Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 3,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : MOBI - EPUB

sans DRM

Guide pratique pour vivre en harmonie avec son lieu de vie

De
96 pages

Que faire pour faire remonter le taux vibratoire chez moi et éliminer les ondes nocives ? Comment agencer le mieux possible chacune des pièces de mon habitat ? Où placer tel ou tel objet ?

Les recettes proposées dans ce guide pratique répondent à ces préoccupations de façon concrète. Son objectif : vous permettre d’augmenter les vibrations lumineuses existantes dans votre maison, votre appartement ou votre bureau, ce qui entraînera incontestablement des opportunités favorables au sein de votre foyer ainsi que dans votre travail. Les effets sont immédiats et agréablement surprenants.

Ce livre n’a pas la prétention de faire de vous un ou une géobiologue mais de vous faire renouer avec le bon sens pour équilibrer énergétiquement votre maison, en privilégiant une approche sensitive qui permet à chacun d’entre nous, sans aucune formation préalable, de créer un environnement harmonieux dans tous les lieux où il séjourne, pour se régénérer et préserver sa santé physique et psychologique.


Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

cover.jpg

Serge ORTEGA

Guide pratique
pour vivre en harmonie
avec son lieu de vie

Les bases de la géobiologie

Remerciements

à Alain Rossette et toute l’équipe des éditions Quintessence.

à Anne Bodiniet et Hervé Miskizack.

Introduction

« La vie est une chance, saisis-la ! »

Mère Teresa

Avant toute chose je tiens à me présenter.

Je pratique la radiesthésie et la géobiologie depuis 1987. J’ai étudié et pratiqué cette technique auprès de géobiologues aux approches différentes à travers nos belles régions, de la Bretagne à la Côte d’Azur en passant par l’Auvergne et l’Alsace. L’idée d’écrire ce livre m’est venue dès mes débuts dans le monde des énergies quand, bien qu’ayant acquis quelques notions, je me suis retrouvé désemparé, ne sachant que faire pour faire remonter le taux vibratoire chez moi.

Ce livre est une aide, un soutien, un guide où de nombreux conseils sont à votre disposition pour tout ce qui concerne votre troisième corps, votre maison.

Il a été élaboré pour répondre aux différents questionnements que l’on se pose lorsque nous ressentons que quelque chose d’indéfinissable se manifeste dans notre lieu de vie et que nous ne pouvons pas mettre un nom dessus.

Les nombreux conseils prodigués dans cet ouvrage ont été testés, appliqués concrètement, dans différentes interventions où la géobiologie a démontré son efficacité dans différents lieux perturbés où il fait désormais bon vivre.

Une visite des différentes pièces de la maison permettra d’isoler les points problématiques et d’y apporter une solution, si cela est nécessaire.

Les moyens pour élever notre taux vibratoire ainsi que celui des différents lieux où nous séjournons, seront également développés.

Les différentes solutions proposées vous permettront d’augmenter les vibrations lumineuses existantes dans votre maison, votre appartement ou votre bureau, ce qui entraînera incontestablement des opportunités favorables au sein de votre foyer ainsi que dans votre travail. Les effets sont immédiats et agréablement surprenants.

Ce livre n’a pas la prétention de faire de vous un ou une géobiologue mais de concourir à réveiller en vous l’envie d’en savoir un peu plus de cette belle expérience qu’est la Vie, vous aider à vivre en fonction de vos perceptions, de vos ressentis et vous faire découvrir votre « quotidien » sous un jour nouveau.

Si vous tenez ce livre entre vos mains, ce n’est pas un hasard. Il va vous permettre de cheminer, de découvrir ou redécouvrir la magie de votre quotidien et de surfer sur les vagues énergétiques qui façonnent le présent et préparent le futur.

Qu’est-ce que la géobiologie ?

Avant d’aborder la géobiologie, nous allons commencer par découvrir ce qu’est la radiesthésie. Ce terme vient du latin radius qui signifie rayon et du grec aisthesis qui se traduit par sensation, il désigne donc la ou les perceptions de diverses sensations dans un rayon autour de nous.

La radiesthésie est une loi physique, rien d’autre qu’un réflexe neuromusculaire. La réaction des pendules, baguettes, antennes n’est que le résultat de ce réflexe.

Le professeur Y. Rocard (père de la bombe atomique française) a mené des recherches qui ont mis en évidence l’origine géomagnétique de la sensibilité des sourciers et des radiesthésistes. Le biologiste anglais Baker a identifié chez l’homme des petits amas de magnétite, dans les arcades sourcilières et les articulations, tout comme chez les baleines, les orques, les dauphins, les éléphants, les pigeons, le ventre des abeilles et la plupart des insectes. Ces cristaux nous permettent de capter ou d’émettre un champ électromagnétique. Le radiesthésiste, tout comme le géobiologue ou le sourcier, perçoit le déséquilibre magnétique ; par exemple pour une recherche d’eau, celui-ci fera tourner ou tomber la baguette, le pendule lui indiquant ainsi l’endroit où se crée le déséquilibre.

La radiesthésie est le « tronc commun » à partir duquel diverses disciplines peuvent affiner leurs recherches : géobiologie, différentes recherches en diététique, dosages en aromathérapie, en lithothérapie, en phytothérapie, recherches sur des planches anatomiques, pour des personnes et animaux disparus, les différentes dilutions en homéopathie, etc.

Hippocrate affirmait déjà à son époque que celui qui veut perfectionner l’art de guérir considérera les causes extérieures qui agissent sur l’être vivant, concurremment avec les déterminations constitutionnelles qu’il porte en lui. Il devra entreprendre de définir l’influence des saisons de l’année et l’action des astres, s’enquérir de la qualité des eaux, s’instruire sur la disposition de l’endroit par rapport aux vents, aux hivers et aux couchers de soleil et s’informer de l’état des sols.

La géobiologie désigne littéralement l’étude de la vie de la terre ou sur la terre.

Elle renvoie donc à la détection de tout phénomène perturbateur ayant des conséquences sur la santé de l’homme, de l’animal, de la plante dans un lieu précis.

Elle est aussi l’étude des forces cosmo-telluriques : les rayonnements cosmiques qui proviennent de l’espace (le Ciel est le principe actif masculin) et les rayonnements telluriques qui proviennent de notre Terre (principe passif féminin).

La Terre envoie vers l’espace un rayonnement et absorbe les rayonnements du Soleil et du Ciel. Le jour elle reçoit plus d’énergie qu’elle n’en rayonne (75 %/25 %) et subit les rayonnements cosmiques et extragalactiques.

La nuit c’est l’inverse. Elle émet 75 % de son rayonnement et reçoit 25 % de rayonnements cosmiques (nous saisirons plus loin l’importance de cette information), ce qui signifie que les énergies telluriques sont beaucoup plus puissantes la nuit que le jour.

Qu’est-ce que l’énergie ?

La Terre, ainsi que tout ce qui constitue l’Univers, est composée de cellules, issues d’atomes, de nucléons, de mésons, de quarks et la liste des découvertes futures est loin d’être terminée.

Il est important de signaler que tous ces atomes, ces cellules, émettent et sont issus de l’énergie.

Ainsi notre corps, et tout ce qui nous entoure, est en réalité composé de milliards de particules vibrant et émettant de l’énergie. Ce sont les différences de vitesse et de vibration qui nous font percevoir l’illusion d’un corps ou d’un décor.

L’exemple de la télévision est, à ce titre, édifiant : l’écran est composé de milliards de points lumineux perçus par notre cerveau, qui nous renvoie une image que nous percevons comme une « réalité ».

Un minéral n’aura pas le même taux vibratoire qu’un végétal, un animal ou un humain. C’est à partir de cette différenciation énergétique qu’un agencement moléculaire possédant une forme d’intelligence va se mettre en place, et que ses multiples structures vont prendre une apparence plutôt qu’une autre. L’état vibratoire désigne donc les vibrations émises par cet amas de molécules et d’atomes.

En radiesthésie, l’échelle de Bovis permet de calculer les taux vibratoires d’une personne, d’un aliment, d’un lieu, d’une plante, d’un animal, d’un minéral, etc., à l’aide d’un pendule. Ces mesures permettent d’obtenir des informations précises afin de déterminer des compatibilités...