//img.uscri.be/pth/9482eff99c5e2adc6dd20df694546dcb55f1c09e
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 11,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

A sa santé !

De
224 pages
La consommation d'alcool pendant la grossesse est un véritable problème de santé publique. De nos jours, en France, un enfant sur cent souffre de séquelles liées à cette alcoolisation. Cela représente 7 000 nouveaux cas par an, soit un demi-million de Français. Les conséquences, physiques et mentales, varient selon la gravité de l'atteinte, du trouble léger au handicap lourd, mais elles risquent d'intervenir même en cas de consommation faible, ou occasionnelle. Pourtant, bien que les spécialistes sachent depuis quarante ans qu'alcool et grossesse sont incompatibles, que toute consommation est une prise de risque, les mentalités ont beaucoup de mal à évoluer et cette information n'est toujours pas passée auprès du grand public.
Or cette pathologie irréversible est aussi totalement évitable.
Une seule solution : une rapide prise de conscience collective.
Voir plus Voir moins
La consommation d'alcool pendant la grossesse est un véritable problème de santé publique. De nos jours, en France, un enfant sur cent souffre de séquelles liées à cette alcoolisation. Cela représente 7 000 nouveaux cas par an, soit un demi-million de Français. Les conséquences, physiques et mentales, varient selon la gravité de l'atteinte, du trouble léger au handicap lourd, mais elles risquent d'intervenir même en cas de consommation faible, ou occasionnelle. Pourtant, bien que les spécialistes sachent depuis quarante ans qu'alcool et grossesse sont incompatibles, que toute consommation est une prise de risque, les mentalités ont beaucoup de mal à évoluer et cette information n'est toujours pas passée auprès du grand public.
Or cette pathologie irréversible est aussi totalement évitable.
Une seule solution : une rapide prise de conscience collective.