Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 12,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Club de Recherches Cliniques du Québec. Programme et abrégés de la 52e réunion annuelle

De
201 pages
Depuis plus de cinquante ans, le Club de recherches cliniques du Québec (CRCQ) soutient les échanges scientifiques de la communauté des chercheurs en santé.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Extrait de la publication
PROGRAMME OFFICIEL ABRÉGÉSETINDEX e 52 RÉUNION ANNUELLE DE LA
Les 23, 24 et 25 septembre 2010 Au Domaine ChâteauBromont Bromont
Les Presses de l’Université de Montréal
Extrait de la publication
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
e Club de recherches cliniques du Québec. Réunion (52 : 2010 : Bromont, Québec) e Programme officiel, abrégés et index de la 52 Réunion annuelle : les 23, 24 et 25 septembre 2010, au Château Bromont, Bromont Comprend un index. ISBN 9782760622340 eISBN 9782760626041 1. Club de recherches cliniques du Québec. Réunion e (52 : 2010 : Bromont, Québec) – Résumés, programmes, etc. 2. Médecine clinique – Recherche – Québec (Province) – Congrès. I. Titre.
R854.C3C583 2010
616.0072’09714
e Dépôt légal : 3 trimestre 2010 Bibliothèque et Archives nationales du Québec © Les Presses de l’Université de Montréal, 2010
C20109418573
Les Presses de l’Université de Montréal reconnaissent l’aide financière du gouverne ment du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada pour leurs activités d’édition. Les Presses de l’Université de Montréal remercient de leur soutien financier le Conseil des arts du Canada et la Société de développement des entreprises culturelles du Québec (SODEC).
imprimé au canada en septembre 2010
SOMMAIRE
Membres du Comité exécutif – 2010 Présidents du Club de Recherches Cliniques du Québec r Mot du D Pedro D’OrléansJuste, président r Éditorial du D Yves Joannette r D Philippe Walker, conférencier invité du président r D Michel Bouvier, Prix MichelSarrazin 2010 r D Marcel Lebel, Prix du Mentor scientifique 2010 r D Paul Khairy, Prix AndréDupont 2010
e Programme de la 52 réunion annuelle Horaire détaillé Jeudi 23 septembre Vendredi 24 septembre Samedi 25 septembre
Abrégés
Index des auteurs Distinctions Partenaires
Extrait de la publication
4 4 5 6 8 9 11 13
15
16 25 34
40
188 194 198
MEMBRES DU COMITÉ EXÉCUTIF – 2010
r Président : D Pedro D’OrléansJuste Université de Sherbrooke r Président sortant : D Richard Larivière Université Laval, Québec re Viceprésidente : D Josette Noël Université de Montréal re Secrétairetrésorière : D Michèle Brochu Université de Montréal r Conseillers D Michel Charbonneau Institut national de la scientifiques : recherche scientifique (INRS) r D JeanJacques Lebrun Université McGill re D Chantal Guillemette Université Laval, Québec r D JeanLuc Ardilouze Université de Sherbrooke re D Céline Fiset Université de Montréal
PRÉSIDENTS DU CLUB DE RECHERCHES CLINIQUES DU QUÉBEC
1958 1965 1966 1967 1968 1969 1970 1971 1972 1973 1974 1975 1976 1977 1978 1979 1980 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987
Jacques Genest Gilles Tremblay Jacques R. Ducharme Charles Plamondon JeanPierre Cordeau Pierre Bois Jacques Brunet Roger Daoust Aurèle Beaulne Guy Lemieux Claude Allard Marc Lavallée Yves Morin André Barbeau Jean Leduc Gérard Plante Francis Glorieux JeanGil Joly Marcel Lebel Claude Petitclerc Edgard Delvin Patrick Vinay Richard Gagné Pierre Sirois
1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010
Michel Van der Rest Marielle GasconBarré JeanPierre Bouchard Marek RolaPleszczynski Pierre Poitras Daniel Ménard Michèle GagnanBrunette Hugues Barbeau Jean H. Dussault Emmanuel Esher André Lacroix Rima Rozen Gaétan Guillemette Jacques Turgeon Johanne Tremblay Pierre Lachapelle François A. Auger JeanFrançois Beaulieu Yves Berthiaume Alain Fournier Laurent Legault Richard Larivière Pedro D’OrléansJuste
Mot du président
Bienvenue, chères et chers collègues, Le Club de Recherches Cliniques du Québec (CRCQ) est un forum entière ment dédié à la diffusion des efforts des hommes et des femmes œuvrant en sciences biomédicales dans notre belle province. Fidèles aux traditions d’excellence et d’échanges scientifiques du CRCQ, nous souhaitons la bienvenue aux chercheurs du Québec ainsi qu’à leurs étudiants à la e 52 réunion annuelle du 23 au 25 septembre 2010, au Domaine ChâteauBromont. La conférence du président sera présentée cette année par le r D Philippe Walker, viceprésident mondial chez AstraZeneca. Il trai tera des mutations profondes de l’industrie pharmaceutique et de nouvelles formes de partenariats avec le monde académique. D’autre part, dans le cadre de la présente réunion du Club, nous sommes honorés de compter parmi nous les récipiendaires 2010 des r prestigieux prix MichelSarrazin (D Michel Bouvier), AndréDupont r r (D Paul Khairy) et du Mentor scientifique (D Marcel Lebel). Par ailleurs, les très populaires prix HansSelye seront attribués aux cher cheurs en devenir les plus méritoires au Québec. Enfin, nous vous invitons à assister en grand nombre à la traditionnelle matinée des chercheurs boursiers. Exceptionnellement cette année, nous avons augmenté la visibilité des affiches. Tous les présentateurs sont donc invités à partager leurs résultats durant les deux séances d’affiches prévues au programme. Nous vous convions, par ailleurs, aux nombreux évènements sociaux incluant cette année, à la fin du Congrès, une activité consa crée aux collèguesgolfeurs possédant les meilleurs handicaps. Les membres de l’exécutif du CRCQ vous accueillent donc toutes e et tous avec grand plaisir à Bromont dans le cadre de la 52 réunion du Club. Sincèrement,
Pedro D’OrléansJuste Président du CRCQ – 2010
r Éditorial du D Yves Joannette
Partager nos connaissances pour accroître les retombées de la recherche
Depuis plus d’un demisiècle, les réunions annuelles du Club de Recherches Clini ques du Québec (CRCQ) sont l’occasion pour les chercheurs de faire connaissance, de créer des liens et d’établir les synergies essentielles au succès de la recherche québécoise tant sur la scène locale que partout à travers le monde. Le positionnement à l’étranger de la recherche québécoise figure au rang des priorités du Fonds de la recherche en santé du Québec (FRSQ). En effet, la participation active de nos cher cheurs à de grands réseaux internationaux est une conditionsine qua nonde leur compétitivité dans le contexte de la mondialisation de la recherche. Le FRSQ a effectué une série d’interventions concrètes en ce sens : participation à deux réseaux européens (ERANet Neuron, ERAAge) à titre de partenaire à part entière et mise sur pied de pro grammes de recherche conjoints, dont l’un entre la France et le Canada sur la maladie d’Alzheimer et l’autre avec la Chine en géno mique, pour ne citer que ces exemples. Plusieurs autres défis attendent demain les chercheurs du domaine de la santé. Mentionnons d’emblée le transfert des résultats de la recherche fondamentale en bonnes pratiques cliniques, et ce, à l’aube du développement du nouveau paradigme de soins qu’est la méde cine personnalisée. Cette approche récente, qui permet de diagnos tiquer, de traiter, d’offrir des soins et de renforcer la prévention sur la base des caractéristiques propres à chaque individu, repose tant sur les dernières découvertes en génomique que sur celles issues des études de biomarqueurs de tous ordres, en plus d’inclure la recherche sur l’organisation des soins et des services de santé ainsi que celle sur les dimensions sociales de la santé. À ce défi s’ajoute ensuite celui de la prise en charge des maladies chroniques dans le contexte du vieillissement de la population. Les travaux des membres du CRCQ ouvrent la voie à de nouvelles avan cées qu’il reste à transformer en pratiques cliniques et en mesures de
Extrait de la publication
éditorial
7
soutien aux malades, plus particulièrement dans le cadre des soins de première ligne. L’ensemble de ces occasions se présentent au moment où les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) s’apprêtent à mettre de l’avant une importante stratégie de recherche axée sur le patient. Cette stratégie requerra des conditions de mise en œuvre que le Québec peut être fier de posséder actuellement : des centres de recherche en milieu hospitalier et des chercheurs boursiers cliniciens. Tous les efforts déjà consentis dans ces deux directions lui confére ront un avantage concurrentiel indéniable sur la scène canadienne. Instrument par excellence d’échange et d’émulation scientifique, le CRCQ est, en somme, un outil privilégié qui permet aux chercheurs actuels et en devenir du Québec de mieux partager leurs connaissan ces afin d’accroître les retombées de la recherche en santé sur la population et de maximiser notre positionnement global. Je vous souhaite de fructueuses communications à l’occasion de cette nou velle édition de votre réunion annuelle !
r D Yves Joannette Présidentdirecteur général du Fonds de la recherche en santé du Québec
Extrait de la publication
Conférencier invité du président
r D Philippe Walker, Vice-président mondial, Recherche Système nerveux central (SNC) et maîtrise de la douleur, AstraZeneca, Suède
r Le D Philippe Walker est viceprésident mondial, Recherche Système nerveux central (SNC) et maîtrise de la douleur, chez AstraZeneca et dirige les activités de recherche mondiales dans ce secteur. Il a été nommé en 2009. Auparavant, il occu pait le poste de viceprésident, Décou verte, et dirigeait le centre de recherche d’AstraZeneca (AZRDM) à Montréal, qui se spécialise dans la découverte d’analgé siques. Il préside également le Comité de la gestion de la recherche mondiale d’AstraZeneca, et est membre des Con seils d’administration d’AstraZeneca Canada Inc. et d’Arginetex Inc. r Le D Walker est un fervent défenseur de l’éducation et de la recher che scientifique au Canada ; son influence a été déterminante dans l’établissement de partenariats publicprivé avec les principales uni versités québécoises. Il est membre actif du Conseil d’administration ou du Conseil scientifique de plusieurs organismes axés sur la recher che, dont le Fonds de la recherche en santé du Québec, le Consortium québécois sur la découverte du médicament, l’Institut de recherche en biotechnologie/CNRC, et l’Institut de pharmacologie de l’Univer sité de Sherbrooke. r En 1994, le D Walker a été recruté par Astra pour aider à choisir un emplacement, en Amérique du Nord, pour les activités de la compa gnie reliées à la découverte d’analgésiques. Originaire de la Suisse, il a d’abord étudié à l’Université de Fribourg et à l’Université de Lausanne, où il a obtenu son doctorat en sciences en 1986. Ses recherches portaient sur l’étude de la régulation de l’ex pression des gènes par les œstrogènes. De 1986 à 1988, il a travaillé au Fred Hutchinson Cancer Center à Seattle, aux ÉtatsUnis. Ses travaux étaient axés sur l’isolation et la caractérisation des protéines qui interagissent avec les promoteurs de l’expression génique, ainsi que sur le contrôle de la transcription des gènes.
Extrait de la publication
Prix MichelSarrazin 2010
r D Michel Bouvier, Unité de recherche en pharmacologie moléculaire, Institut de recherche en immunologie et cancérologie, Département de biochimie, Université de Montréal
Michel Bouvier est titulaire de la chaire de recherche du Canada en signalisation cellulaire et pharmacologie moléculaire, professeur de biochimie et chercheur principal à l’Institut de recherche en immunologie et cancérologie (IRIC) de l’Université de Montréal. Il est aussi directeur général adjoint (affaires admi nistratives) de l’IRIC et directeur du Groupe de recherche universitaire sur le médicament (GRUM). Suite à un B. Sc. en biochimie complété à l’Université de Montréal en 1979, il entreprend des études de doctorat en sciences r neurologiques sous la direction du D Jacques De Champlain à la même université. Dans le cadre de son doctorat, il s’intéresse au rôle des récepteurs adrénergiques présynaptiques dans le contrôle du système nerveux sympathique. En 1985, il se joint à l’équipe du r D Robert Lefkowitz à l’Université Duke en tant que stagiaire post doctoral où il entreprend ses travaux de pharmacologie moléculaire sur les récepteurs couplés aux protéines G (RCPG). De retour à l’Uni versité de Montréal en 1989, Michel Bouvier poursuit ses travaux au Département de biochimie dont il devient le directeur en 1997. En 2005, il est le cofondateur du Groupe de recherche universitaire sur le médicament qu’il dirige depuis, et son équipe de recherche s’intè gre à l’IRIC. Chercheur mondialement reconnu pour ses travaux en pharma cologie moléculaire, il a contribué à l’élucidation des mécanismes contrôlant l’efficacité de signalisation des récepteurs couplés aux protéines G (RCPG). Ses travaux ont mené à des changements de paradigmes dans notre compréhension du mode de fonctionnement des RCPG et ont un impact concret sur la découverte des médica ments. Notamment, les découvertes des agonistes inverses et des cha perons pharmacologiques ont conduit au développement de nouvelles classes de composés à action thérapeutique. Il a aussi développé
Extrait de la publication