Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 10,00 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Les jeunes - Approche politique du corps

De
137 pages
Où placer l’expression créatrice du corps ? Comment privilégier la vision politique des relations humaines qui se forme autour du corps juvénile ?


Traditionnellement, en se focalisant exclusivement sur la question de la socialisation du jeune, on passe complètement à côté de la dynamique que produit son corps. A l’adolescence, le corps est en constant mouvement. Simultanément sa construction sociale prend le mouvement à bras le corps.


Cet ouvrage explore une nouvelle manière d’interpréter les conduites juvéniles. Il se distingue des discours habituels sur le social, en privilégiant la dimension politique de ces actions - Politique au sens grec du terme. Il met en avant l’utilisation du corps par le jeune dans sa contre-culture. Regard contemporain critique sur les rapports établis, entre corps, éducation pour la santé et jeune. La société propose et le jeune dispose. L’analyse des représentations sociales nous offre une visibilité nouvelle des dynamiques de l’éducation pour la santé. Elles rompent avec les lectures normatives et moralisantes de cet aspect de la santé publique. Ce livre dévoile l’expression du corps dans les manifestations sociales en recentrant le débat théorique, sur une conception du bien-être. Le corps du jeune devient le topos des transformations sociales.


Antigone Mouchtouris, Sociologue, Professeure des Universités, Université de Perpignan Via Domitia, est spécialisée dans le domaine de la culture et de l’anthropologie sociale. Elle a collaboré avec le CRESS du Languedoc Roussillon, DRASS, CRESS de l’Ile-de-France, elle était chargée d’enseignement et de la recherche à l’Ecole de Santé Publique à la Faculté de l’Université de Nancy, et à l’Ecole des Sages-Femmes de Montpellier. Toutes ces recherches ont été menées sur les représentations sociales en matière de santé dans la population jeune. Elle anime à l’Université, au sein du laboratoire VECT, la problématique des dynamiques sociales et pratiques culturelles, tout en continuant ses recherches sur l’anthropologie sociale.
Voir plus Voir moins
Les jeunes Approche politique du corps
Ce logo a pour objet d’alerter sur la menace que représente pour l’avenîr de l’écrît, tout partîculîèrement dans le domaîne unîversîtaîre, le développe-ment massîf du « photocopîllage ». Cette pratîque quî s’est généralîsée, notamment dans les établîssements d’enseîgnement, provoque une baîsse brutale des achats de lîvres, au poînt que la possîbîlîté même pour les auteurs de créer des oeuvres nouvelles et de les faîre édîter correctement est aujourd’huî menacée. Nous rappelons donc que la reproductîon et la vente sans autorîsatîon, aînsî que le recel, sont passîbles de poursuîtes. Les demandes d’autorîsatîon de photocopîer doîvent être adressées à l’édîteur ou au Centre françaîs d’exploîtatîon du droît de copîe : 3, rue Hautefeuîlle, 75006 Parîs. Tél. : 01 43 26 95 35.
Tous droîts de traductîon, d’adaptatîon et de reproductîon par tous procédés, réservés pour tous pays. Toute reproductîon ou représentatîon întégrale ou partîelle, par quelque procédé que ce soît, des pages publîées dans le présent ouvrage, faîte sans l’autorîsatîon de l’édîteur est îllîcîte et constîtue une contrefaçon. Seules sont autorîsées, d’une part, les reproductîons strîctement réservées à l’usage prîvé du copîste et non destînées à une utîlîsatîon collectîve, et d’autre part, les courtes cîtatîons justîiées par le caractère scîentîique ou d’înformatîon de l’oeuvre dans laquelle elles sont încorporées (art.L. 122-4, L. 122-5 et L. 335-2 du Code de la proprîété întellectuelle).
©SAURAMPS MEDICAL, 2013 Dépot légal : Décembre 2013 I.S.B.N. : 978 2 84023 917 8 EAN : 9782840239178 Imprîmé en France
Antigone Mouchtouris
Les jeunes Approche politique du corps
LeRsepjsentuatinonepsolitique du corps
Remerciements
Je voudrais remercier le Professeur René Baylet, Université de Médecine, Montpellier I et le Professeur Jean-Pierre Deschamps, Université de Médecine, Université Henri Poincaré, Nancy 1, pour notre collaboration interdisciplinaire. Ainsi que l’A.L.R.E.S. pour tout le travail de recherche effectuée sur le terrain.
L’auteur Antigone Mouchtouris Sociologue Professeure des Universités Université de Perpignan, VIA DOMITIA
Du même auteur
La culture populaire en Grèce pendant les années 1940-1945. Ed. L’Harmattan, Paris, 1990.
Éléments sociologiques et biologiques du comportement. En collaboration avec René Baylet. Ed. Sauramps, Montpellier,1992.
Lire en banlieue.En collaboration avec Anne-Marie Green. Ed. L’Harmattan, Paris, 1994.
Le féminin rural.Ed. L’Harmattan, Paris, 1994.
La femme, la famille et leurs conits. Préfacé par Martine Ségalen. Ed. L’Harmattan, Paris, 1998.
Sociologie du public dans le champ artistique.Préfacé par Bernard Valade. Ed. L’Harmattan, collection Logiques sociales, Paris, 2003.
Les jeunes de la nuit, Représentations Sociales des conduites Nocturnes. Préfacé par Maurice Blanc. Ed. L’Harmattan, collection Logiques sociales, Paris, 2003.
Sociologie de la culture populaire Préface de Bernard Valade. Ed. L’Harmattan, collection Logiques sociales, Série Etudes Culturelles, Paris, 2007.
Discrimination et Modernité. En collaboration avec Dominique Sistach. Ed. Presses Universitaires de Perpignan, Perpignan, 2007
Préface
ApproLchepsolitjiqeueuduncoerps
Nous nous invitons à une promenade sociale d’épidémiologie profane, pour porter un regard sur les jeunes, bien que nous préférerions nous référer à la donnée biologique de l’adolescence plus qu’à celle de jeune.
Le caractère commun à tous les jeunes quelle que soit leur situation sociale est de vivre obligatoirement en personne, les événements qui caractérisent l’adolescence. Le jeune est marqué par des préoccupations à propos des apparences physiques nouvelles et de la normalité. Il est concerné par le regard des autres et l’image qu’il renvoie de lui-même ou qu’il a de lui-même.
L’adolescence ne constitue pas une catégorie homogène ; il s’agit d’une transformation radicale qui se développe en trois étapes successives :
A 11 ans, encore enfant ‘impulsif’ il a le sentiment d’omnipotence et se trouve en dépendance affective à l’égard de la famille.
A 17 ans, il se trouve être encore dépendant de la famille, mais en quête d’indépendance. Il a le désir de se faire reconnaître par ses pairs.
Une période pré-adulte qui est caractérisée par une forte attention sociale pour préparer la vie d’adulte.
Cette notion de segmentation par âge est capitale - sur le parcours du passage de l’enfance à l’adulte - car des mesures d’accompagnement sont adaptées aux temps différents de cette « naissance à nouveau ».
Tous les baromètres nous signalent que les jeunes en majorité sont bien, même très bien en moyenne : ils sont devenus grands, passent de plus en plus de temps à l’école ; ils ont l’air joyeux, discrets et en même temps bruyants. Cependant les écarts persistent dans le désordre alimentaire, dans la prise de drogue où s’ajoutent des problèmes nouveaux, comme l’anxiété ou un malaise social. Les corps sont en jachère parqués devant l’écran dans le cercle du «grignotage» et de la sédentarité. Ils passent entre trois et quatre heures par jour devant la télévision et par conséquent, ensuite, s’ennuient à l’école. Nous observons la pratique de jeux dangereux dès la fin du primaire, jeu du foulard, (strangulation pour non oxygénation), agression. Tant des nouveaux défis que cette génération nous pose en santé publique.
Dans cet ouvrage le corps a été choisi comme analyseur de la modernité.« L’accent est essentiellement porté sur les rapports établis entre le corps des jeunes et la sphère publique ». Le jeune est un produit de son époque, de son environnement,
5
LeAspprjoceheuponlitiequse du corps
6
éducable/éduqué sous contrôle selon les valeurs propres de l’actuelle société qui veille essentiellement à réparer des comportements qu’elle juge nuisibles.
Qu’est-il alors utile de savoir pour cette catégorie d’âge ? Qu’est-il convenable de leur enseigner ? Question posée à une éducation en décalage avec les réalités et avec les capacités naturelles et les espoirs de l’adolescent aux trois étapes de son développement.
Quelle éducation suivre actuellement ? L’éducation pour la santé traditionnelle, personne n’est plus convaincue de ses résultats. Informer et transmettre des connaissances n’influencent que peu les attitudes et les comportements qui sont eux-mêmes déterminés par l’histoire personnelle et sociale de l’individu. L’approche affective visant à frapper les esprits ou paternaliste peut être contrariante et choquante à un âge de grande susceptibilité. Reste encore l’approche environnementale, qui devrait agir sur « les cadres » dans lesquels évoluent les jeunes.
Quelle démarche suivre ? Nous sommes dans une période de non certitudes.
Cet ouvrage va contribuer à faire avancer la réflexion en commun sur cette question essentielle, de l’éducation pour la santé, qui nous permettra d’assurer l’avenir de la société.
La fonction du politique en éducation pour la santé se situe dans la reconnaissance des besoins essentiels présents et à venir et de tenter d’y faire face (d’y répondre) selon ses « valeurs », ses moyens et de protéger cet âge vulnérable de ce qui peut menacer sa construction et son développement.
René Baylet, Professeur de Santé Publique, Faculté de Médecine, Montpellier I