Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Lire un extrait Achetez pour : 10,99 €

Téléchargement

Format(s) : PDF

avec DRM

Partagez cette publication

PERITOINE 1- Les propositions suivantes concernent le péritoine :A ; DA- le péritoine pariétal tapisse la face interne du fascia extrapéritonéal ; B- le péritoine viscéral recouvre entièrement les viscères abdomino-pelviens ; C- le péritoine pariétal participe à la constitution des mésos et des ligaments péritonéaux ; D- les mésos unissent un segment du tube digestif à la paroi abdominale ; E- les ligaments péritonéaux unissent un segment du tube digestif à la paroi abdominale. 2- Les propositions suivantes concernent le péritoine :B ; C ; E A- le péritoine pariétal tapisse la face externe du fascia extrapéritonéal ; B- le péritoine viscéral recouvre partiellement ou totalement les viscères abdomino-pelviens ; C- le péritoine viscéral participe à la constitution des mésos et des ligaments péritonéaux ; D- les mésos unissent un segment du tube digestif à un autre viscère digestif ; E- les ligaments péritonéaux unissent un organe non digestif à la paroi abdominale. 3- Les propositions suivantes concernent le péritoine :A ; C ; E A- les épiploons ou omentums relient deux organes à l’intérieur de la cavité péritonéale ; B- le péritoine sécrète un liquide légèrement gélatineux de faible abondance ; C- le péritoine est une membrane semi-perméable ; D- la résorption péritonéale augmente avec l’âge ; E- la résorption péritonéale est importante au niveau du grand omentum. 4- Les propositions suivantes concernent le péritoine :B ; D ; E A- les épiploons ou omentums relient un organe digestif à la paroi abdominale ; B- le péritoine sécrète un liquide légèrement visqueux de faible abondance ; C- le péritoine est une membrane trop perméable ; D- la résorption péritonéale diminue avec l’âge ; E- la résorption du liquide péritonéale se fait essentiellement au-dessus du foie. 5- Les propositions suivantes concernent le péritoine :B ; D A- le péritoine joue un rôle passif contre les germes et les corps étrangers ; B- la résorption péritonéale est accessoire au niveau du péritoine pariétal ; C- la résorption péritonéale est importante au niveau des culs-de-sacs recto-utérin et recto-vésical ; D- la réparation du péritoine est plus rapide lorsque le tissu conjonctif sous-jacent est intact ; E- la cavité péritonéale estune cavité virtuelle, close chez l’homme et chez la femme. 6- Les propositions suivantes concernent le péritoine :A ; C ; E A- le péritoine assure la défense contre les germes et les corps étrangers ; B- la résorption péritonéale est importante au niveau du péritoine pariétal ; C- la résorption péritonéale est presque nulle au niveau des culs-de-sacs recto-utérin et recto-vésical ; D- la réparation du péritoine est indépendante de l’état du tissu conjonctif sous-jacent ; E- la cavité péritonéale estune cavité virtuelle, close chez l’homme, ouverte chez la femme. QROC
3
7- Citer les trois structures péritonéales qui unissent des viscères entre eux ou à la paroi ? Réponse : - Les mésos péritonéaux ; - Les ligaments péritonéaux ; - Les omentums ou épiploons. 8- Nommer l’orifice qui assure la communication de la cavité péritonéale avec la trompe utérine ? Réponse : - L’ostium abdominal de la trompe utérine. 9- Définir brièvement les structures péritonéales suivantes : mésos, ligaments et épiploons ? Réponse : -Les mésossont des replis péritonéaux à deux lames contenant un ou plusieurs pédicules vasculaires et unissant un segment du tube digestif à la paroi abdominale.-Les ligamentssont des replis péritonéaux à deux lames qui unissent un organe non digestif (foie, rate, utérus, etc.) à la paroi abdominale sans contenir de pédicules vasculaires importants.
-Les épiploons ou omentumssont des replis péritonéaux à deux lames contenant parfois un ou plusieurs pédicules vasculaires ; ils relient deux organes à l’intérieur de la cavité péritonéale : tels quele petit omentum qui unit l’estomac et la partie supérieure du duodénum au hile du foie et à la fissure du ligament. 10- Citer les quatre principales fonctions du péritoine ? Réponse : - La sécrétion du liquide péritonéal ; - La résorption péritonéale ; - La défense contre les germes ; - La réparation péritonéale.
4
ŒSOPAGE 11- Indiquer les propositions exactes concernant l’œsophage abdominal :A ; C ; E A- l’œsophage abdominal est situé à la hauteur des vertèbres thoraciques T10 et T11; B- l’œsophage abdominal mesure environ 4 cm de longueur ; C- la face postérieure de l’œsophage abdominal répond au pilier gauche du diaphragme ; D- la glande surrénale gauche répond à la face postérieure de l’œsophage abdominal ; E- la face antérieure de l’œsophage abdominal répond à la face diaphragmatique du lobe gauche du foie. 12- Indiquer les propositions exactes concernant l’œsophage abdominal :B ; D A- l’œsophage abdominal est situé à la hauteur des vertèbres thoraciques T11 et T12 ; B- l’œsophage abdominal mesure environ 2 cm de longueur ; C- la face postérieure de l’œsophage abdominal répond au pilier droit du diaphragme ; D- la glande surrénale gauche est située un peu au-dessous de l’œsophage abdominal ; E- la face antérieure de l’œsophage abdominal répond à la face viscérale du lobe gauche du foie. 13- Indiquer les propositions exactes concernant l’œsophage abdominal :D ; E A- le nerf vague droit descend sur la face antérieure de l’œsophage abdominal ; B- le nerf vague gauche descend sur la face postérieure de l’œsophage abdominal ; C- l’œsophage abdominal répond en arrière et à gauche, à l’aorte abdominale via le diaphragme ; D- le bord gauche de l’œsophage abdominal répond au ligament triangulaire gauche du foie ; E- le bord droit de l’œsophage abdominal répond au petit omentum. 14- Indiquer les propositions exactes concernant l’œsophage abdominal :A ; B ; C A- le nerf vague droit descend sur la face postérieure de l’œsophage abdominal ; B- le nerf vague gauche descend sur la face antérieure de l’œsophage abdominal ; C- l’œsophage abdominal répond en arrière et à droite, à l’aorte abdominale via le diaphragme ; D- le bord gauche de l’œsophage abdominal répond au petit omentum ; E- le bord droit de l’œsophage abdominal répond au ligament triangulaire gauche du foie. 15- La vascularisation artérielle et veineuse de l’œsophage abdominal est assurée :A ; B ; C ; DA- l’artère gastrique gauche ; B- l’artère phrénique inférieure gauche ;C- la veine gastrique gauche ; D- la veine phrénique inférieure gauche ; E- les veines œsophagiennes inférieures tributaires de la veine azygos.16- La vascularisation artérielle et veineuse de l’œsophage abdominal est assurée :EA- les artères gastriques courtes ; B- l’artère phrénique inférieure droite ;C- les veines gastriques courtes ; D- la veine phrénique inférieure droite ; E- les veines œsophagiennes inférieures tributaires de la veine hémi-azygos.QROC
5
17- Indiquer le quel niveau où l’œsophage traverse le péritoine ? Réponse :- Jamais, il est extra-péritonéal. 18- Citer les artères et les veines qui assurent la vascularisation de l’œsophage abdominal ? Réponse : - L’artère gastrique gauche ; - L’artère phrénique inférieure gauche ; - La veine gastrique gauche ; - La veine phrénique inférieure gauche ;  - Les veines œsophagiennes inférieures tributaires de la veine hémi-azygos.
6
ESTOMAC 19- Indiquer les propositions exactes concernant l’estomac :A ; C A- le cardia unit l’œsophage au corps de l’estomac ; B- le fundus de l’estomac est séparé du cardia par l’incisure angulaire ; C- le corps de l’estomac correspond à la partie moyenne de l’estomac ; D- l’antre pylorique est séparé du corps de l’estomac par l’incisure cardiale ; E- le canal pylorique unit le corps de l’estomac au pylore. 20- Indiquer les propositions exactes concernant l’estomac :B ; D ; E A- le cardia unit l’œsophage au fundus de l’estomac ; B- le fundus de l’estomac est séparé du cardia par l’incisure cardiale ; C- le corps de l’estomac correspond aux deux tiers supérieurs de l’estomac. D- L’antre pylorique est séparé du corps de l’estomac par l’incisure angulaire ; E- Le canal pylorique unit l’antre pylorique au pylore. 21- Indiquer les propositions exactes concernant l’estomac :A ; D A- Le cardia est situé à la hauteur de la vertèbre thoracique T11 ; B- Le fundus gastrique est situé à la hauteur des vertèbres thoraciques T10 et T11 ; C- Le corps de l’estomac est situé à la hauteur des vertèbres T10, T11, T12, L1 et L2 ; D- L’antre pylorique est situé à la hauteur des vertèbres lombaires L1 et L2 ; E- Le pylore est situé à la hauteur de la vertèbre lombaire L2. 22- Indiquer les propositions exactes concernant l’estomac :B ; C ; E A- Le cardia est situé à la hauteur de la vertèbre thoracique T10 ; B- Le fundus gastrique est situé à la hauteur de la vertèbre thoracique T10 ; C- Le corps de l’estomac est situé à la hauteur des vertèbres T11, T12, L1 et L2 ; D- L’antre pylorique est situé à la hauteur des vertèbres lombaires L2 et L3 ; E- Le pylore est situé à la hauteur de la vertèbre lombaire L1. 23- L’estomac :C ; E A- fait suite à l’œsophage à gauche de la ligne médiane, à la hauteur de la vertèbre thoracique T10 ; B- s’étend en hauteur de la vertèbre thoracique T9 au bord supérieur de la vertèbre lombaire L3 ; C- dépasse en bas, rarement le plan subcostal ; D- se continue avec le duodénum à droite de la ligne médiane à la hauteur de la vertèbre lombaire L2 ; E- assure par sa partie distale, le brassage des aliments. 24- L’estomac :A ; B ; D A- fait suite à l’œsophage à gauche de la ligne médiane, à la hauteur de la vertèbre thoracique T11 ; B- s’étend en hauteur de la vertèbre thoracique T10 au bord supérieur de la vertèbre lombaire L3 ; C- dépasse en bas, habituellement le plan subcostal ; D- se continue avec le duodénum à droite de la ligne médiane à la hauteur de la vertèbre lombaire L1 ; E- assure par sa partie proximale, le brassage des aliments. 25- Les propositions suivantes concernent la structure de l’estomac :A ; B ; E A- la muqueuse corporéo-fundique assure la sécrétion de l’acide chlorhydrique ;
7
B- la muqueuse de la partie pylorique assure la sécrétion de gastrine ; C- la musculeuse est constituée de deux couches : longitudinale et circulaire ; D- les fibres musculaires de la couche longitudinales irradient de l’incisure cardiale à la grande courbure ; E- le sphincter pylorique est formé aux dépens de la couche circulaire. 26- Les propositions suivantes concernent la structure de l’estomac :C ; D A- la muqueuse corporéo-fundique assure la sécrétion de gastrine ; B- la muqueuse de la partie pylorique assure la sécrétion de l’acide chlorhydrique ; C- la musculeuse est constituée de trois couches : longitudinale, circulaire et oblique ; D- les fibres musculaires de la couche longitudinales sont parallèles aux courbures gastriques ; E- le sphincter pylorique est formé aux dépens de la couche longitudinale. 27- Indiquer les propositions exactes concernant les rapports péritonéaux de l’estomac :A ; D A- Le péritoine viscéral tapisse les faces antérieure et postérieure du corps et de la partie pylorique ; B- le petit omentum unit l’estomac au foie et forme la paroi postérieure du foramen épiploïque ; C- le ligament gastro-splénique unit le fundus de l’estomac au hile de la rate ; D- le ligament gastro-colique unit le segment horizontal de la grande courbure au côlon transverse ; E- le ligament gastro-phrénique unit la face postérieure du cardia au diaphragme. 28- Indiquer les propositions exactes concernant les rapports péritonéaux de l’estomac :B ; C ; E A- Le péritoine viscéral tapisse les faces antérieure et postérieure du corps et du fundus gastrique ; B- le petit omentum unit l’estomac au foie et forme la paroi antérieure du vestibule omental ; C- le ligament gastro-splénique unit le segment vertical de la grande courbure au hile de la rate ; D- le ligament gastro-colique unit le segment fundique de la grande courbure au côlon transverse ; E- le ligament gastro-phrénique unit la face postérieure du fundus gastrique au diaphragme. 29- Les propositions suivantes concernent l’œsophage abdominal et l’estomac :A ; C ; D A- la face antérieure de l’estomac est entièrement recouverte de péritoine ; B- l’estomac est bien amarré aux organes de voisinage, et peu mobile dans la cavité péritonéale ; C- le cardia est moins mobile que la partie pylorique ; D- le ligament gastro-phrénique est un moyen de fixité principal ; E- le fascia phrénico-œsophagien adhère solidement à la musculeuse de l’œsophage.30- Les propositions suivantes concernent l’œsophage abdominal et l’estomac :B ; E A- la face postérieure de l’estomac est entièrement recouverte de péritoine ; B- l’estomac est bien amarré aux organes de voisinage, et mobile dans la cavité péritonéale ; C-le cardia est plus mobile que la partie pylorique ; D- les ligaments gastro-splénique et gastro-colique sont des moyens de fixité secondaires ;E- le fascia phrénico-œsophagien délimite avec la musculeuse de l’œsophage un espace celluleux.31- La face antérieure du fundus gastrique répond :A ; C ; D A- à la face inférieure du poumon gauche via le diaphragme et la plèvre ; B- au récessus pleural costo-diaphragmatique gauche via le diaphragme ; C- au péricarde via le diaphragme ; D- au lobe gauche du foie ;E- à la paroi abdominale antérieure.
8