Pour en finir avec le mal de dos

De
Publié par


Après ses études de médecine, le Dr Jean-Paul Hombrouck
a découvert avec émerveillement l’acupuncture et l’homéopathie
il y a environ 30 ans. Une passion est née qui ne s’est jamais
démentie.



Durant ces années, il a déposé un brevet concernant l’utilisation
des UV en haute dilution dans le traitement de plusieurs
affections dermatologiques dont le psoriasis et un brevet sur
l’utilisation d’un matériel électromagnétique permettant de
stimuler des points cutanés actifs sur le ronflement.



Depuis longtemps, il s’intéresse à l’origine et au traitement des
douleurs du rachis pour lesquelles il propose un moyen diagnostic
nouveau et un traitement que vous trouverez dans ce livre.
N’ayant eu de cesse de comprendre les rapports existant entre
l’acupuncture et l’homéopathie, il propose une série de remèdes
pouvant être actifs en fonction des niveaux vertébraux.



À la lecture de ce livre, dont la partie scientifique a été réduite
à l’essentiel pour lui conserver un aspect pratique, le lecteur
comprendra que les douleurs du rachis dites « communes »
sont bien autre chose que de simples douleurs rhumatismales.
Ceci explique peut-être la difficulté que la médecine conventionnelle
éprouve pour leur trouver une réponse efficace.


Publié le : jeudi 1 janvier 2009
Lecture(s) : 230
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782953523201
Nombre de pages : non-communiqué
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Préface Il ne n’agit pas dans ce guide qui se veut pratique d’évoquer l’ensemble des étiologies des douleurs du dos et de leurs traitements. Nous éliminerons de notre propos les étiologies rares aux traitements complexes qui seront laissées aux spécialistes. Nous ne verrons ici « que » le traitement del’im-mense majorité des « maux de dos », ceux dont cha-cun pourra être victime, qui font l’objet de consultations multiples chez le médecin généraliste, le rhumatologue, l’ostéopathe ou le kinésithérapeute sans, bien sou-vent, qu’une solution y soit apportée. Pour ne pas confondre ces diverses pathologies, nous en exposerons rapidement les symptômes qui permettent de les différencier. Cet ouvrage volontairement simple est dépouillé des données scientifiques non indispensables à la compréhension de la maladie. Son intention est de proposer des moyens diagnostiques et thérapeutiques originaux mais qui ont prouvé leur efficacité depuis
7
plus de vingt ans que je les utilise. Vingt ans pour mettre au point et expérimenter une méthode est une durée suffisante pour en être convaincu et pouvoir la faire partager. Le mal de dos est l’une des pathologies les plus fréquemment rencontrées en médecine de ville. Elle représente environ 5 % des dépenses de santé. La multiplication des examens d’imagerie médicale ou des bilans biologiques n’est bien souvent pas indispensable au diagnostic et encore moins au traitement. L’examen clinique, souvent délaissé, prend ici toute sa valeur. Il devra être maîtrisé pour parvenir au dia-gnostic. La lecture de ce livre pourra provoquer l’enthou-siasme chez certains et la désapprobation chez les autres. La vie du médecin qui pratique des techniques alternatives est parsemée de ce genre d’événements qui ravissent ou qui agacent. Il faut rappeler toutefois que chaque médecin exerce dans le seul but d’a-méliorer la vie, voire de guérir le malade. Il n’y a pas les médecins officiels et les autres, il y a seulement des médecins, certains peut-être plus curieux que d’autres, mais aucun ne mérite les quolibets de ses confrères comme ce fut trop souvent le cas. Les grands noms de la science ont souvent été critiqués avant que, longtemps plus tard, leurs confrères comprennent que leur découverte était d’une importance considérable. Quand un médecin dit à son patient qu’il ne « croit pas » à l’acupuncture ou à l’homéopathie sans les avoir jamais étudiées ou même essayées, il y a une
8
certaine malhonnêteté intellectuelle. « Croire »… comme si les « médecins à exercice particulier » (MEP) étaient les gourous d’une religion hérétique ! Mais cette longue période se termine, non pas par la crainte de la non reconnaissance des médecines naturelles, mais par la crainte des laboratoires phar-maceutiques à l’égard du succès croissant de ces médecines ! L’angoisse de la perte de « parts de mar-ché » a certainement suscité le vote du Parlement européen pour la disparition des médecines naturelles pour 2011. La prescription de ces médecines sera laissée à des non médecins, ce qui présentera pour premier avan-tage, pour l’État, de ne plus les rembourser et comme second la quasi assurance de leur inefficacité ! La prescription efficace de ces médecines demande une bonne connaissance de la médecine et un appren-tissage long et difficile que les non médecins ne peuvent pas avoir par manque de formation. De ce fait, le risque est grand de voir l’aura de l’homéo-pathie ou de l’acupuncture se ternir beaucoup plus vite qu’elle ne s’est formée. L’attrait que ces médecines ont su exercer sur une population de malades de plus en plus importante et leur reconnaissance scientifique par des médecins de renommée internationale comme le Pr Luc Montagnier, co-découvreur du virus du sida et prix Nobel de mé-decine, expliquent le lobbying que l’industrie pharma-ceutique a dû réaliser pour obtenir ce vote inqualifiable. Ce livre est une petite pierre apportée à l’édification de cette nouvelle époque au cours de laquelle il sera de plus en plus utile de prendre en main sa propre
9
santé. Il permettra d’apporter un soulagement durable à de nombreux « malades du dos ». Nous verrons plus loin que cette maladie n’est souvent que la manifes-tation débutante de beaucoup d’autres.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Mourir

de presses-polytechniques-et-universitaires-romandes-ppur