Anatomie pour le mouvement - tome 1 : Introduction à l'analyse des techniques corporelles

De
Publié par

Depuis quelques années, une attention croissante est portée au corps, à son fonctionnement, au mouvement.
L'anatomie n'est plus un domaine réservé aux seuls spécialistes elle intéresse toute personne qui pratique une techniquecorporelle.


Ce livre présente de manière vivante un panorama des os, des articulations et des muscles en liaison directe avec
le mouvement. Il s'appuie essentiellement sur l'illustration "en volume". Celle-ci commentée par un texte qui peut être abordé en deux temps : lecture rapide ou plus approfondie.

Un livre de base qui permet d'acquérir facilement les connaissances en anatomie indispensables à toutes techniques
corporelles.


Un guide complet pour les techniques corporelles : arts martiaux, danse, gymnastique, kinésithérapie, mime,
psychomotricité, sports, théâtre, yoga.

Publié le : mardi 10 septembre 2013
Lecture(s) : 1 544
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782915418514
Nombre de pages : 302
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
7
la « position anatomique »
L’étude de l’anatomie pour comprendre le mouvement observe principalement trois systèmes :
 lesos, éléments du squelette,
 reliés entre eux par les
articulations,
 et mobilisés par lesmuscles.
Il est souvent complexe de définir les mouvements, car ceuxci peuvent se faire dans de très nombreuses directions, et additionnent fréquemment les mouvements de plusieurs articulations.
Aussi, quelques conventions ont été prises :
 l’étude est ramenée (du moins au départ) aux composantes de chaque articulation ,
 pour chacune, les mouvements sont observés danstrois plans seulement(voir page suivante),
 les mouvements sont décrits à partir d’uneposition de référence. Celleci est appelée
« position anatomique »,
le corps est debout, pieds réunis, parallèles, bras le long du corps, paumes regardant en avant.
Ce n’est pas une position habituelle, mais une simple référence de départ pour les mouvements.
Exemple : la flexion du poignet est un mouvement qui porte la main en avant à partir de la position anatomique.
Leplan sagittalest celui qui partagerait le corps en deux moitiés droite et gauche. Par extension, on appelleplan sagittal tout plan parallèle à celuici.
C’est le plan dans lequel se font les mouvements visibles de profil.
Un mouvement en plan sagittal portant une région du corps en avant de la position anatomique est appelé uneflexion.
Exemple : flexion de hanche.
Un mouvement en plan sagittal, portant une région du corps en arrière de la position anatomique est appelé uneextension.
Exemple : extension du cou.
Exceptions : rétropulsion pour l’épaule...
8
Exceptions : antépulsion pour l’épaule...
... flexion pour le genou...
les plans de Dans l’étude
... etflexion dorsale pour la cheville et le pied.
... etflexion plantaire pour la cheville et le pied.
mouvement anatomique, on considère trois plans dans lesquels se font les mouvements.
Pour le tronc et le cou, un mouvement en plan frontal est appelé inclinaison latérale.
Exemple : inclinaison latérale droite.
Leplan frontalest celui qui diviserait le corps en corps antérieur et corps postérieur.
C’est le plan dans lequel se font les mouvements visibles de face.
Un mouvement en plan sagittal, portant une région du corps...
vers la ligne médiane du corps, est appelé uneadduction;
Exemple : adduction de hanche.
9
loin de la ligne médiane du corps est appelé uneabduction.
Exemple : abduction d’épaule.
Pour les doigts et les orteils, la ligne médiane du corps est remplacée par l’axe de la main (troisième doigt) ou du pied (deuxième orteil). Exemple : l’abduction du premier ou du cinquième doigt éloigne ceuxci de l’axe de la main et non de la ligne médiane du corps.
Pour le tronc, les rotations s’effectuent à droite ou à gauche.
les plans de mouvement (suite)
Leplan transversalest celui qui diviserait le corps en parties supérieure et inférieure. C’est celui dans lequel se font les mouvements visibles d’en haut ou d’en bas.
Un mouvement en plan transversal portant une partie du corps...
en dehors s’appelle unerotation externe,
Exemple : rotation externe de hanche.
supination.
10
En réalité, les mouvements du corpsse font le plus souvent dans des plans mixtes.
en dedans s’appelle unerotation interne.
Exemple : rotation interne d’épaule.
Pour l'avantbras, ces mouvements s'appellent... pronation,
Exemple : flexion + abduction + rotation externe pour la position « tailleur ».
Ces trois plans servent donc uniquement de référence pourdécrire des déplacements.
Les commentaires (3)
Écrire un nouveau message

17/1000 caractères maximum.

germain60

EN FAIT JE ME SUIS TROMPE C EST UN LIVRE EN PAPIER qu il me faut ! donc je veux annuler cette commande qui est une erreur !!!!!!!

dimanche 22 janvier 2012 - 16:24
germain60

j'aimerais pouvoir finaliser ma commande payée par cb à la CIC, alors que je n'ai pas nté mes coordonnées car pas demandées !!! ARNAQUE OU VOL ?

dimanche 22 janvier 2012 - 16:02
desiree

je n'arrive pas à ouvrir le dossier pour acceder au livre et je voulais commander un livre papier comment me faire rembourser?

mardi 12 juillet 2011 - 05:47

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi