//img.uscri.be/pth/7390078a3c90f0bf2b67d8eacd5e06d2a2ea57cb
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 12,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : MOBI - EPUB

sans DRM

Déjouer les pièges de l'ego

De
176 pages

Ami ou ennemi, l’ego est notre compagnon de vie. Tapi au fond de nous-mêmes, revendiquant sans cesse notre identité, il préside à nos relations, à nos orientations de vie, à nos quêtes de savoir. Omniprésent, plus intime à nous que nous-mêmes, il s’avère souvent très encombrant.

Avec Déjouer les pièges de l’ego, l’auteur nous emmène dans le labyrinthe de l’ego et nous invite à le rencontrer afin de mieux le connaître, de jouer avec lui et surtout de déjouer quelques-uns de ses tours les plus secrets.

Tout en reconnaissant ses qualités et ses prouesses, nous découvrons qu’il nous maintient dans une prison, parfois dorée, mais toujours limitative. Afin de prendre notre envol et de vivre la plénitude de notre potentiel de créativité, de joie et d’amour, nous cherchons à sortir de son emprise. Cela est rendu possible grâce aux exercices pratiques que l’auteur propose ici pour nous aider à nous évader de cette cage où l’ego nous enferme.

Comme l’oiseau qui prend son envol vers la vie, virevoltons dans la brise parfumée de notre véritable nature, vaste, libre et légère comme l’espace, soyons nous-mêmes !

« Lorsque la nature de l’ego a été clairement découverte, il cesse de nous posséder, car le masque est tombé. C’est alors que le Moi authentique peut apparaître. Il n’attend du reste que ce moment pour le faire : il se réjouit enfin d’éclater en pleine lumière. »

Daniel Maurin


Voir plus Voir moins

Couverture

Image couverture

Titre

Image couverture

Copyright

Du même auteur aux ÉditionsJouvence

Guérir ses blessures intérieures,2001

Sainte Hildegarde, la santé entre ciel et terre,2001

Extrait du catalogue Jouvence

Si on en parlait…, Jacques Salomé, 2003

Inconscient, mon ami, Jean-Dominique Larmet, 2003

Apprendre à pardonner, Chantal Calatayud, 2003

La guérison par l’écriture, Jean-Yves Revault, 2003

La balance émotionnelle, Mireille Rosselet-Capt, 2003

Chaman aujourd’hui, Serge Kahili King, 2003

S’ouvrir à l’amour et au bonheur, Don Miguel Ruiz, 2003

Déverrouiller ses blocages, Marie-France Muller, 2002

L’écoute, David Feldman & Jean-Paul Pes, 2002

La colère, cette émotion mal-aimée, Carolle & Serge Vidal-Graf, 2002

La roue des relations, Arlo Wally Minto, 2001

La maîtrise de l’amour, Don Miguel Ruiz, 1999

Les quatre accords toltèques, Don Miguel Ruiz, 1999

Les mots sont des fenêtres (ou des murs), Marshall B. Rosenberg, 1999

Aucune rencontre n’arrive par hasard, Kay Pollak, 1998

Oser être soi, Eva Arkady, 1997

Vivre son deuil et croître, Rosette Poletti & Barbara Dobbs, 1993

Des pensées pour grandir, Rosette Poletti & Barbara Dobbs, 1993

Apprivoiser la tendresse, Jacques Salomé, 1988

Catalogue gratuit sur simple demande.

ÉDITIONS JOUVENCE

France : BP7 – 74161 St-Julien en Genevois Cedex

Suisse :CP 89 – 1226 Thônex (Genève)

Site internet :www.editions-jouvence.com

E-mail : info@editions-jouvence.com

© Copyright 2003 éditions Jouvence

EAN Epub 978-2-88905-236-3

Mise en pages : nelly.irniger@free.fr – Couverture : Dynamic 19

Tous droits de traduction, reproduction et adaptation réservés pour tous pays.

  • Dédicace
  • INTRODUCTION
  • CHAPITRE 1 - Qu’est-ce que l’ego ?
  • CHAPITRE 2 - Les visages obscurs de l’ego
    • L’ego… centrisme
    • Les jeux de pouvoir
      • • L’ego dominateur
      • • L’ego tyrannique
      • • L’ego contrôleur
      • • L’ego inquisiteur
      • • L’ego tentaculaire
      • • L’ego volontariste
      • • L’ego contestataire
      • • L’ego contrarié
      • • L’ego violent
      • • L’ego guerrier
      • • L’ego sceptique
      • • L’ego entêté
      • • L’ego vindicatif
      • • L’ego coléreux
      • • L’ego kamikaze
    • Les jeux de l’avoir
      • • L’ego propriétaire
      • • L’ego rapace
      • • L’ego jaloux
    • Les distorsions de l’ego
      • • L’ego blessé
      • • L’ego vengeur
      • • L’ego apeuré
      • • L’ego coupable
      • • L’ego apitoyé
      • • L’ego victime
      • • L’ego pervers
      • • L’ego menteur
      • • L’ego tricheur
      • • L’ego de mauvaise foi
      • • L’ego raisonneur
      • • L’ego excentrique
    • Les « avaries » de l’ego
      • • L’ego patraque
      • • L’ego dépressif
      • • L’ego angoissé
      • • L’ego battu d’avance
      • • L’ego abattu, désespéré
      • • L’ego suicidaire
      • • L’ego scrupuleux
      • • L’ego refoulé
      • • L’ego défoulé
      • • L’inertie
      • • La paralysie
      • • L’ego et la dualité
      • • Les couacs de l’ego
      • • Le refus
      • • L’ego fantasque ou délirant
      • • L’ego fou
    • Les jeux de séduction de l’ego
      • • L’ego sexy
      • • L’ego séducteur
    • Lutte avec le Soi
    • Quelques pathologies de l’ego
    • Autres visages obscurs de l’ego
    • Le prisme de l’ego
  • CHAPITRE 3 - Les visages lumineux de l’ego
    • • L’ego vertueux
    • • L’ego serviteur
    • • L’ego sauveur
    • • L’ego altruiste
    • • L’ego bienveillant
    • • L’ego modeste
    • • L’ego patient
    • • L’ego passionné
    • • L’ego enthousiaste
    • • L’ego créateur
    • • L’ego martyr ou sacrificiel
    • • L’ego spirituel ou mystique
    • • L’ego religieux zélé
    • • L’ego tolérant
    • • L’ego souriant
    • • L’ego humoristique
    • Autres visages lumineux de l’ego
    • L’expert en récupération
  • CHAPITRE 4 - Les jeux de rôles de l’ego
    • L’ego et les jeux de rôles
    • L’ego et les illusions
    • L’ego et la rêverie
    • L’ego et les mondes virtuels
    • L’ego et les paradis artificiels
    • L’ego et la liberté
    • L’ego et l’amour
    • L’ego et le bonheur
    • L’ego et l’être
    • L’ego et la souffrance
    • Le monde de l’ego
  • CHAPITRE 5 - Le langage de l’ego
  • CHAPITRE 6 - Les ressorts secrets de l’ego
    • Les justifications
    • Les conditionnements
    • Les contradictions
    • L’hydre à 1 000 têtes
    • La fausse humilité
    • Le singe de Dieu
    • L’ego impeccable
    • Le non-ego triomphant
    • Le « diabolo »
    • Les avantages de l’ego
    • Les inconvénients de l’ego
  • CHAPITRE 7 - L’ego dans les autres règnes
  • CHAPITRE 8 - Couper l’ego ?
    • Les surimpositions
    • Comme une buée
    • L’identification
    • La saisie
    • Dans l’arène…
    • Lâcher prise
  • CHAPITRE 9 - La voie de l’oiseau
    • Observer le décor
      • • Voyage dans le passé
      • • Projection dans l’avenir
    • Qui actionne les ficelles ?
      • • L’observateur change l’objet observé
      • • Dissolution des manifestations de l’ego
    • L’observation de l’ego
  • CHAPITRE 10 - L’émondage au quotidien
    • • J’existe
    • • J’ai
    • • Je veux
    • • Je peux
    • • Je pense
    • • Je sais
    • • Je fais
  • CHAPITRE 11 - Au-delà de l’ego
    • La sympathie
    • L’empathie
    • L’amour universel
    • La communion
    • L’union
    • La fusion
    • L’orgasme
    • La transe
    • L’extase
    • L’enstase
  • CHAPITRE 12 - Vivre sans ego ?
    • Le message des traditions
    • « Portrait-robot » des sans-ego
    • L’alpha et l’oméga
  • CHAPITRE 13 - La dissolution de l’ego
    • Exercices durant l’activité
      • • L’auto-observation
      • • Le service désintéressé
      • • Le « oui »
      • • L’éternel présent
    • Exercices effectués en silence
      • • La méditation orientale ou de style zazen
      • • L’Oraison du Cœur1
      • • Méditation sur la lumière
      • • Désidentification de l’ego
  • CHAPITRE 14 - L’ego dans tous ses états
  • CHAPITRE 15 - Questions-réponses
  • CONCLUSION
  • DU MÊME AUTEUR

Dédicace

 

 

À tous ceux qui désirent s’envoler vers la vie…

INTRODUCTION

Nous aspirons tous à vivre dans la joie, l’amour, la sérénité, à déployer tout notre espace, à utiliser largement tout le spectre de nos possibilités, de nos dons et de nos qualités. Nos désirs semblent si variés, nos rêves si vastes, nos aspirations si étendues que seul l’infini pourrait nous satisfaire ! Nous remarquons cependant avec une pointe d’amertume et de résignation qu’il est impossible de réaliser cet objectif tant convoité et que de nombreux obstacles se dressent sur notre chemin.

Si nous tentons d’identifier les causes de ces difficultés, elles s’avèrent si variées qu’il devient impossible de les cerner ni même de les écarter efficacement. Après plusieurs tentatives infructueuses, nous en venons à conclure que cette aspiration est impossible à réaliser et que nous devons nous résoudre aux frustrations, aux limitations, à l’incomplétude. Celles-ci étant le lot de tous, nous en déduisons qu’il ne peut en être autrement et que la vie porte en elle l’impossibilité de procurer à quiconque l’épanouissement total : nos désirs les plus chers aboutissent rarement à leur satisfaction, nos réussites sont éphémères et assorties d’échecs, nous récoltons parfois des fruits amers de nos plus nobles entreprises. Nous accusons alors les circonstances, le hasard, la mauvaise fortune, les coups du sort, un environnement hostile…

Les religions semblent nous enseigner que le bonheur tant convoité n’est pas disponible sur cette terre, mais qu’il nous attend en abondance au Ciel, après notre mort, si nous l’avons mérité. Les croyants trouvent un réconfort dans l’espérance qu’un jour, leur aspiration au bonheur et à la paix sera enfin comblée… pour l’éternité.

Ceux qui n’ont pas cette croyance devront se satisfaire des miettes de bonheur distribuées si parcimonieusement dans leur courte existence : se désaltérer avec les gouttes de rosée de quelques plaisirs éphémères, impossibles à retenir et aussi évanescents que des nuages dans le ciel…

Les grands Instructeurs, les Maîtres spirituels authentiques ont cependant tracé une troisième voie, conduisant à vivre sur la terre une totale plénitude. Peu connue, souvent réservée à des disciples motivés, parfois difficile à décoder ou à mettre en application dans notre sensibilité moderne, elle a été plus ou moins perdue de vue dans les décombres de l’histoire… Ce livre a pour objet de la réhabiliter dans un langage accessible à tous et de dessiner, aussi clairement que possible, les chemins qui conduisent à notre accomplissement, dans l’ici et maintenant.

Il s’agit d’un enseignement traditionnel, assorti d’une pratique spirituelle de très grande efficacité, qui cible avec précision l’obstacle majeur à notre épanouissement. Il suffit alors de l’éliminer radicalement pour que s’ouvrent à nous des perspectives insoupçonnées, qui vont au-delà de nos attentes les plus profondes. Curieusement, pour vivre ces perspectives exaltantes, nous n’avons pas à créer une autre réalité que celle qui nous entoure, à changer de travail, de contexte de vie, à quitter notre univers familier. Il ne s’agit pas non plus de cultiver de nouvelles facultés, d’acquérir des connaissances cachées, au prix d’un travail acharné.

Comment opérer une telle transformation sans rien ajouter ni changer à une existence parfois si insatisfaisante ? En réalité, la solution se trouve en nous, dans notre manière de percevoir le monde et dans la relation que nous entretenons avec… nous-mêmes. À partir de là, nous pouvons opérer efficacement sur tout ce qui émane de nous.

Si nous regardons un paysage à travers un prisme déformant, il risque de nous décevoir. Dès que nous corrigeons les verres de nos lunettes, il peut alors nous apparaître dans toute sa munificence. Nous avons tous en nous un miroir déformant qui perturbe en permanence notre vision, nous piège de mille manières et nous fait prendre à longueur de temps des vessies pour des lanternes. Son nom comporte trois lettres… Il sera très utile de mieux le connaître pour apprendre à déjouer ses facéties et retrouver la sérénité.

De même qu’une fois les nuages balayés le soleil brille, une fois le caillou ôté la source jaillit, une fois les tâches nettoyées la transparence de la vitre se révèle, dans cette approche, on ne cherche pas à créer la lumière : on sait qu’elle est là, qu’elle a toujours été là ; on observe simplement ce qui l’empêche de briller en nous, ce qui bloque ou entrave son rayonnement.

À première vue, nous aurons l’impression d’avoir affaire, en réalité, à une multitude d’obstacles : les résistances qui empêchent l’entrée de la lumière sont aussi nombreuses que les feuilles, les rameaux, les branches qui nous font de l’ombre sous le grand arbre de notre vie. Nous tentons alors de procéder à des élagages, des coupes, au risque de nous rompre le cou en escaladant le tronc, en rampant sur les branches, en cueillant les fruits, en ôtant les feuilles les unes après les autres… Cependant, une fois ce travail méticuleux accompli, nous devrons constater que de nouvelles pousses apparaissent, que des ronces s’élancent vers le ciel dès que nous avons le dos tourné… et que le travail doit être sans cesse renouvelé.

Tel un jardinier consciencieux qui nettoie sans cesse son lopin de terre, nous risquons de passer toute notre vie dans ces taillis sans pouvoir empêcher les ronces et les chardons d’envahir notre jardin. Nous sommes alors contraints d’en prendre notre parti et de recommencer sans cesse le même travail, sans résultat satisfaisant.

Pour se libérer définitivement des buissons, des ronces ou des broussailles, notre jardinier devra recourir à une solution radicale : arracher les racines. N’est-ce pas le seul moyen d’empêcher les repousses intempestives ? C’est la méthode que nous proposerons dans cet ouvrage : non pas nous contenter d’émonder, de couper et de sectionner les pousses et excroissances, mais déraciner le problème qui engendre tous les autres et nous empêche de trouver une totale plénitude.

Nous nous demanderons d’abord s’il existe une origine, une cause à tout cela. Si nous roulons sur une route boueuse, la boue gicle sur le pare-brise et nous allumons l’essuie-glace pour l’éliminer. Mais tant que nous roulons dans la boue, ne se reformera-t-elle pas sans cesse ? Pour endiguer le processus, il faudra sortir de la boue et rouler sur une route propre. De même, tout être spirituel cherche l’union divine, le Soi, la Présence, mais celle-ci semble lui échapper sans cesse, se dérober et disparaître. Pourquoi ? Où est donc l’obstacle ?

Certes, on trouvera beaucoup de raisons adventistes : l’orgueil, l’avidité, les attachements, les colères, les jalousies. Peut-être cherchera-t-on à travailler sur ces « vilains défauts » et il faudra parfois toute une vie pour venir à bout de l’un d’entre eux.

Combien de vies humaines seraient donc nécessaires pour nous réformer tout à fait ? Cinq ? Mille ? En réalité, tant que nous n’aurons pas traité le problème à la racine, il demeurera et continuera à générer de nouvelles pousses, des rejetons, des arbustes, si possible de l’espèce la plus piquante qui soit.

Y aurait-il un moyen d’ôter la racine du problème et de la brûler définitivement, de sorte qu’elle ne puisse plus générer de rejetons ? Pour ce faire, il nous faut impérativement identifier cette racine, la nommer, la repérer, l’apercevoir clairement, afin de l’extirper.

Les grandes traditions de l’humanité se sont penchées sur cet obstacle fondamental. Elles lui ont donné pour noms « l’ego », le « vieil homme », la « volonté propre », le « petit moi ». Nous allons tenter de définir le plus clairement possible cette cause de tous nos maux, afin d’envisager les moyens concrets de nous en affranchir.

Cependant, il apparaîtra que cette racine n’est pas toujours évidente à percevoir : profondément enfouie dans nos terres intérieures, elle porte de multiples ramifications qui se confondent parfois avec la terre ; il faudra beaucoup de perspicacité et d’attention vigilante pour les repérer et les extirper jusqu’au bout. Tels sont les différents pièges de l’ego qui peuvent être grossiers, subtils, très subtils… impalpables.

images1

CHAPITRE 1

Qu’est-ce que l’ego ?

Il est sans doute notre compagnon de vie le plus intime, celui qui nous suit comme une ombre depuis que nous sommes au monde, mais le connaissons-nous vraiment ? Sommes-nous sûrs qu’il nous veut toujours du bien et qu’il ne nous égare pas parfois dans des chemins de traverse ? Pouvons-nous lui faire toujours confiance ?