Les épileptiques ne se cachent plus pour guérir

De
Publié par


Cet ouvrage n'est pas un livre sur l'épilepsie, mais sur l'épileptique et sa psychopathologie. Un dialogue s'engage entre un pédopsychiatre proche de la retraite et une jeune femme, ancienne épileptique, qu'il avait soignée, quand elle était enfant.



Elle lui demande des informations sur "ce qui s'est passé", lui signifiant qu'elle veut avoir, non seulement des précisions médicales sur les symptômes, les mécanismes et les causes de son épilepsie, mais aussi sur les bouleversements qu'elle a provoqués au plus profond d'elle-même dans la construction et le fonctionnement de sa personnalité.



Lui, au cours de sa carrière, s'est toujours demandé si l'histoire personnelle de ses patients et la façon dont ils "vivent" leur épilepsie pouvaient donner du sens à celle-ci. Un sens exploitable à des fins psychothérapeutiques qui compléterait le traitement médicamenteux et lui donnerait toute son efficacité. L'occasion de cette rencontre est trop belle et les voilà qui s'engagent l'un et l'autre dans un dialogue de treize entretiens au cours desquels sont évoquées du point de vue du patient et du point de vue du médecin les questions que l'un et l'autre se posent à propos de cette étrange maladie des neurones mais qui saisit l'Être tout entier.



De cet ouvrage, Joseph Roger, Président d'honneur de la Ligue Française contre l'Épilepsie, dit dans sa préface : "René Soulayrola une plume alerte, légère et ironique ce qui n'enlève rien à sa perspicacité ni à la pertinence de son écrit. Ce travail est une nouvelle contribution, originale, à ce domaine encore trop négligé de la psychopathologie de l'épilepsie. Il n'y a pas de bavardage dans cet écrit de René Soulayrol qui démontre, une fois déplus, combien il maîtrise l'art de la conversation".

Publié le : jeudi 29 avril 2004
Lecture(s) : 14
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782742013104
Nombre de pages : 140
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Cet ouvrage n'est pas un livre sur l'épilepsie, mais sur l'épileptique et sa psychopathologie. Un dialogue s'engage entre un pédopsychiatre proche de la retraite et une jeune femme, ancienne épileptique, qu'il avait soignée, quand elle était enfant.
Elle lui demande des informations sur "ce qui s'est passé", lui signifiant qu'elle veut avoir, non seulement des précisions médicales sur les symptômes, les mécanismes et les causes de son épilepsie, mais aussi sur les bouleversements qu'elle a provoqués au plus profond d'elle-même dans la construction et le fonctionnement de sa personnalité.
Lui, au cours de sa carrière, s'est toujours demandé si l'histoire personnelle de ses patients et la façon dont ils "vivent" leur épilepsie pouvaient donner du sens à celle-ci. Un sens exploitable à des fins psychothérapeutiques qui compléterait le traitement médicamenteux et lui donnerait toute son efficacité. L'occasion de cette rencontre est trop belle et les voilà qui s'engagent l'un et l'autre dans un dialogue de treize entretiens au cours desquels sont évoquées du point de vue du patient et du point de vue du médecin les questions que l'un et l'autre se posent à propos de cette étrange maladie des neurones mais qui saisit l'Être tout entier.
De cet ouvrage, Joseph Roger, Président d'honneur de la Ligue Française contre l'Épilepsie, dit dans sa préface : "René Soulayrola une plume alerte, légère et ironique ce qui n'enlève rien à sa perspicacité ni à la pertinence de son écrit. Ce travail est une nouvelle contribution, originale, à ce domaine encore trop négligé de la psychopathologie de l'épilepsie. Il n'y a pas de bavardage dans cet écrit de René Soulayrol qui démontre, une fois déplus, combien il maîtrise l'art de la conversation
".
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.