Adolescences meurtries et dépassées

De
Publié par

Comment aider l'adolescent à devenir un adulte accompli, responsable, épanoui ? Par des politiques publiques dynamiques , une reconnaissance, une tolérance de la différence , un lien intergénérationnel de respect des valeurs juvéniles , la protection des adolescents fragilisés , l'éducation familiale et scolaire , l'insertion professionnelle et par le temps libre , des droits et une influence dans la Cité , l'éducation à la santé psychosomatique. L'intérêt de la réflexion proposée tient autant à l'analyse des problématiques abordées, qu'aux éléments de réponse suggérés et aux propositions d'avancées émises. Ce triple éclairage fonde toute la pertinence d'un regard neuf et acéré sur les grandes questions des jeunes de notre temps.
Publié le : mardi 14 juin 2011
Lecture(s) : 308
EAN13 : 9782748126907
Nombre de pages : 217
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Adolescences meurtries et dépassées
Yves Remy
Adolescences meurtries et dépassées Plaidoyer pour une jeunesse engagée
ESSAI
© manuscrit.com, 2003 ISBN: 2-7481-2691-2 (pour le fichier numérique) ISBN: 2-7481-2690-4 (pour le livre imprimé)
Avertissement de léditeur
Découvert par notre réseau de Grands Lecteurs (libraires, revues, critiques littéraires et de chercheurs), ce manuscrit est imprimé tel un livre. Déventuelles fautes demeurent possibles ; manuscrit.com, respectueuse de la mise en forme adoptée par chacun de ses auteurs, conserve, à ce stade du traitement de louvrage, le texte en létat. Nous remercions le lecteur de tenir compte de ce contexte.
manuscrit.com 5bis, rue de lAsile Popincourt 75011 Paris Téléphone : 01 48 07 50 00 Télécopie : 01 48 07 50 10 www.manuscrit.com contact@manuscrit.com
La jeunesse est le « tiers état » de notre société contemporaine.Tout. Qua-t-elle Quest-elle ? été jusquà présent dans lordre social ? Rien. Que demande-t-elle ? A y devenir quelque chose.(Abbé SIEYES, à propos du tiers état).
La société française demeure trop peu à lécoute de sa jeunesse, considérée comme cohorte généra-tionnelle. Elle ne lui octroie quun champ daction propre parcimonieux. Le destin existentiel de lado-lescent, envisagé en tant que membre dune collec-tivité publique nationale, est ainsi rendu malaisé et incertain, au présent et pour lavenir.
Dans ces conditions, la contribution du jeune, comme individu, à la marche du temps, est réduite au minimum. La vie personnelle de ladolescent peine à trouver sa voie originale et son équilibre, dans ses activités de socialisation spécifiques et par sa personnalité particulière.
Il sagit donc, autant pour les jeunes que pour les adultes, de chercher, ensemble, les signes despérer, pour trouver, à lunisson, le chemin de laccomplis-sement des nouvelles générations.
7
INTRODUCTION : OSER LE PARI DE LA NOUVELLE GENERATION
Là où existe une volonté, existe un chemin.
Guillaume dOrange
Notre réflexion a trait à la jeune génération des 12 - 24 ans. Celle-ci constitue une classe dâge re-lativement homogène, malgré de grandes disparités socioculturelles et économiques qui la caractérisent et de notables dissemblances de vécus et de matu-rité. Ce, en fonction du temps dexistence parcouru et des sujets. Cette cohorte générationnelle juvénile est, avant tout, marquée par de grands traits domi-nants qui lui sont propres et qui fondent sa différence et sa légitimité intrinsèque, par rapport au reste du corps social.
Douze ans signent le plein engagement dans la pu-berté, les études secondaires et ladolescence qui en découle. Vingt-quatre ans ferment le cycle symbo-lique du premier quart de siècle de vie et annoncent les prémices des premiers accomplissements adultes. A cet âge, la plupart des jeunes ont achevé leur temps de formation et sont entrés dans la vie profession-nelle dite active. Aujourdhui, ces adolescents sont
9
Adolescences meurtries et dépassées
donc nés à une période historique située entre 1979 et 1991, ce qui nest pas anodin, du point de vue culturel, éducatif et des mentalités.
La nature adolescente est sextuple. Elle est une donnée biologique, psychologique, sociologique, historique, anthropoculturelle et juridicolégale.
Le principe biologique explique ladolescence en tant que stade naturel et universel du développement humain. Elle repose sur une occurrence physiolo-gique accomplie : la puberté. Celle-ci marque le pas-sage de lenfance à ladolescence, par un ensemble de modifications anatomiques saccompagnant de mutations psychiques, qui font du sujet un être apte à procréer.
Ladolescence est de type psychologique du fait que lindividu, par remaniements successifs, sy construit une personnalité particulière au sujet psychique et à la génération.
Ladolescent est aussi un être sociologique qui sinscrit dans une société donnée, avec un vécu propre, et sy façonne par lentremise de divers vecteurs de socialisation.
Historiquement, ladolescence ne naît véritable-ment quà lépoque contemporaine, dans les socié-tés occidentales, au moment où elle devient quasi universelle. Ce, par la prolongation généralisée des temps de formation, le report dans le temps de lin-sertion sociale adulte et lémergence dune véritable culture jeune. Le principe historique évoque lado-lescence en tant que phase de marginalisation et das-sujettissement. Ce processus est issu dun système
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.