Les clés de la paix intérieure

De
Publié par

Pour une méditation humaniste poétique et ancrée dans la vie. Ce texte va à rebrousse-poil des idées reçues qui font de la méditation un refus du monde réel. Elle est un mouvement immobile, qui, certes, vient de l'intériorité du sujet, mais qui l'ouvre à un nouveau rapport au monde et aux autres. La compassion et l'empathie y remplacent le culte de l'ego. Par ce mouvement vers l'extérieur, la méditation, célébration de la vie et de l'altérité, rejoint aussi bien la prière que la poésie. Un texte qui fait un pont entre les écoles et sort la méditation d'une enclave, en soulignant ses liens avec les traditions occidentales, notamment issues du christianisme. Évitant les pièges du langage savant, il nous fait voir en quoi chaque instant où notre regard et notre esprit s'échappent vers le ciel à la poursuite d'une hirondelle est déjà méditation : une voix à écouter, une voie à suivre.

Publié le : mercredi 2 avril 2014
Lecture(s) : 24
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782501097215
Nombre de pages : 256
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

couverture

Frank Andriat

Clés
pour la paix
intérieure

cultiver la sérénité
en toute simplicité

M A R A B O U T




Les passages cités en exergue des différents chapitres sont extraits de La Forêt plénitude, roman de l’auteur (© Éditions Mijade, 2013).

© Marabout (Hachette Livre), 2014.

Toute reproduction d’un extrait quelconque de ce livre, par quelque procédé que ce soit, et notamment par photocopie ou microfilm, est interdite sans autorisation de l’éditeur.

ISBN : 978-2-501-09721-5

Du même auteur

Chez Desclée de Brouwer

Avec l’Intime, 2009.

Pont désert, 2010.

Reçois et marche, 2011.

Jolie Libraire dans la lumière, 2012.

Chez Grasset Jeunesse

Depuis ta mort, 2004.

Mon pire ami, 2006.

Voleur de vies, 2008.

À moitié vide, 2009.

Je voudr@is que tu…, 2011.

Chez Ker Éditions

Les aventures de Bob Tarlouze :

Arrête ton baratin, 2013.

Mise en scène, 2014

Chez Labor Éducation

Vocation prof, 2008.

À La Renaissance du Livre

L’Arbre à frites, 2011.

Bart chez les Flamands, 2012.

Les Profs au feu et l’école au milieu, 2013.

Chez Mijade

La Remplaçante, 1996.

Rue Josaphat, 1999.

Ado blues, 2002.

Monsieur Bonheur, 2003.

La Douce Odeur des pommes, 2003.

Vidéo poisse, 2007.

Le Coupable rêvé, avec André-Paul

Duchâteau, 2007.

Tabou, 2008.

Journal de Jamila, 2008.

L’Amour à boire, 2008.

Aurore barbare, 2008.

Rose bonbon, noir goudron, 2009.

Rose afghane, 2012.

La Forêt plénitude, 2013.

Le Stylo, 2014.

Le site de l’auteur
www.andriat.fr

À Evelyne,
qui m’apprend à vivre dans la lumière.

À Agnès,
qui a suivi, pas à pas, l’évolution de ce livre.

1

Je dépasse les mots
qui font peur

 

Prière, méditation, religion, sagesse, philosophie… Beaucoup pensent que ces mots ne sont pas pour eux, qu’ils sont réservés à une élite, à celles et ceux qui ont eu la chance de poursuivre des études, de suivre des formations, souvent coûteuses.

À une époque où les églises se vident, où les gourous pullulent, où les uns et les autres vantent, via Internet ou autrement, des recettes de bonheur, où apparaît un marché de la psychologie, de la philosophie et de la spiritualité, il est important de pouvoir se poser, réfléchir, trouver une source que l’on entende.

Le plus beau réside dans le plus simple, et il est inutile de chercher midi à quatorze heures ! Comment méditer ? Comment prier ? Comment cela fonctionne-t-il ? Devons-nous nous adresser à quelqu’un, faire le vide en nous, espérer une réponse ? Devons-nous demander ? Ne pas demander ? Allons-nous ressentir quelque chose ? Ne rien ressentir ? Est-il normal que nous ayons l’impression de jouer une comédie inutile et sans fruit lorsque nous prions ? Nos voisins de banc, qui semblent si investis dans le secret d’eux-mêmes, ont-ils un truc que nous n’avons pas ? Font-ils semblant ? S’il ne se passe rien, est-ce normal ou est-ce la preuve de la non-existence de Dieu, pour celles et ceux qui le nomment ainsi ?

Mille questions que ceux qui ont la foi disent parfois qu’il est inutile de poser. Et pourtant elles sont là, bien présentes dans l’esprit de nombreux croyants et non-croyants. Ce livre répond à quelques-unes sans aucune prétention, en toute humilité. Son objectif n’est autre que d’être un ami qui vous accompagne lorsque vous décidez de faire une pause, d’entrer en silence et d’écouter ce qui se passe en vous. Il ne donne pas de conseils psychothérapeutiques ou autres, seulement quelques pistes, un chemin de prière pour ceux qui croient, un sentier de paix pour ceux qui préfèrent n’écouter que le murmure ressourçant de la nature. Croire ou ne pas croire n’est pas la question ici. Il s’agit simplement de s’asseoir et de prêter attention à tout ce qui se passe en nous, de devenir un « accueillant », un participant au monde qui nous entoure, un observateur du moment présent. Sans rien chercher de plus, sans rien demander de plus : nous immobiliser pour écouter en nous le mouvement de la source, quels que soient le nom et la dimension spirituelle que nous donnons à celle-ci. En toute liberté. En toute sérénité.

Le livre est jalonné de quelques passages tirés de l’un de mes romans racontant le parcours intérieur d’une jeune fille qui part en quête d’elle-même au cœur de la forêt. Elle apprend à regarder autour d’elle, à accueillir ce qui vient et, au fil des pages, sa forêt devient plénitude. Un exemple concret d’émerveillement simple. Pas besoin d’être diplômé ou ascète pour s’habiller de lumière et de paix. Il suffit de tourner son cœur dans le bon sens, celui de l’ouverture.

Ce texte peut être lu de manière chronologique, chapitre après chapitre, étape après étape, mais le lecteur peut aussi y picorer au fil de ses envies pour y dénicher des mots qui font du bien ou quelques idées qui libèrent. En fin de livre, vous trouverez un récapitulatif des étapes parcourues : celles et ceux qui veulent rapidement se remémorer le contenu du texte pourront s’y abreuver.

Bonne route sur ces sentiers de plaine et de montagne, belle promenade sur ces chemins de silence et de lumière !

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.