Evaluation - Anatomie de l’espace rétro-péritonéal et du petit bassin

De
Publié par

L’Anatomie de l’espace rétro-péritonéal et du petit bassin est difficile et complexe. Elle nécessite des révisions périodiques, une mémoire prodigieuse et une grande faculté d’interprétation. Pour faciliter l’intégration des connaissances anatomiques, nous proposons 1072 questions d’entraînement pour l’examen (QCM ; QROC). Ces questions sont classées par chapitre ; elles sont formulées selon une approche didactique avec des propositions claires et cohérentes dans les questions précédentes, et des contre-propositions dans les questions suivantes. Cette nouvelle conception permet de transmettre plus d’informations et de réduire au maximum les ambiguïtés.
Publié le : lundi 1 septembre 2014
Lecture(s) : 5
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9789938893038
Nombre de pages : 177
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
01- AORTE ABDOMINALE
1- L’aorte abdominale :B ; C ; EA- fait suite à l’aorte thoracique en regard du bord supérieur de la vertèbre thoracique T12 ; B- descend verticalement sur le flanc gauche de la colonne vertébrale ; C-se termine habituellement en regard du tiers inférieur du corps de la vertèbre lombaire L4 ; D- se projette sur la paroi abdominale depuis le processus xiphoïde jusqu’à la région pubienne ; E- présente un calibre moyen de 20 mm. 2- L’aorte abdominale :A ; DA- fait suite à l’aorte thoracique en regard du bord inférieur de la vertèbre thoracique T12 ; B- descend verticalement sur le flanc droit de la colonne vertébrale ; C-se termine habituellement en regard du tiers supérieur de la vertèbre lombaire L4 ; D- se projette sur la paroi abdominale depuis le processus xiphoïde jusqu’à l’ombilic ;E- présente un calibre moyen de 40 mm. 3- L’aorte abdominale fournit :A ; C ; EA- 10 branches collatérales pariétales ; B- 10 branches collatérales viscérales ; C- 9 branches collatérales viscérales ; D- 11 branches collatérales pariétales ; E- 3 branches terminales. 4- Le tronc cœliaque :B ; C ; EA- se détache de l'aorte abdominale, à la hauteur du bord supérieur de la vertèbre thoracique T12 ; B- se divise en ses branches terminales en regard du bord supérieur du col du pancréas ; C- répond latéralement aux ganglions cœliaques ; D- répond en avant au petit omentum ; E- irrigue les viscères de la région supramésocolique. 5- Le tronc cœliaque :A ; DA- se détache de l'aorte abdominale, à la hauteur du bord inférieur de la vertèbre thoracique T12 ; B- se divise en ses branches terminales en regard du bord supérieur de la tête du pancréas ; C- répond latéralement aux nerfs vagues ; D- répond en avant au péritoine pariétal postérieur de la bourse omentale ; E- assure la vascularisation de l’estomac, du duodénum et du pancréas. 6- L’artère mésentérique supérieure :A ; DA- se détache de l’aorte abdominale en ragard du bord supérieur de la vertèbre lombaire L1 ; B- croise la face postérieure de la veine rénale gauche ; C- descend derrière le corps du pancréas, à droite de la veine mésentérique supérieure ; D- pénètre dans la loge duodéno-pancréatique, au niveau du bord inférieur du corps du pancréas ; E- longe, en avant du processus uncinatus, le flanc droit de la veine mésentérique supérieure. 7- L’artère mésentérique supérieure :B ; C ; E
3
A- se détache de l’aorte abdominale, en regard du bord inférieur de la vertèbre lombaire L1 ; B- croise la face antérieure de la veine rénale gauche ; C- descend derrière le corps du pancréas, à gauche de la veine mésentérique supérieure ; D- pénètre dans la loge duodéno-pancréatique, au niveau du bord supérieur du corps du pancréas ; E- longe, en avant du processus uncinatus, le flanc gauche de la veine mésentérique supérieure. 8- Les artères rénales :B ; DA- naissent des faces latérales de l’aorte abdominale, à la hauteur de la vertèbre lombaire L2 ; B- constituent les branches collatérales viscérales les plus volumineuses de l’aorte abdominale ; C- jouent un rôle purement fonctionnel ; D- fournissent l’artère surrénale inférieure ; E- se divisent dans le sinus rénal en deux artères prépyélique et rétropyélique. 9- Les artères rénales :A ; C ; E A- naissent des faces latérales de l’aorte abdominale, à la hauteur de la vertèbre lombaire L1 ; B- sont moins volumineuses que l’artère mésentérique supérieure ; C- jouent un rôle nutritif et fonctionnel ; D- fournissent l’artère surrénale moyenne ; E- se divisent au contact du pelvis rénal en deux artères prépyélique et rétropyélique. 10- L’artère mésentérique inférieure :A ; C ; EA- se détache de l’aorte abdominale, enregard du bord inférieur de la vertèbre lombaire L3 ; B- croise la face postérieure du tronc sympathique lombaire gauche ; C- descend dans le mésocôlon descendant, en dedans l’uretère lombaire gauche ; D- se continue au bord supérieur de la veine iliaque commune gauche par l’artère rectale supérieure ; E- constitue l’artère nourricière du côlon gauche et du rectum. 11- L’artère mésentérique inférieure :B ; DA- se détache de l’aorte abdominale en regard du bord inférieur de la vertèbre lombaire L2 ; B- croise la face antérieure du tronc sympathique lombaire gauche ; C- descend dans le mésocôlon descendant, en dehors l’uretère lombaire gauche ; D- se continue au bord supérieur de l’artère iliaque commune gauche par l’artère rectale supérieure ; E- constitue l’artère nourricière du côlon gauche, du rectum et du canal anal. 12- Les propositions suivantes concernent les artères gonadiques :A ; DA- les artères gonadiques naissent de l'aorte abdominale, à la hauteur de la vertèbre lombaire L2 ; B- l’artère gonadique gauche croise la face antérieure de la veine cave inférieure ; C- l’artère gonadique droite contourne la face latérale de l'aorte abdominale ; D- les artères gonadiques croisent la face antérieure de l’uretère lombaire à la hauteur de la vertèbre L3 ; E- les artères gonadiques croisent, dans le bassin, la face antérieure des vaisseaux iliaques internes. 13- Les propositions suivantes concernent les artères gonadiques :B ; C ; EA- les artères gonadiques naissent de l'aorte abdominale, à la hauteur de la vertèbre lombaire L3 ; B- l’artère gonadique gauche contourne la face latérale de l'aorte abdominale ; C- l’artère gonadique droite croise la face antérieure de la veine cave inférieure ; D- les artères gonadiques croisent la face postérieure de l’uretère lombaire à la hauteur de la vertèbre L3 ; E- les artères gonadiques croisent, dans le bassin, la face antérieure des vaisseaux iliaques externes.
4
14- Les quatre premières artères lombaires :B ; C ; EA- naissent de la face antérieure de l'aorte abdominale ; B- croisent la face postérieure du tronc sympathique ; C- croisent à droite, la face postérieure de la veine cave inférieure ; D- passent en arrière du muscle carré des lombes, sauf les 2 premières qui passent en avant de ce muscle ; E- cheminent ensuite, entre les muscles oblique interne et transverse de l’abdomen. 15- Les quatre premières artères lombaires :A ; DA- naissent de la face postérieure l'aorte abdominale ; B- croisent la face antérieure du tronc sympathique ; C- croisent à droite, la face antérieure de la veine cave inférieure ; D- passent en arrière du muscle carré des lombes, sauf les 2 dernières qui passent en avant de ce muscle ; E- cheminent ensuite, entre les muscles oblique interne et oblique externe de l’abdomen. 16- L’aorte abdominale répond en avant :A ; C ; EA- à la face viscérale du foie, via la bourse omentale ; B- à la veine rénale droite ; C- à la veine splénique, via le fascia mésoduodénal ;D- à la partie ascendante du duodénum, via le fascia mésoduodénal ; E- aux anses intestinales via le péritoine pariétal postérieur. 17- L’aorte abdominale répond en avant :B ; C ; DA- à l’aréa nuda de la face diaphragmatique du foie ; B- à la veine rénale gauche ; C- au corps du pancréas, via le fascia mésoduodénal ; D- à la partie horizontale du duodénum, via le fascia mésoduodénal ; E- aux côlon et mésocôlon transverses. 18- L’aorte abdominale répond à gauche :A ; B ; DA- aux lymphonœuds latéro-aortiques gauches ; B- au tronc sympathique gauche ; C- au bord latéral du muscle grand psoas gauche ; D- au bord médial de la glande surrénale gauche ; E- intimement à l'uretère lombaire gauche. 19- L’aorte abdominale répond à gauche :A ; B ; C ; E A- au pédicule rénal gauche ; B- aux ganglions cœliaque et aortico-rénal gauches ; C- au bord médial du muscle grand psoas gauche. D- à la face postérieure de la glande surrénale gauche ; E- à distance (2 cm) à l'uretère lombaire gauche. 20- L’aorte abdominale répond à droite :A ; B ; D A- au flanc gauche de la veine cave inférieure ; B- aux lymphonœuds interaortico-caves ; C- au pédicule rénal droit ;
5
D- aux ganglions cœliaque et aortico-rénal droits ; E- au bord médial de la glande surrénale droite. 21- L’aorte abdominale répond :A ; B ; DA- en arrière, en regard de la vertèbre lombaire L1, à la citerne de chyle et au conduit thoracique ; B- en avant, à la face viscérale du foie, via la bourse omentale ; C- en avant, à la veine rénale droite ; D- à gauche, au bord médial de la glande surrénale gauche ; E- à droite, au flanc droit de la veine cave inférieure. 22- L’aorte abdominale répond :B ; C ; EA- en arrière, en regard de la vertèbre lombaire L3, à la citerne de chyle et au conduit thoracique B- en avant, à la veine splénique, via le fascia mésoduodénal ;C- en avant, à la veine rénale gauche ; D- à droite, au bord médial de la glande surrénale droite ; E- à droite, au flanc gauche de la veine cave inférieure. 23- L’artère iliaque commune gauche :A ; C ; DA- naît de l’aorte en regard du tiers inférieur du corps de la vertèbre lombaire L4 ; B- se termine à la hauteur du disque intervertébral lombo-sacral à 4 ou 5 cm de la ligne médiane ; C- répond en dehors, au bord médial du muscle grand psoas ; D- répond en bas, à la veine iliaque commune gauche ; E- répond en dedans, la racine latérale du mésocôlon sigmoïde. 24- L’artère iliaque commune gauche :B ; EA-naît de l’aorte en regard du tiers inférieur du corps de la vertèbre lombaire L5 ; B- se termine à la hauteur du disque intervertébral lombo-sacral à 3 cm de la ligne médiane ; C- répond en dehors, au bord latéral du muscle grand psoas ; D- répond en arrière, à la veine iliaque commune gauche ; E- répond en dehors, à la racine latérale du mésocôlon sigmoïde. 25- L’artère iliaque commune gauche :A ; C ; EA- répond en avant, à l’uretère iliaque gauche ; B- répond en arrière, à l’artère et à la veine sacrales médianes ; C- se termine un peu en dedans de l’articulation sacro-iliaque gauche ; D- répond en dehors, intimement aux vaisseaux testiculaires ou ovariques gauches ; E- répond en dedans, au plexus hypogastrique supérieur. 26- L’artère iliaque commune gauche :A ; B ; D A- répond en avant, à la fosse intersigmoïde et au mésocôlon sigmoïde ; B- répond en arrière, à la cinquième artère lombaire gauche ; C- se termine un peu en dehors de l’articulation sacro-iliaque gauche ; D- répond en dehors, à distance aux vaisseaux testiculaires ou ovariques gauches ; E- répond en dedans, au plexus hypogastrique inférieur. 27- L’artère iliaque commune droite :A ; C ; EA- naît de l’aorte en regard du tiers inférieur du corps de la vertèbre lombaire L4 ;
6
B- se termine à la hauteur du disque intervertébral lombo-sacral à 3 cm de la ligne médiane ; C- répond en dehors, au bord médial du muscle grand psoas ; D- répond en bas, à la veine iliaque commune gauche ; E- répond en dedans, à distance la racine médiale du mésocôlon sigmoïde. 28- L’artère iliaque commune droite :B ; DA-naît de l’aorte en regard du tiers inférieur du corps de la vertèbre lombaire L5 ; B- se termine à la hauteur du disque intervertébral lombo-sacral à 4 ou 5 cm de la ligne médiane ; C- répond en dehors, au bord latéral du muscle grand psoas ; D- répond en arrière, à la veine iliaque commune gauche ; E- répond en dehors, à la racine latérale du mésocôlon sigmoïde. 29- L’artère iliaque commune droite :A ; C ; EA- se termine un peu en dedans de l’articulation sacro-iliaque droite ; B- répond en avant, à l’uretère iliaque droit ; C- répond en arrière puis en dehors, à la veine iliaque commune droite ; D- répond en dehors, intimement aux vaisseaux testiculaires ou ovariques droits ; E- répond en dedans, au plexus hypogastrique supérieur. 30- L’artère iliaque commune droite :B ; D A- se termine un peu en dehors de l’articulation sacro-iliaque droite ; B- répond en avant, aux anses intestinales via le péritoine pariétal postérieur ; C- répond en arrière puis en dedans, à la veine iliaque commune droite ; D- répond en dehors, à distance aux vaisseaux testiculaires ou ovariques droits ; E- répond en dedans, au plexus hypogastrique inférieur. 31- L’artère iliaque commune droite répond en arrière directement aux structures suivantes :CA- le nerf obturateur ; B- l’artère et la veine ilio-lombaires ; C- les veines iliaques communes droite et gauche ; D- le tronc lombo-sacral ; E- le tronc sympathique.32- L’artère iliaque commune gauche répond en arrière directement aux structures suivantes : A- le nerf obturateur ;A ; B ; D ; EB- l’artère et la veine ilio-lombaires ; C- les veines iliaques communes droite et gauche ; D- le tronc lombo-sacral ; E- le tronc sympathique. 33- L’artère sacrale médiane :A ; D A- se détache de la face postérieure de l’aorte légèrement au-dessus de la bifurcation aortique ; B- glisse derrière la partie terminale de la veine iliaque commune droite ; C- descend dans le bassin, sur la ligne médiane dans l’espace rétrorectal ; D- se termine au voisinage de l’apex du coccyx, dans le glomus coccygien ; E- fournit les deux dernières artères lombaires droites et gauches.
7
34- L’artère sacrale médiane :B ; C ; E A- se détache de la face antérieure de l’aorte légèrement au-dessus de la bifurcation aortique ; B- glisse derrière la partie terminale de la veine iliaque commune gauche ; C- descend dans le bassin, sur la ligne médiane dans l’espace présacral ; D- se termine sur la face antérieure du coccyx, dans le ganglion impair ; E- fournit la cinquième artère lombaire droite et gauche. QROC 35- Citer les branches collatérales viscérales de l’aorte abdominale ? Réponse : - Le tronc cœliaque ; - L’artère mésentérique supérieure ; - L’artère mésentérique inférieure ; - Les artères rénales droite et gauche ; - Les artères surrénales moyennes droite et gauche ; - Les artères testiculaires ou ovariques droite et gauche. 36- Citer les branches rétro-péritonéales viscérales de l’aorte abdominale ? Réponse : - Les artères rénales droite et gauche ; - Les artères surrénales moyennes droite et gauche ; - Les artères testiculaires ou ovariques droite et gauche. 37- Citer les branches collatérales pariétales de l’aorte abdominale ? Réponse : - Les artères phréniques inférieures droite et gauche ; - Les quatre premières artères lombaires droites et gauches. 38- Citer les branches terminales de l’aorte abdominale ? Réponse : - L’artère iliaque commune droite ; - L’artère iliaque commune gauche ; - L’artère sacrale médiane. 39- Citer le contenu de la fosse ilio-lombaire ? Réponse : - Le nerf obturateur ; - L’artère et la veine ilio-lombaires ; - Le tronc lombo-sacral ; - Le tronc sympathique.
8
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi