//img.uscri.be/pth/b2f0447681444a0117ffa001fbc154ee7c0226cb
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 13,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

L'Homme selon le DSM

De
240 pages
Se référant aveuglément au DSM américain, manuel statistique et diagnostique des troubles mentaux, un courant majoritaire de la psychiatrie française se contente désormais d'additionner des faits plutôt que de d'interroger la façon dont les symptômes s'articulent avec l'histoire des patients. On étiquette un adulte ou un enfant, on impute son trouble à tel dysfonctionnement du système nerveux, on administre un traitement. Et, croyant délimiter le normal et le pathologique, on ne cesse d'élargir les catégories de la maladie mentale... Déshumanisant la médecine, cette idéologie, répandue avec la bénédiction des pouvoirs publics à qui elle offre un moyen efficace de renforcer les contrôles gestionnaires, déshumanise aussi l'homme. Maurice Corcos dénonce les failles et les dérives de ce système incapable de s'appuyer sur tout ce qui, dans la diversité de l'humain, fait sa force derrière sa fragilité. Que deviennent les sujets qui n'entrent pas dans les bonnes cases ? À quoi s'expose-t-on en médicalisant de plus en plus d'états de l'âme ? Qui sont les « experts » qui définissent le normal et le pathologique et quels sont leurs liens éventuels avec certains laboratoires pharmaceutiques ? Ce livre ouvre les yeux sur le triomphe d'une science classificatoire qui est elle-même le symptôme d'une société malade. Le Pr Maurice Corcos, psychiatre et psychanalyste, dirige le département de psychiatrie de l'adolescent et du jeune adulte de l'Institut mutualiste Montsouris de Paris.
Voir plus Voir moins
Se référant aveuglément au DSM américain, manuel statistique et diagnostique des troubles mentaux, un courant majoritaire de la psychiatrie française se contente désormais d'additionner des faits plutôt que de d'interroger la façon dont les symptômes s'articulent avec l'histoire des patients. On étiquette un adulte ou un enfant, on impute son trouble à tel dysfonctionnement du système nerveux, on administre un traitement. Et, croyant délimiter le normal et le pathologique, on ne cesse d'élargir les catégories de la maladie mentale... Déshumanisant la médecine, cette idéologie, répandue avec la bénédiction des pouvoirs publics à qui elle offre un moyen efficace de renforcer les contrôles gestionnaires, déshumanise aussi l'homme. Maurice Corcos dénonce les failles et les dérives de ce système incapable de s'appuyer sur tout ce qui, dans la diversité de l'humain, fait sa force derrière sa fragilité. Que deviennent les sujets qui n'entrent pas dans les bonnes cases ? À quoi s'expose-t-on en médicalisant de plus en plus d'états de l'âme ? Qui sont les « experts » qui définissent le normal et le pathologique et quels sont leurs liens éventuels avec certains laboratoires pharmaceutiques ? Ce livre ouvre les yeux sur le triomphe d'une science classificatoire qui est elle-même le symptôme d'une société malade. Le Pr Maurice Corcos, psychiatre et psychanalyste, dirige le département de psychiatrie de l'adolescent et du jeune adulte de l'Institut mutualiste Montsouris de Paris.