Les drogues : légalisation et promotion de la santé

De
Publié par

Ce livre s’attache à la délicate question de la légalisation des drogues. Un livre choc qui remet citoyens et pouvoirs publics face à leurs responsabilités de promouvoir la santé et préserver la démocratie.
Publié le : lundi 1 janvier 0001
Lecture(s) : 40
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782895798224
Nombre de pages : 278
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Les drogues : légalisation et promotion de la santé
L I N E B E A U C H E S N E
Les drogues : légalisationet promotionde lasanté
e Dépôt légal : 4 trimestre 2006 Bibliothèque nationale du Canada Bibliothèque nationale du Québec
ISBN (10) : 2-89579-120-1 ISBN (13) : 978-2-89579-120-1 ISBN : 978-2-89579-822-4 – version numérique
Les données de catalogage sont disponibles à Bibliothèque et Archives Canada www.collectionscanada.ca
: Jean-François Bouchard
Direction éditoriale Révision : PAG Graphisme : Mardigrafe
Bayard Canada Livres 4475, rue Frontenac Montréal (Québec) H2H 2S2 Canada
Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Programme d’aide au développement de l’industrie de l’édition (Padié) pour nos activités d’édition.
Bayard Canada livres remercie le Conseil des Arts du Canada du soutien accordé à son programme d’édition dans le cadre du Programme de subventions globales aux éditeurs.
Cet ouvrage a été publié avec le soutien de la SODEC. Gouvernement du Québec – Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres – Gestion SODEC.
Imprimé au Canada
Remerciements
e tiens à remercier chaleureusement les lecteurs des versions J préliminaires de cet essai : Pierre Brisson, Joanne Cardinal, Camille Chénard, Richard Cloutier, Yves Cossette, Magali Dufour, Alain Godfurnon, Christophe Marchand, Bastien Quirion, Daniel Sansfaçon et Pierre Vachon. Je leur suis reconnaissante tant de la générosité avec la-quelle ils y ont consacré du temps (le délai imparti étant très court) que de la richesse de leurs commentaires. Bien entendu, je demeure responsable de la version finale. Je tiens également à remercier Jean-François Bouchard, éditeur de Bayard Canada, qui a soutenu cette écriture par sa confiance indéfectible et ses conseils judicieux. Enfin, un grand merci à ma famille qui me permet d’oublier mes insécurités intellectuelles grâce à un quotidien rempli de tendresse et de bonheur.
5
À mes parents
Préface
e dossier des drogues illicites a beaucoup évolué depuis 1991, L re année où la D Line Beauchesne publiait son livreLa légali-sation des drogues pour mieux en prévenir les abus.Des chercheurs de partout ont approfondi leurs travaux, ils ont exploré de nou-velles avenues et partagé leur savoir. Dans plusieurs juridictions les tribunaux ont été interpellés par des citoyens, qui ont plus souvent qu’autrement eu gain de cause, du moins en partie, pour arbitrer l’exercice des pouvoirs policiers de l’État, et certaines de leurs décisions ont bousculé l’ordre établi. Des commissions par-lementaires tous azimuts ont réfléchi aux politiques publiques touchant les substances licites et illicites et proposé des réformes majeures. Désireux d’assurer le mieux-être de leurs commet-tants, des gouvernements ont introduit des modifications souvent significatives aux politiques en vigueur, tout en respectant les contraintes imposées par les normes internationales. Paradoxale-ment, et de façon parfois maladroite, la communauté internatio-nale s’est engagée à éradiquer le phénomène de la consommation des substances illicites alors que leur utilisation n’a cessé d’aug-menter sans être influencée par ces mêmes politiques publiques. Enfin, le fait assurément le plus stimulant de cette évolution nous est venu du peuple. La population a suivi ces débats, y a participé et, constatant l’échec des politiques en vigueur, réclame au-jourd’hui majoritairement un changement de cap significatif.
7
LES DROGUES : LÉGALISATION ET PROMOTION DE LA SANTÉ
8
Faisant écho à tout ce branle-bas, Line Beauchesne a publié, en 2003, son livreLes drogues : les coûts cachés de la pro-hibition(réédité en 2006 chez Bayard Canada) qui concluait à « la nécessité d’implanter une politique en matière de drogues qui se fonde sur un objectif de promotion de la santé dans un cadre dé-mocratique par leur légalisation réglementée ». Ce que cela signi-fie et les stratégies pour tendre vers cette politique sont l’objet du présent livre. Et il arrive à point nommé ! En effet, d’ici moins de trois ans (2009), le gouvernement canadien – quel que soit le parti au pouvoir – doit prendre posi-tion sur un certain nombre de sujets qui touchent au phénomène de la consommation des drogues. Permettez-moi d’énumérer les plus significatifs : l’élaboration d’une nouvelle stratégie cana-dienne sur les drogues ; le renouvellement de l’immunité de poursuite criminelle du site d’injection supervisée de Vancouver ; son appui au projet NAOMI (Initiative nord-américaine sur les médicaments opiacés - essais cliniques pour valider la pertinence de programmes de prescription d’héroïne sur trois sites : Vancou-ver, Toronto et Montréal) ; et enfin, son rôle durant la prochaine Assemblée générale spéciale des Nations Unies sur les drogues. À propos de la nouvelle stratégie canadienne, le gouverne-ment est confronté à plusieurs dilemmes. De quoi s’agit-il exac-tement ? Est-ce que des amendements au Code criminel visant, entre autres, l’imposition de sentences minimums seraient suffi-sants ? Ou devrait-on envisager l’élaboration d’un véritable plan de travail pluriannuel et collectif ? Qui serait alors invité à y par-ticiper ? Un groupe de fonctionnaires fédéraux représentant les divers ministères et agences centrales impliqués dans la mise en œuvre de cette stratégie (puisqu’il s’agit d’une juridiction fédé-rale) ? Ou, considérant qu’une telle stratégie nationale, pour qu’elle soit à la fois globale, complète et efficace, devrait être éla-borée par une conférence pluridisciplinaire, des fonctionnaires
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi