La communication non verbale - L'art de communiquer sans dire un mot

De
Publié par

La communication non verbale prend son essor dans une société mercantile basée sur l’image et où la crédibilité est un défi permanent. La démonstration de capacités relationnelles et d’une certaine intelligence sociale est devenue une priorité, permettant aujourd’hui d’affirmer que la communication est au cœur des préoccupations afférentes à l’affirmation personnelle et au développement de la confiance en soi.

À l’époque de l’information prête à consommer et des études sur les interactions entre les individus, le non verbal s’érige comme un domaine essentiel à l’élargissement de la portée des messages ainsi partagés. Plus qu’un simple moyen d’expression, la communication non verbale serait la preuve d’une aptitude à remplir le rôle qui nous est attribué par notre environnement, que ce soit à titre professionnel ou personnel.

Traduction de nos errements psychologiques et de nos pensées les plus profondes, la question qui se pose est alors de savoir comment maîtriser le langage non verbal pour s’affirmer en tant qu’interlocuteur crédible et légitime, dans un monde où les pressions, les enjeux des échanges que nous entretenons peuvent avoir un réel impact sur notre développement personnel.

Alors, savez-vous communiquer sans dire un mot ?


Jean-Baptiste Marsille est diplômé en ressources humaines de la Sorbonne. Aujourd’hui auteur et blogueur, il s’est spécialisé dans l’étude de la psychologie, du développement personnel et des mécanismes sociaux. Thèmes qu’il partage régulièrement avec ses lecteurs sur sa plate-forme (Réussite Personnelle).

Publié le : vendredi 1 mars 2013
Lecture(s) : 43
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782297038102
Nombre de pages : 138
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
L’Art de communiquer sans dire un mot
La communication est un des enjeux majeurs de la société contemporaine. À l’ère de l’information, du consommable et du prêt à l’emploi, tout est question d’image, de message, de capacité de persuasion et de crédibilité. Ne diton pas d’un bon communicant qu’il est « charisma tique » ? Ne lui reconnaîton pas une aura toute particulière ? Consciemment ou non, les individus qui évoluent dans un même environnement (un pays, une région, une ville, une en treprise…) sont soumis à un même système de valeurs et leur légitimité est évaluée selon leur capacité à retranscrire ce der nier à travers leur comportement. L’échange, l’interaction avec les autres membres de votre sphère sociale, est un élément décisif dans la définition de votre personnalité et dans la valeur sociale qu’on vous reconnaît. La communication est un vaste champ d’étude. Si l’importance du message véhiculé est au cœur des préoccupations, il est plus rare de s’intéresser en profondeur aux moyens utilisés pour le transmettre. C’est dans ce paradoxe que notre ouvrage prend tout son sens. En effet, la diffusion d’un message, aussi perturbant que cela puisse paraître, ne repose qu’en infime partie sur son articu lation verbale. Il vous faut savoir que plus de 80 % de notre langage s’effectue sans formulation concrète.
Dans les faits, cela signifie que la parole n’est pas le support principal de la communication. Ce sont vos attitudes, votre ma nière d’occuper l’espace, vos silences, vos expressions faciales et votre gestuelle qui donnent tout son sens à la traduction de votre pensée et qui permettent son interprétation par vos interlocuteurs. Ce phénomène porte un nom : c’est ce qu’on appelle la com munication non verbale. La communication non verbale est utilisée constamment, dans les plus hautes sphères sociales.Prenez l’exemple d’un discours politique. N’avezvous jamais remarqué les mouvements effec tués par le communicant ? Signes de tête traduisant l’empathie, mouvements amples des mains pour symboliser le regroupe ment ou la volonté de rassembler, l’adoption d’une attitude ouverte… L’étude de la communication non verbale revêt un intérêt tout particulier en ce qu’elle permet d’appréhender plus simple ment les comportements humains. Elle participe à la définition de termes jusqu’alors galvaudés ou abstraits comme le cha risme ou la prestance par exemple. Sous son égide, de nombreux domaines scientifiques sont re groupés : la psychologie, la sociologie, l’ethnologie… pour ne citer qu’elles. La communication non verbale prend racine dans l’inconscient de l’individu. Elle est influencée par l’éducation, la socialisation, les systèmes de valeurs et les modèles sociauxéconomiques dans lesquels nous évoluons. Bien plus difficile à appréhender qu’un simple niveau de langue par exemple, la communication non verbale sert pourtant de preuve de l’adaptation d’un individu à son environnement. Elle découle en grande partie de la psychologie personnelle et traduit les émotions individuelles, ce qui ne manque pas d’avoir un impact direct sur la signification même du message convoyé. La lecture de notre ouvrage vous permettra donc d'une part de mieux saisir comment votre inconscient influence votre com munication, et d’autre part de relativiser son impact en appre nant comment adapter votre communication non verbale à une situation donnée.
6
Il est évident qu’une prise de conscience, une remise en ques tion de la formulation concrète de vos moyens d’expression engendrera un contrôle plus important, vous érigeant comme un communicant doué d’une intelligence sociale reconnue et d’une forte capacité d’adaptation. En reconnaissant que des émotions handicapantes comme le stress, la peur ou l’énervement peuvent biaiser votre capacité à diffuser vos messages, vous pourrez les inhiber afin de ne plus les laisser transparaître. Concrètement, vous comprendrez comment faire face à des situations souvent piégeuses où votre ressenti prend alors le dessus, influençant la portée de votre communication et remet tant en cause votre crédibilité : c’est le cas des entretiens d’em bauche, des réunions professionnelles, de la séduction (les rap ports amoureux, mais aussi amicaux), voire des confrontations conflictuelles (agressions, disputes…). Maîtriser la communication non verbale, c’est en fait améliorer l’image renvoyée à vos interlocuteurs, mettre l’accent sur votre adaptation à votre environnement et par là même apaiser votre propre psychologie. Si les réflexes à adopter pour lutter contre son inconscient ne deviennent naturels qu’à force de répéti tion et demandent une réelle capacité d’introspection, ils ne représentent cependant pas un obstacle infranchissable. En résumé la communication non verbale, c’est tout simple ment un ensemble de manifestations corporelles qui tra duisent votre état psychologique, qui permettent de renforcer la confiance de vos interlocuteurs, de légitimer votre statut et d’affirmer votre positionnement sans nécessairement avoir à le formuler de manière concrète. La communication non verbale représente un pilier interaction nel. Elle est au cœur de vos échanges de manière quotidienne et influence les jugements que les acteurs de votre environne ment formulent à votre égard. Il apparaît donc nécessaire de réfléchir quant aux moyens d’améliorer cette dernière, de la rendre plus efficace afin d’ac croître la portée de chacun des messages que vous délivrerez à l’avenir. Vous l’aurez donc compris, au cours de notre raisonnement, nous mettrons en valeur les moyens à notre disposition pour communiquer… sans dire un mot !
7
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.