Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 11,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Médecine européenne, médecine chinoise, médecine traditionnelle africaine

De
140 pages
En Afrique où l'on observe de plus en plus une pluralité d'expertises en soins de santé, se vit désormais un intéressant face-à-face entre la médecine européenne, la médecine chinoise et la médecine traditionnelle africaine. Ce face-à-face entre ces trois médecines est porteur d'espoirs, mais il comporte plusieurs interrogations et de nombreux défis par rapport aux soins médicaux offerts aux populations africaines en milieu urbain. Quels atouts obtiendrait-on en faisant collaborer ces trois médecines ? Dans cet ouvrage, l'auteur fait une significative prospection dans ce face-à-face.
Voir plus Voir moins
OlivierNkulukabamba
Médecine européenne, Médecine chinoise, Médecine traditionnelle africaine Leur face-à-face aujourd’hui en Afrique
Médecine européenne,Médecine chinoise, Médecine traditionnelle africaine
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris www.harmattan.com ISBN : 978-2-343-12036-2 EAN : 9782343120362
Olivier Nkulu Kabamba Médecine européenne,Médecine chinoise, Médecine traditionnelle africaine Leur face-à-face aujourd’hui en Afrique
*
Intéressé au plus haut point par les soins de santé en Afrique (voir à ce sujet mes précédentes publications, entre autres mes deux livres «Les médecins en Afrique et la sorcellerie : une herméneutique de leur rencontre» (Paris, Harmattan, 2014), «:Ethique médicale en Afrique conflits d’intérêts et conflits des valeurs dans les pratiques des médecins» (Paris, Harmattan, 2014), sur le terrain, je m’aperçois que, dans le quotidien des soins de santé des Africains en milieu urbain, se vit désormais, avec ou sans heurts, un intéressant face-à-face ou un côte à côte observable entre la médecine européenne et la médecine chinoise. Ces deux médecines originairement étrangères à l’Afrique sont l’une et l’autre positionnées dans les anses d’une Afrique où la médecine traditionnelle africaine trouve grandement ses marques. La coexistence de ces trois médecines sur le continent africain fait partie de la pluralité des soins de santé qui y règne. Autrement dit, à certains endroits en Afrique, surtout dans les grandes villes, on assiste à un intéressant face-à-face ou un côté-à-côte entre la médecine chinoise, la médecine européenne et la médecine traditionnelle africaine. Dans cet ouvrage, en tant que promoteur de plusieurs centres de santé et acteur de terrain formé en santé publique et en médecine
tropicale habitué à observer la pratique des soins de santé en Afrique, mon regard est une prospection dans le face-à-face qui se vit entre la médecine chinoise, la médecine européenne et la médecine traditionnelle africaine. Le face-à-face entre ces trois médecines me semble porteur d’espoirs raisonnables, mais surtout, comporte, hélas, plusieurs pertinentes interrogations et des nombreux défis par rapport aux soins médicaux offerts aux populations africaines en milieu urbain. En effet, le pluralisme médical en Afrique montre que dans tous les pays de ce continent, existe désormais un système de soins de santé devenu de plus en plus syncrétique, hybride et pluriel. De la médecine traditionnelle africaine à la médecine chinoise en passant par la médecine européenne, les Africains des grandes villes vont de l’une à l’autre suivant les opportunités et leur pouvoir d’achat, suivant leur vision du monde et leur situation sociale, suivant les rumeurs et les humeurs. Ce large choix dans le recours aux différentes expertises en soins de santé, surtout dans les grandes villes africaines, présente des inconvénients tout comme des avantages qui méritent d’être prospectés dans le cadre de ce que j’appelle « l’hybridation africaine » des soins de 1 santé . Vu l’implantation et le déploiement important de la médecine chinoise sur le continent africain, il me semble intéressant et pertinent d’examiner l’actualité des questions que soulève le face-à-face entre la médecine chinoise, la médecine européenne et la médecine traditionnelle africaine. En effet, en soins de santé offerts aux populations africaines dans les villes, la médecine
1  Cf. LUDOVIC LADO (dir),Le pluralisme médical en Afrique. Hommage à Éric de Rosny, Paris, Karthala et PUAC, 2011.
8
européenne reste dominante par rapport à la médecine chinoise, l’actuel rapport de force encore inégal sur le terrain entre ces deux médecines originairement étrangères à l’Afrique restera-t-il ainsi ou bien va-t-il connaître d’autres équilibres ou d’autres évolutions ? Se développant de plus en plus en Afrique, la médecine chinoise y sonne-t-elle déjà ou sonnera-t-elle dans un avenir proche le glas du recul de la médecine européenne ? Quels sont aujourd’hui les signes annonciateurs d’une telle perspective ? Quels sont les facteurs qui peuvent être jugés comme déterminants et pertinents capables d’influencer une telle perspective ? Quels ajustements et quelles stratégies peut-on mettre en place pour garder et préserver les grands atouts indéniables de la médecine européenne présente en Afrique voici déjà plusieurs siècles et qui a fait preuve d’efficacité indubitable ? Dans la foulée de ces questions, je me demande également : l’avènement de la médecine chinoise en Afrique est-il une menace ou une chance pour le redéploiement de la médecine traditionnelle africaine ? Quels atouts obtiendrait-on en faisant collaborer les trois médecines, à savoir la médecine européenne, la médecine chinoise et la médecine traditionnelle africaine ? Acupuncture, massage et pharmacopée sont les trois mots-clés de la médecine traditionnelle chinoise qui, désormais en Afrique, côtoie la médecine européenne dite « médecine des Blancs » et la médecine traditionnelle africaine dite « médecine de chez nous ». La médecine chinoise souvent pointée du doigt pour son manque de rigueur scientifique tout comme la médecine traditionnelle africaine, obtient pourtant, selon les témoignages, des résultats qui attirent de plus en plus des malades dans le
9
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin