//img.uscri.be/pth/1f5ab2f8f0774b59610b78b5b6f0fb6ba6e931f5
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Maladies auto-immunes

De
214 pages
Le système immunitaire nous protège contre les infections. Il peut parfois tourner ses armes contre l'organisme et y induire des lésions. Les maladies qui en résultent, nombreuses et fréquentes, sont dites auto-immunes. Ce livre raconte comment le concept de maladie-auto-immune a été forgé, décrit leur distribution géographique et présente leurs multiples facteurs de survenue. Il parcourt aussi les voies empruntées par la recherche pour corriger les désordres cellulaires et moléculaires responsables de ces maladies.
Voir plus Voir moins
François T
Maladies auto-immunes
Quand notre système de défense nous trahit
Quand notre système de défense nous trahit
1
2
Maladies auto-immunes
3
Acteurs de la Science Fondée par Richard Moreau, professeur honoraire à l’Université de Paris XII Dirigée parClaude Brezinski, professeur émérite à l’Université de Lille La collection Acteurs de la Science est consacrée à des études sur les acteurs de l’épopée scientifique moderne ; à des inédits et à des réimpressions de mémoires scientifiques anciens ; à des textes consacrés en leur temps à de grands savants par leurs pairs ; à des évaluations sur les découvertes les plus marquantes et la pratique de la Science. Dernières parutions François TRON,Maladies auto-immunes. Quand notre système de défense nous trahit, 2015 Roger TEYSSOU,Orfila. Le doyen magnifique et les grands procès criminels au XIXè siècle. El decano magnifico, 2015 Gilles GROS,Histoire et épistémologie de l’anatomie et de la e physiologie en art dentaire, de l’Antiquité à la fin du XX siècle, 2015 Simon BERENHOLC,L’Homme social, à son corps dépendant. Analogies comportementales entre les cellules biologiques et les sociétés humaines, 2015.Robert LOCQUENEUX,Baromètres, machines pneumatiques & thermomètres, Chez & autour de Pascal, d’Amontons & de Réaumur, 2015. Pierre de FELICE,Mille ans d'astronomie et de géophysique. D'Aristote au Haut Moyen Age,2014. Charles BLONDEL,La psychanalyse, 2014. Philippe LHERMINIER,La valeur de l’espèce. La biodiversité en questions, 2014.Roger TEYSSOU,Freud, le médecin imaginaire… d’un malade imaginé, 2014.Robert LOCQUENEUX,Sur la nature du feu aux siècles classiques. Réflexions des physiciens & des chimistes, 2014. Roger TEYSSOU,Une histoire de la circulation du sang,Harvey, Riolan et les autres, Des hommes de cœur, presque tous…, 2014Karl Landsteiner. L’homme des groupes sanguins,édition revue et augmentée, 2013. Jean-Pierre Aymard,Karl Landsteiner. L’homme des groupes sanguins,édition revue et augmentée, 2013.
François Tron Maladies auto-immunes Quand notre système de défense nous trahit
5
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07769-7 EAN : 9782343077697
A ma fratrie et notamment à mon frère Jean-Michel à qui, tout bien réfléchi, je dois beaucoup.
7
8
INTRODUCTION
En 1964, il y a 50 ans, deux médecins nord-américains organisaient à New-York une conférence internationale sous l’égide de l’Académie des Sciences de New York rassemblant des médecins de tous horizons dont les travaux venaient plaider en faveur de l’intervention d’un nouveau mécanisme biologique dans la survenue de maladies dont la nature était jusqu’alors restée mystérieuse. Cette conférence avait pour intitulé « Auto-immunité : Aspects Cliniques et Expérimentaux ». L’ensemble des observations présentées au cours de ce congrès suggérait l’existence de maladies dont les manifestations et les lésions étaient induites par le système de défense de l’organisme, le système immunitaire, dont les armes destinées à protéger l’individu des agressions du monde extérieur, virus, parasites, bactéries, se retournaient contre lui.
Cette date, 1964, est importante dans l’Histoire de la médecine et de l’immunologie. D’un côté, elle clôt une période d’environ soixante dix ans au cours desquels la pensée médicale a été réfractaire à l’idée d’une « trahison » du système immunitaire dont la finalité n’était alors conçue que comme bénéfique pour l’individu et l’espèce. De l’autre, elle ouvre une ère nouvelle qui a permis d’établir fermement le concept d’auto-immunité, de dresser le catalogue des maladies auto-immunes, d’en mesurer l’impact sur la Santé Publique notamment dans les pays industrialisés et de mobiliser la communauté médicale et scientifique pour identifier les mécanismes qui concourent à leur survenue et mettre en place les thérapeutiques les mieux adaptées.
Il est donc révolu le temps ou jeune chercheur post-doctoral en Californie, à la fin des années 1970, participant à un colloque, j’écoutais, surpris, un médecin sénior de l’Université de Los Angeles ouvrir sa communication scientifique dédiée à une maladie suspectée par certains d’être auto-immune par l’anecdote suivante : « Hier, j’ai vu un homme ivre et titubant franchir le rail donnant accès à l’autoroute à une heure de trafic intense, traverser 4 voies dans un sens puis 4 voies dans l’autre, et parvenir sain et sauf de l’autre côté », et de conclure : « He was the only guy I ever saw that was really auto-immune ».
Aujourd’hui, nous savons que près de vingt cinq millions de Nord-américains sont porteurs d’une maladie auto-immune et que près de 80 maladies ont été démontrées relever d’un mécanisme d’auto-immunité. Leur impact sur la Santé Publique, c’est à dire sur la santé collective, sera immédiatement perceptible si l’on considère que rassemblées, les maladies auto-immunes constituent la troisième cause de morbidité derrière les maladies cardiovasculaires et cancéreuses dans les pays industrialisés.
9