La fragilité en pratique clinique

De
Publié par

Ce livre est l'occasion de suggérer au monde médical une proposition d'approches conceptuelles dans la pratique médicale clinique. Les concepts de fatigabilité organique et de vulnérabilité médicale permettront aux médecins et à tous les acteurs de la santé de mieux comprendre les réactions propres au patient face à la maladie. Il permet de comprendre le cheminement souvent silencieux de la maladie, les raisons de son apparition à un moment précis de la vie, et de pouvoir ainsi mieux en inverser le processus.Š
Publié le : vendredi 1 novembre 2013
Lecture(s) : 28
EAN13 : 9782336328379
Nombre de pages : 180
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Jean-Luc ALLIER
La fragilitéen pratique clinique
S
Préface de Jean-Philippe DAVID
LA FRAGILITÉ EN PRATIQUE CLINIQUE
© L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’École-polytechnique ; 75005 Paris http://www. harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-01638-2 EAN : 9782343016382
Jean-Luc ALLIERLA FRAGILITÉ EN PRATIQUE CLINIQUE Préface de Jean-Philippe DAVID
Psycho - logiques Collection fondée par Philippe Brenot et dirigée par Alain Brun Sans exclusives ni frontières, les logiques président au fonctionnement psychique comme à la vie relationnelle. Toutes les pratiques, toutes les écoles ont leur place dans Psycho - logiques. Déjà parus Stéphane VEDEL,Nos désirs font désordre, Lire L’Anti-Œdipe, 2013.Sliman BOUFERDA,Le symptôme en tous sens, 2012. René SOULAYROL,La spiritualité de l’enfant. Entre l’illusion, le magique et le religieux(nouvelle édition), 2012. Bernard GANGLOFF et Daniel PASQUIER,Décrire et évaluer la personnalité : mythes et réalité, 2011. Mady FERNAGUT, Yolande GOVINDAMA et Christiane ROSENBLAT,Itinéraires des victimes d’agressions sexuelles, 2011. Louise TASSE,Les oripeaux des ados, 2011. Anick LASALMONIE,Du procès social à l’eugénisme moral, 2010.Jean-Max FEREY,Parents à louer pour enfants fous. Récits des « Familles-Thérapeutiques », 2010. Patrick PIPET,Sauter une classe, Entre mythe social et faille narcissique, 2010. Jean CASSANAS,Les descriptions du processus thérapeutique, 2010. Michel LEMONNIER,Le Psychologue du travail. Un agent du changement dans la société, 2010. Samuel GONZALES-PUELL,L'Approche thérapeutique des déficiences intellectuelles sévères et profondes. Perspectives institutionnelles, 2010. Huguette CAGLAR,Les familles monoparentales, 2010. Frédéric BRISSAUD,Pour un renouveau de la psychothérapie. Mutations, 2010.
Au Professeur Cornillot, ancien Doyen de la faculté de Médecine de Paris Nord et Président de l’Université qui m’a sensibilisé à une réflexion permanente sur ma pratique médicale et sur les différentes approches conceptuelles en médecine depuis 1981. Ma reconnaissance et mes remerciements au Docteur Olivier Henry pour son enseignement dans le cadre de la capacité de Gérontologie et au Docteur Jean-Philippe David qui m’a permis d’approfondir le concept de fragilité, à travers l’enseignement du diplôme universitaire d’Evaluation Gérontologique Standardisée, et d’élaborer ce livre. A mon épouse Sandrine pour son soutien et son aide quotidienne dans mon activité et réflexions professionnelles ainsi que dans la concrétisation de mes écrits. A mes enfants Sam et Manon. A ma famille
PREFACE
Nous savons, depuis la publication par Rowe et Kahn dans Science en 1987, que le vieillissement humain est extrêmement hétérogène. Il peut donner lieu à un vieillissement réussi avec des sujets âgés ayant des performances fonctionnelles proches de l’adulte jeune, ne présentant pas de maladie, et, à l’inverse, aboutir au vieillissement pathologique avec des sujets présentant plusieurs pathologies, une baisse des réserves fonctionnelles extrêmement importante et une perte d’autonomie.
Entre les deux états, et à des degrés divers, nous trouvons des individus pouvant avoir une diminution variable de leurs capacités et de leurs réserves fonctionnelles et une ou plusieurs pathologies plus ou moins bien équilibrées.
Les éléments qui déterminent le mode de vieillissement d’un individu apparaissent très probablement vers le milieu de la vie. Cette période tout à fait particulière marquée par la fin de la période de reproduction et la rupture sociale que représente la retraite, voit se constituer le syndrome de fragilité qui favorisera ou déterminera l’expression des maladies du vieillissement. Ce concept de fragilité né en Amérique du Nord dans les années 1980 est défini comme une réduction multi-systémique des réserves physiologiques de l’individu limitant ses capacités à répondre à un stress, même mineur, ou à un changement d’environnement. La fragilité, avec ses composantes cliniques, biologiques, psychologiques, sociales, prédispose à la perte d’autonomie fonctionnelle et à la surmortalité. Cette fragilité se masque dernière un état d’équilibre trompeur et précaire qui peut décompenser à tout moment suite à un accident de la vie : agression, déménagement, perte de l’animal de compagnie, chute, dispute, maladie...
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.