L'alimentation bio

De
Publié par

Complet, ce guide donne des informations documentées et des conseils pratiques pour choisir, consommer et cuisiner des produits bio. Après avoir retracé l'historique du bio, il explique pourquoi manger et boire bio et comment décrypter logos et organismes certificateurs. Il propose ensuite un guide d'achat, qui comprend le choix des aliments mais aussi celui des restaurants bio. Des recettes de base viennent illustrer l'ouvrage.



  • Un auteur expert.

  • Un guide d'information : qu'est-ce qu'un produit bio ?

  • Un guide pratique : des recettes.



  • Historique et décryptage du bio

    • Pourquoi manger et boire bio ?

    • Logo et organismes certificateurs


  • Bio, mode d'emploi

    • Acheter bio

    • Quels aliments ?

    • Consommer bio hors de chez soi


  • Annexes

    • Mes recettes bio

    • Lexique

    • Les acteurs institutionnels du bio


Publié le : jeudi 7 juillet 2011
Lecture(s) : 717
EAN13 : 9782212864076
Nombre de pages : 160
Prix de location à la page : 0,0052€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
L’alimentation bio
Dans la même collection : πLe potager bio,Agnès Gedda πLe verger bio,Catherine Samson πLa cosmétique bio,Dr Dominique-Jean Sayous et Julie Chevallier
Du même auteur :À paraître πLa Caricature de la gastronomie, Citadelle et Mazenod, 2009. πLa Gastronomie française : patrimoine et culture, Larousse, 2009. πLe Quiz de la Pâtisserie, Lanore, 2009. πLe Quiz du Bar, Lanore, 2009.
Parus πLe Maître du vin (ouvrage japonais), Ed. Sakuhin Sha (Tokyo), déc. 2008. πMaîtriser plus le vin (ouvrage japonais), Ed. Sakuhin Sha (Tokyo), déc. 2008. πTechnologie culinaire,Bertrand Lacoste, 2008. πTechnologie de service,Bertrand Lacoste, 2008. πLe kit pédagogique,Eyrolles, 2008. πŒnologie et crus des vins « Nouvelle version »,Jérôme Villette, 2008. πLe Grand Quiz de la bière, J. Lanore, 2008. πLe Grand Quiz du fromage, J. Lanore, 2008. πPoètes de la bonne chère, Anthologie, La Table ronde, 2008. πChronologie de la gastronomie et de l’alimentation, Éditions du Temps, 2008. πLa Gastronomie, du produit à l’assiette, A. Sutton, « Mémoire en images », 2008. πLe Grand QCM du vin : passez maître en œnologie, Dunod, 2007. πLe Petit Quiz du vin, Dunod, 2007. πAide-mémoire de la gastronomie en France, BPI, 2006.
Kilien Stengel
L’alimentation bio
Éditions Eyrolles 61, Bd Saint-Germain 75240 Paris Cedex 05 www.editions-eyrolles.com
Mise en pages : Istria
er Le code de la propriété intellectuelle du 1juillet 1992 interdit en effet expressé-ment la photocopie à usage collectif sans autorisation des ayants droit. Or, cette pratique s’est généralisée notamment dans les établissements d’ensei-gnement, provoquant une baisse brutale des achats de livres, au point que la possibilité même pour les auteurs de créer des œuvres nouvelles et de les faire éditer correctement est aujourd’hui menacée. En application de la loi du 11 mars 1957, il est interdit de reproduire intégralement ou partiel-lement le présent ouvrage, sur quelque support que ce soit, sans autorisation de l’éditeur ou du Centre Français d’Exploitation du Droit de Copie, 20, rue des Grands-Augustins, 75006 Paris. © Groupe Eyrolles, 2009 ISBN 978-2-212-54251-6
Sommaire Avant propos . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .7
Partie I : Historique et décryptage du bio . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .9 Chapitre 1 : Pourquoi manger et boire bio ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .11 Chapitre 2 : Logos et organismes certificateurs. . . . . . . . . . . . . . . . . . 41
Partie II : Bio, mode d’emploi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61 Chapitre 3 : Acheter bio. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63 Chapitre 4 : Quels aliments ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .79 Chapitre 5 : Consommer bio hors de chez soi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 127
Annexes .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .133 Mes recettes bio. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 135 Lexique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 143 Les acteurs institutionnels du bio. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 147 Bibliographie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 153 Table des matières. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 155
5
Avant-propos Depuis que je m’intéresse aux produits bio, à chaque fois que je vais dans un magasin, j’espère toujours faire de belles découvertes. Au fil des années, j’ai observé qu’à trop multiplier les signes de qualité des denrées, les marques ont instauré la confusion dans les esprits. Comment choisir ? Même si le prix reste pour eux une référence essen-tielle, les consommateurs actuels sont de plus en plus préoccupés par la qualité des denrées qu’ils achètent. Mais un produit alimentaire de qualité, c’est quoi? Une belle apparence extérieure (calibre, couleur, forme) ? En fait, c’est plutôt à son goût, à sa composition, à son origine, à son mode de production et d’élevage que le particulier s’intéresse. Ce sont, en effet, ces critères-là qui font les vraies qualités. Des pommes, des abricots, des pêches, des tomates, des fraises… qu’on laisse mûrir sans les presser, sans les gaver de pesticides, en respectant leur rythme saisonnier naturel. Des vaches, des veaux, des cochons, des poulets qui naissent, se développent dans des espaces qui ne sont ni carcéraux ni stressants, et sont nourris avec une alimentation naturelle. Des produits transformés (plats cuisinés, surgelés, jus de fruits, desserts…) qui ne sont pas truffés de conservateurs, émulsifiants, géli-fiants, colorants… autant d’additifs reconnus responsables de plus de 5 % des allergies alimentaires. Comment identifier ces vrais produits de qualité qui existent assuré-ment, noyés dans cette overdose d’emballages trompeurs, de slogans racoleurs, d’opérations marketing ? Comment les apercevoir dans cette avalanche de certifications, de labels, d’appellations : AOC (appellation
7
8
d’origine contrôlée), AOP (appellation d’origine protégée), IGP (indica-tion géographique protégée), STG (spécialité traditionnelle garantie); de logos : AB (agriculture biologique), produits fermiers, de montagne, etc. ? Ce livre a pour but de montrer que manger ou boire bio, c’est tout simplement consommer autrement. Il est donc peu pertinent de comparer les prix avec l’alimentation «classique», sans prendre en compte les autres paramètres que sont les apports nutritionnels, l’impact sur la santé et l’environnement, la quantité-satiété, et le pour-centage dans l’alimentation globale. Le riz, les pâtes, le sucre et les autres aliments complets apportent naturellement plus que les aliments conventionnels. En outre, je m’attacherai à faire la distinction entre le fait de manger bio et celui de manger diététique ou végétarien. Les amalgames sont vite faits, comme dit mon dentiste. La lecture de ce livre est faite pour éveiller les sens et la réflexion. Gardez un esprit critique en lisant ces pages, il vous sera utile pour faire votre marché bio ou non ! Car le bio n’est pas obligatoirement bon, pas obli-gatoirement bien, mais peut-être est-ce différent ? À chacun de créer sa culture gastronomique personnelle !
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.