La plongée sous-marine - Nouvelle édition

De
Publié par

L'objectif de ce livre est d'expliquer la façon dont l'organisme s'adapte aux conditions de la plongée sous-marine et les causes des limites à ne pas franchir. Il s'adresse à toutes celles et ceux qui désirent mieux comprendre les phénomènes physiques, chimiques, physiologiques et anatomiques en présence dans le corps lors d'une plongée.
En début d'ouvrage, on retrouve quelques rappels de physique et chimie. Les bases d'anatomie et de physiologie sont illustrées par de remarquables planches couleur. Puis sont développés l'adaptation à la plongée, les problèmes de décompression, la pathologie qui ont fait le succès de la première édition.
Cette nouvelle édition permet d'aller plus loin : au-delà des commentaires sur les tables de décompression, l'auteur présente dans ce livre les ordinateurs de plongée, les modèles retenus et les algorithmes qui conditionnent l'affichage des résultats. Le lecteur pourra enrichir ses connaissances grâce aux annexes et aux références bibliographiques. Enfin, il trouvera de nouveaux apports tels que la plongée au Nitrox. L'ouvrage constitue la référence pour le plongeur qui veut comprendre son organisme et ses limites.
Publié le : lundi 3 décembre 2012
Lecture(s) : 37
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782759809158
Nombre de pages : 297
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
CO L L E C T I O NGR E N O B L ESC I E N C E S DIRIGÉE PAR JEAN BORNAREL
LA PLONGÉE SOUSMARINE L’ADAPTATION DE L’ORGANISME ET SES LIMITES
Nouvelle édition Philip FOSTER
LA PLONGÉE SOUSͳMARINE L’ADAPTATION DE L’ORGANISME ET SES LIMITES nouvelle édiƟon
Grenoble Sciences Grenoble Sciences est un centre de conseil, experƟse et labellisaƟon de l’enseignement supérieur français. Il experƟse les projets scienƟques des auteurs dans une démarche à plusieurs niveaux (référés anonymes, comité de lecture interacƟf) qui permet la labellisaƟon des meilleurs projets après leur opƟmisaƟon. Les ouvrages labellisés dans une collecƟon de Grenoble Sciences ou portant la menƟSélecon « Ɵ» («onné par Grenoble Sciences Selected by Grenoble Sciences») correspondent à : » des projets clairement dénis sans contrainte de mode ou de programme, » des qualités scienƟques et pédagogiques cerƟées par le mode de sélecƟon (les membres du comité de lecture interacƟf sont cités au début de l’ouvrage), » une qualité de réalisaƟon cerƟée par le centre technique de Grenoble Sciences.
Directeur scienƟque de Grenoble Sciences Jean BÊÙÄÙ½, Professeur à l’Université Joseph Fourier, Grenoble 1
On peut mieux connaître Grenoble Sciences en visitant le site web : hƩp://grenoble-sciences.ujf-grenoble.fr
On peut également contacter directement Grenoble Sciences : Tél. : (33)4 76 51 46 95 - e-mail :grenoble.sciences@ujf-grenoble.fr
Livres et pap-ebooks
Grenoble Sciences labellise des livres papier (en langue française et en langue anglaise) mais également des ouvrages uƟlisant d’autres supports. Dans ce contexte, situons le concept de pap-ebookqui se compose de deux éléments : » unlivre papierdemeure l’objet central avec toutes les qualités que l’on connaît au qui livre papier, » unsite web corréléousite web compagnon, qui propose : › des éléments permeƩant de combler les lacunes du lecteur qui ne possèderait pas les prérequis nécessaires à une uƟlisaƟon opƟmale de l’ouvrage, › des exercices de training, › des compléments permeƩant d’approfondir, de trouver des liens sur internet…
Le livre dupap-ebookest autosusant et certains lecteurs n’uƟliseront pas le site web com-pagnon. D’autres pourront l’uƟliser, et chacun à sa manière. Un livre qui fait parƟe d’unpap-ebookporte en première de couverture un logo caractérisƟque et le lecteur trouvera le site compagnon à l’adresse internet suivante :
hƩp://grenoble-sciences.ujf-grenoble.fr/pap-ebook/nom de l’auteur du livre
Grenoble Sciences bénécie du souƟen du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Rechercheet de laRégion Rhône-Alpes. Grenoble Sciences est raƩaché à l’Université Joseph Fourier de Grenoble.
LA PLONGÉE SOUSͳMARINE L’ADAPTATION DE L’ORGANISME ET SES LIMITES nouvelle édiƟon
Philip FÊÝã›Ù
17, avenue du Hoggar Parc d’AcƟvité de Courtabœuf - BP 112 91944 Les Ulis Cedex A - France
La plongée sous marine L’adaptaƟon de l’organisme et ses limites
Cet ouvrage, labellisé par Grenoble Sciences, est un desƟtres du secteur Sciences de la vie et de la santé de la CollecƟon Grenoble Sciences d’EDP Sciences, qui regroupe des projets originaux et de qualité. CeƩe collecƟon est dirigée par Jean Bornarel, Professeur à l’Univer-sité Joseph Fourier, Grenoble 1.
Comité de lecture de l’ouvrage
E J. ã›Ùك—ÊÝÝ®, Professeure à la Faculté de Médecine de l’Université Joseph Fourier,Grenoble 1  B. GƒÙ—›ãã›, Directeur de Recherche ScienƟque COMEX, Marseille  F. Sƒù›ãƒã, Professeure à l’Université Joseph Fourier, Grenoble 1  M. TƒÄ‘«›, Professeur à la Faculté de Médecine de l’Université Joseph Fourier, Grenoble 1  J. Wʽ»®›ó®›þ, Directeur du Centre Hyperbare du CHU de Nice CeƩe nouvelle édiƟon deLa plongée sous marine a été suivie par Laura CÖʽÊla pour parƟe scienƟque et par Sylvie BÊÙ¦centre technique Grenoble Sciences pour sa du réalisaƟon praƟque. L’illustraƟon de couverture est l’œuvre d’Alice G®Ùç, d’après des éléments fournis par l’auteur.
Autres ouvrages labellisés sur des thèmes proches (chez le même éditeur)
La cavitaƟon. Mécanismes physiques et aspects industriels (J.P. Franc et al.)  Analyse staƟsƟque des données expérimentales (K. Protassov)  OuƟls mathémaƟques à l’usage des scienƟques et ingénieurs (E. Belorizky)  Méthodes numériques appliquées pour le scienƟque et l’ingénieur (J.P. Grivet)  Bactéries et environnement. AdaptaƟons physiolo-giques (J. Pelmont)  Enzymes. Catalyseurs du monde vivant (J. Pelmont)  Endocrinologie et communicaƟons cellulaires (S. Idelman & J. Verdeƫ)  CinéƟque enzymaƟque (A. Cornish-Bowden, M. Jamin & V. Saks)  BiodégradaƟons et métabolismes. Les bactéries pour les technologies de l’environnement (J. Pelmont)  Enzymologie moléculaire et cellulaire, T. 1 et 2 (J. Yon-Kahn & G. Hervé)  La biologie, des origines à nos jours (P.V. Vignais) Science expérimentale et connaissance du vivant. La méthode et les concepts (P. Vignais, avec la collaboraƟon de P.M. Vignais)  Histoire de la science des protéines (J. Yon-Kahn)  Le régime oméga 3. Le programme alimentaire pour sauver notre santé (A. Simopoulos, J. Robinson, M. de Lorgeril & P. Salen)  Gestes et mouvements justes. Guide de l’ergomotricité pour tous (M. Gendrier)  RadiopharmaceuƟques. Chimie des radiotraceurs et applicaƟons biologi-ques (sous la direcƟon deM. Comet & M. Vidal)  Physique et biologie. Une interdisciplina-rité complexe (sous la direcƟon de B. Jacrot)
ISBN 978-2-7598-552-5 © EDP Sciences, 2010
Photos O. Pçã«ÊÄ
Tƒ½›—›ÝÃ㮜ٛÝ
IÄãÙʗç‘ã®ÊÄ1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 - H®ÝãÊÙ®Øç›3. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  . 1.1 - Bref historique de la plongée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3 1.2 - Bref historique de la médecine de la plongée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 2 - P«ùÝ®Øç›. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9 2.1 - Unités de mesure du système internaƟ9. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . onal SI 2.2 - Poids . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 2.3 - Pression. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12 2.4 - Pression de l’air ou pression atmosphérique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13 2.5 - Pression dans l’eau ou pression hydrostaƟque . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15 2.6 - Pression absolue. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17 2.7 - Table de conversion des pressions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19 2.8 - Le principe d’AÙ«®Ã20. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  . 2.9 - FloƩ. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22abilité. . . . . . . . . . 2.10 - Structure d’un gaz . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24 2.11 - ComposiƟon de l’air . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.12 - DéniƟon d’un gaz parfait . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26 2.13 - Loi de BÊù½-MÙ®Êãã . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26 2.14 - Loi de C«Ù½Ý. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.15 - Loi de D½ãÊÄ30. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.16 - Loi de HÄÙù. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32 3 - AăãÊãÖ«ùݮʽʦ®›. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41 3.1 - IntroducƟon . 41. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.2 - L’oreille . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41 3.3 - Le thorax . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43 3.4 - L’appareil circulatoire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44 Le cœur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44 Le cycle cardiaque . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48 La circulaƟ51. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . on .
VIII
LƒÖ½ÊĦ›ÝÊçÝ-Ãٮě-½ƒ—ƒÖãƒã®Êė›½ÊÙ¦ƒÄ®Ýۛãݛݽ®Ã®ã›Ý
L’arbre vasculaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52 Les pressions dans le système cardio-vasculaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53 La consƟtuƟon du sang . . . . . . . . 56. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.5 - La cellule . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 59 3.6 - L’appareil respiratoire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60 CondiƟons de mesure et d’expression des volumes des gaz . . . . . . . . . . . . . 60 La respiraƟ60. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . on . . . . . . . Mécanique venƟlatoire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63 Résistance du poumon auux d’air . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 69 Travail respiratoire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 71 Echanges de gaz au niveau de l’alvéole . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 75 Transport de l’oxygène dans le sang . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 78 Transport du gaz carbonique dans le sang . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 82 Rythme respiratoire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 82 4 - P«ùݮʽʦ®›:ƒ—ƒÖãƒã®ÊĄ½ƒÖ½ÊĦ›. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 85 4.1 - Le détendeur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 85 4.2 - Mécanique venƟ. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . latoire en profondeur 87 4.3 - Travail respiratoire en profondeur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 92 4.4 - Contrôle respiratoire en profondeur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 99 4.5 - Energie uƟlisée par l’exercice musculaire au fond et consommaƟ101on maximale d’oxygène . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.6 - AdaptaƟon cardiovasculaire en plongée sporƟve à l’air : leblood shiŌ103. . . . 4.7 - AdaptaƟon de l’oreille : l’équilibraƟ. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 104on . . . . . . . 5 - D‘ÊÃÖٛÝÝ®ÊÄ109. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5.1 - IntroducƟ109on . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5.2 - La bulle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 109 5.3 - La bulle et l’accident de décompression. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 112 5.4 - Les concepts de la décompression . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 116 5.5 - La modélisaƟ. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . on de la décompression 128 5.6 - Les tables de décompression actuelles : MN 90, COMEX, BSAC’88 . . . . . . . 132 5.7 - Le prol de plongée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 145 6 - Mʗœ½›Ý—›½ƒ—‘ÊÃÖٛÝÝ®ÊÄ. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 151 6.1 - IntroducƟ. . . . . 151on au développement des modèles dynamiques de bulles 6.2 - Nouveau modèle dynamique de bulles : intégraƟ. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 153on de paramètres physiologiques. . . 7 - Qç›Ýã®ÊÄÝÝçÙ½›ÝÊٗ®Äƒã›çÙݗ›Ö½ÊĦ›169. . . . . . . . . . . . . . . . . . 7.1 - Historique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 169
Tƒ½›—›ÝÃ㮜ٛÝ
IX
7.2 - IntroducƟon sur les ordinateurs de plongée, quesƟ169ons . . . . . . . . . . . . . . . . 7.3 - La complexité de la physiologie et de la biologie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 170 7.4 - L’élément probabiliste . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 170 7.5 - ObjecƟf de l’ordinateur et types de logiciels commercialisés. . . . . . . . . . . . 171 7.6 - L’algorithme VVAL18 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 172 7.7 - L’algorithme RGBM. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 173 7.8 - La mesure des paramètres de la plongée. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 174 7.9 - EvaluaƟon du prol de plongée et calcul instantané de la remontée . . . . . 176 7.10 - Que penser du logiciel des ordinateurs ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 177 7.11 - Quelle est l’expérience actuelle des ordinateurs ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 178 7.12 - Quel avenir pour les ordinateurs ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 178 8 - P½ÊĦ›ƒçN®ãÙÊø. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 181 8.1 - Physiologie, toxicité et tolérance à l’oxygène . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 181 8.2 - GesƟon de l’exposiƟon à l’oxygène et prévenƟon de la toxicité. . . . . . . . . . 192 9 - Pƒã«Ê½Ê¦®›. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 201 9.1 - Les phases de la plongée et l’accident . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 201 9.2 - Les barotraumaƟ201smes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mécanisme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 202 Les barotraumaƟsmes de l’oreille. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 202 Les barotraumaƟ203. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . smes des sinus Les barotraumaƟsmes dentaires. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 204 Le placage de masque . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 205 La surpression pulmonaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 205 L’embolie gazeuse artérielle paradoxale. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 208 Le barotraumaƟsme gastrique 211. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9.3 - Les accidents biochimiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 212 La narcose à l’azote . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 212 L’intoxicaƟon au gaz carbonique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 214 9.4 - Les accidents de décompression. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 215 La classicaƟ215on des accidents de décompression. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Conduite à tenir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 215 Lebend. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 215ou accident ostéo-arthro-musculaire Les accidents cutanés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 217 Les accidents médullaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 217 Les accidents cérébraux. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 219 Leschokes220. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les accidents vesƟ220bulaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les facteurs favorisants de l’accident de décompression . . . . . . . . . . . . . . . 221
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.