Explosez les limites qui vous emprisonnent

De
Publié par

La vie est comme une pile gorgée d’énergie. D’un côté l’entité + qui nous pousse à sortir de nos limites, de l’autre l’entité - qui nous conditionne dans nos vieilles habitudes.


Pour exploser nos limites et faire émerger de nouvelles habitudes, la pile doit faire cohabiter ces deux entités. Il suffit pour cela de l’insérer au bon endroit de notre esprit en décryptant un certain nombre de Vérités issues du travail de grands chercheurs, de la pensée de grands philosophes et artistes ou de l’expérience d’entrepreneurs.


Lorsque vous touchez l’esprit de certaines Vérités, vous produisez le carburant du dépassement de soi. Elles deviennent alors de formidables stimulants immatériels qui peuvent vraiment vous faire exploser vos limites et vous vous dirigez, plus sûrement et plus rapidement, vers la réalisation de vos véritables aspirations.


5 domaines sont concernés par les Vérités décryptées dans cet ouvrage : la créativité, la motivation, l’action, les émotions et la communication avec les autres.


Au total, 63 Vérités passées au crible et expliquées pour les utiliser comme de véritables sources d’expansion de soi.


Daniel Allemann cumule 26 ans d’expérience en entrepreneuriat. Il a formé de nombreux cadres et dirigeants à ses concepts cognitifs. Son approche est avant tout pratique et concrète. Il sait éviter les théories fumeuses et se consacre à l’obtention de résultats remarquables. Il a écrit plusieurs succès de librairies parmi lesquels le best seller 9 jours qui vont changer votre vie : la psychologie émotionnelle. Il est également plasticien et, depuis 2007, travaille essentiellement sur la représentation de la résilience à travers l’art.
Retrouvez Daniel Allemann sur le site choisirmavie.com.

Publié le : samedi 1 décembre 2012
Lecture(s) : 3
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782297035033
Nombre de pages : 112
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Faites partie de ceux qui se libèrent de leurs limites
Comme tout le monde, vous connaissez sans doute quelques citations qui sont devenues pour vous comme des vérités essentielles. Certaines guident votre vie, d’autres vous inspirent. Mais que se cachetil derrière ces pensées ? Quelles sont les réalités, les messages qu’elles renferment, audelà d’une lecture au premier degré ? J’ai beaucoup travaillé. J’ai longtemps cherché. Je me suis docu menté sur les auteurs. J’ai analysé, expérimenté. J’ai appliqué la recette cachée de certaines d’entre elles. Et la vie me l’a mille fois rendu. Mille fois, que disje… cent mille fois. La « compréhension émotionnelle » des63 Véritéscontenues dans ce livre a constitué le véhicule le plus approprié pour de très nombreuses personnes, qui sont ainsi parvenues àlibérer leurs limiteset àréaliser leurs véritables aspirations. Vous vous dites peutêtre que c’est une chose de lire des cita tions, mais une toute autre de faire en sorte qu’elles permettent d’acquérir les atouts qui transforment nos rêves en réalités concrètes. Permettezmoi de vous répondre que rien n’est plus faux. Com bien de fois aije vu ou rencontré des hommes et des femmes qui avaient tout… tout sauf des atouts ; moi, y compris. Et pour tant…
Personnellement, mes débuts se sont faitsdans les caniveaux de la vie. J’ai commencé avec des boulets aux pieds. Et je pèse mes mots. Imaginez : un père qui renonce à son rôle, une mère trop occupée à devoir gagner sa vie  et la mienne , une tante 1 miraculée du camp nazi de Schirmeck , qui s’est chargée de mon éducation tant qu’elle le pouvait, pour m’éviter le pire. Et finalement, un presque pire quand même… plus aucun relais familial. Je vous passe les détails pour ne citer qu’un exemple 2 du pire en question : un rude internat pour jeunes garçons, j’ai été placé à tout juste 11 ans sous le matricule 84. Pourtant, paradoxalement, c’est là que j’ai commencé à tou cher du doigt l’esprit de certaines des vérités contenues dans ce livre. C’est là que j’ai commencé à m’initier à la psychologie humaine, en même temps qu’à l’art concret, grâce à l’esprit éclairé d’une des éducatrices psychologue de l’internat. Elle m’avait pris en sympathie. Je passais parfois la moitié des nuits à discuter avec elle, pendant que mes 83 copensionnairesdormaient. Une chance pour le jeune homme que j’allais de venir. Mais surtout, la découverte que faiblesses et handicaps peuvent êtres des forces déguisées. Ces heures de discussions passionnantes m’ont donné des clés qui m’ont permis, dans un premier temps, de m’aventurer dans les espaces illimités du rêve, alors mon seul champ d’évasion. J’ai ainsi pu constater que malgré l’adversité – dans mon cas souvent reflétée par la violence qui m’entourait – ce que j’ima ginais pouvait changer la réalité de ce que je vivais. Aujourd’hui, je peux affirmer sans l’ombre d’un doute que lorsque vous touchez l’esprit de certaines vérités, vous produisez le carburant du dépassement de soi.Vous vous dirigez plus sûrement vers ce qui vous élève, plus vite aussi, gagnant 5, 10 ou même parfois 20 ans de dur labeur. Cela, je l’ai vérifié des centaines de fois. Chez des hommes et des femmes de tout âge et de toute condition. «J’ai envie de créer mon entreprise, mais je n’ai pas d’argent», voilà une phrase que j’entends souvent. Et à chaque fois jeréponds la même chose : «Vous n’avez pas d’argent, mais vous avez une chose infiniment plus sûre : vous avez l’ima ginationraconte alors mon itinéraire au sortir de». Parfois, je l’internat. Non qu’il soit passionnant en soi, mais il contient
6
quelques ingrédients qui donnent une image assez précise de ce que permet l’imagination dynamique, alliée à certaines véri tés dont on a su s’imprégner. Permettezmoi de vous en parler deux minutes.Vous compren drez très vite pourquoi les vraies sources d’énergie, d’expan sion et de dépassement de soi sont là où on ne les voit généra lement pas. Au sortir de l’internat, donc, j’allais au Lycée et, à mes heures de loisir, je m’étais mis à expérimenter ce que j’appelais «l’éner gie de la matière alliée à la puissance de la couleur mono chromeje peignais en rouge,  ». Ainsi, desen jaune ou en or, mobylettes que j’avais préalablement entièrement désossées puis remontées pièce par pièce. Mes amis se moquaient de moi. Ils me prenaient pour un illuminé ; ils n’avaient pas compris que les couleurs, comme les mots, ont un pouvoir incalculable. Quant à moi, pendant ce temps, je gagnais mes premiers francs en revendant mes « œuvres roulantes » grâce à des petitesphotosannonces que j’allais déposer chez les commerçants de la ville. Et je dois dire qu’elles avaient du succès, bien que je ne puisse en produire que quelques exemplaires. En 1981, poussé par l’envie de vérifier si les impossibles d’hier peuvent devenir des réalités de demain, je débarque à Paris avec pour seuls bagages l’énergie du désir et quelques maigres 2 économies. De quoi louer une chambre de bonne de 15 m . Le jour, je vendais des livres en porte à porte, ce qui m’a permis 3 de vivre et de suivre des cours, le soir, à l’ESSEC du boulevard Sébastopol à Paris. En 1988, je crée ma propre entreprise, devenant notamment 4 distributeur en France des cours de formation SMI . En paral lèle, je poursuivais études et recherches qui ont toujoursinspiré une question quasi obsessionnelle chez moi : par quels moyens favoriseton le dépassement de soi et la réalisation de ses aspirations ?D’où mes activités dans le mentorat, et la création de plusieurs entreprises ayant toutes pour trait commun l’évolution personnelle. Par la suite, j’ai fait plusieurs rencontres décisives grâce aux quelles j’ai pu cerner la corrélation entre croyances entrete nues et résilience qui suivent les chocs subis par les individus,
7
les sociétés et même les marchés financiers. Plus tard, j’appli querai d’ailleurs plusieurs aspects de mes découvertes dans la gestion d’un fonds financier basé sur la finance comportemen 5 tale qui fera pendant 12 ans des performances remarquables. En 2005, après des années passées à travailler dans l’ombre sur 6 mon concept de« psychographie émotionnelle » , je parvins à faire publier mon premier livre sur le sujet. Son succès en fera naître d’autres. Aujourd’hui, l’écriture, la recherche, et tout spécialement la 7 création picturale autour des phénomènes de la résilience , sont devenus mes principaux centres d’intérêts et d’activités. Des artistes de l’art concret, tel Bernard Aubertin, célèbre pour sa rencontre avec Yves Klein, ont rendu hommage à mes tra 8 vaux, notamment les Artfactbox . Des personnalités telles Madame Hennessy (H de LVMH), l’exchampion de formule 1, Jacques Lafitte, Nicolas Sarkozy et nombre d’autres personnes m’ont témoigné soutiens et encouragements. Et voilà ce que sont mes handicaps devenus… Récemment, l’un des personnages cités plus haut, auquel j’ai ra conté mon parcours et l’histoire de mes citations galvanisantes, me dit : « Pourquoi donc ne faistu pas un livre dans lequel tu dé crypterait ces citations, vérités atypiques et véritables sources d’expansion de soi ? ». Comme vous pouvez le constater, l’idée a fait son chemin. Le livre que vous tenez entre les mains en est le fruit.Vous en tire rez le plus grand profit, j’en suis certain. Mais, s’il vous plaît, ne soyez pas tel le sceptique qui, même s’il rencontrait Dieu, lui demanderait ses papiers. Un livre, c’est un peu comme une rencontre. Mais il y a une condition pour que « la magie » opère : ne vous contentez pas de le lire. Imprégnezvous, faites jouer les forces extraordinaires de ce que l’on ressent lorsqu’on lit sans juger, juste pour laisser les idées nous pénétrer. Prouvezvous à vousmême – grâce à l’étin celle qui va jaillir dans votre esprit, à votre optimisme transcen dé, aux nouvelles sensations que vous sentirez couler dans vos veines –que ces vérités sont de formidables stimulants immatériels qui peuvent vraiment exploser vos limites.
8
Non, les mots ne sont définitivement pas que des mots. Leur portée est incalculable. Par conséquent, la possibilité d’explo ser nos limites grâce à l’alchimie de certains d’entre eux ne fait pas l’ombre d’un doute.
1. Camp de redressement nazi situé dans la commune de Schirmeck, enAlsace annexée, qui fonctionna de 1940 à 1944. Ce camp de travail pénible et avilissant regroupait Alsaciens et Mosellans récalcitrants au régime nazi. Interrogatoire, harcèlement, coups, tortures physique et morales, privations  et parfois meurtres  y furent pratiqués. 2 Établissement Oberlin créé en 1931 à Schirmeck (étonnant paradoxe du (1) cidessus), rendu célèbre par le pasteur pédagogue peu conventionnel du même nom. 3. École supérieure des sciences économiques et commerciales. 4. Multinationale créée dans les années 1950 au ÉtatsUnis par Paul J. Meyer, présente dans 60 pays, spécialisée dans la distribution de programmes de management et de développement personnel. 5. Application de la psychologie à la finance. Son objet porte sur le fait que l’investisseur n’est pas totalement rationnel, ses choix sont influencés par des biais émotionnels. 6. Éditions Dervy, 2005. 7. La résilience explique les phénomènes de transformation ou de résistance après avoir subi un choc. S’appliquant autant à la matière qu’à l’esprit, elle constitue le résultat de processus multiples venant interrompre ou modifier des trajectoires négatives. 8. Les Artfactboxes sont des espaces de résilience : des enveloppes translu cides qui stockent l’énergie de la matière. Cette capacité est le résultat d’une résilience liée à un moment de crise, d’un choc, qui l’a précédé.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.