux acteurs de la filière de la viande halaI nous paraît cruciale afin de mieux appréhender les phénomènes qui y sont objectivement visibles, nous avons mis en place un dispositif d'enquête auprès des distributeurs de viande halaI dans les villes de Nîmes et d'Alès. A partir de là, il est nécessaire de se demander quels sont les principaux résultats et enseignements tirés de cette analyse empirique? C'est dans une troisième et dernière partie que nous proposerons le test du rôle des normes dans le changement de régime de coordination dans la filière de la viande halaI sur la base d'un dispositif d'enquête réalisé auprès de boucheries halaI. De l'explication de la méthode utilisée sur le terrain, nous détaillerons les résultats obtenus puis nous en fournirons des interprétations. Pour terminer, nous raisonnerons sur l'avenir de la filière de la viande halaI en France en établissant des scénarios sur la base de la filière locale de Nîmes et d'Alès.

13

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.