Prévention des maladies en Afrique grâce aux aliments

De
Publié par

L'alimentation est considérée, aujourd'hui, comme l'un des principaux facteurs expliquant l'augmentation de la fréquence de maladies chroniques: cancer, affections cardiovasculaires ou diabète. Or, les aliments consommés ont un pouvoir de prévention et de guérison. Chaque cuisine est caractérisée par des complexes olfactifs et gustatifs qui participent à l'identification des sociétés. Mieux se nourrir par une alimentation équilibrée est donc un gage de prévention et de guérison globale.
Publié le : dimanche 15 novembre 2015
Lecture(s) : 1
Tags :
EAN13 : 9782336395654
Nombre de pages : 294
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Prévention des maladies en Afrique grâce aux aliments
Jules KOUASSIPREVENTION DES MALADIESENAFRIQUEGRACE AUX ALIMENTSPréface de François N’goran KOUASSI L’Harmattan
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-04889-5 EAN : 9782343048895
« Que Dieu est bon ! Quand on ne peut plus aller à lui, c’est lui qui vient à nous…» (Saint Jean–Marie Vianney Curé d’Ars (1786-1859) Je crois en la puissance préventive et curative de nos alimentss’ils sont bien utilisés. Laisser la santé venir à vous par une bonne alimentation variée et équilibrée. En hommage à mon père et à ma mère
REMERCIEMENTS
Je tiens à exprimer ma profonde gratitude à toutes les personnes qui de près ou de loin m’ont aidé et consacré leurs aptitudes et leur temps, leur énergie et leurs conseils à la mise au point de cet ouvrage. Celuiciest en quelque sorte le condensé des expériences qu’ont mené sans relâche ces pionniers et témoigne de l’inventivité remarquable qui aura rendu possible leurs découvertes en matière de propriétés médicinales des aliments. C’est grâce à leurs articles et leurs recherches et aussi aux témoignages de certains de mes patients que j’ai pu mener à bien ce projet. Je leur suis vivement reconnaissant de m’avoir généreusement accordé leur temps et soutien.Je remercie aussi vivementle Professeur François N’goran KOUASSI, Université Alassane OUATTARA de Bouakéa lu qui attentivement la version manuscrite pour ensuite me transmettre ses commentaires et ses inestimables conseils. La révision du texte en a été grandement facilitée. Quant à la curiosité qui m’aura poussée à faire ce livre, je la dois à des amis ( BUYUNGU Mpoungi Pierre et Feu Docteur ANDOH Samuel) et surtout à mon enthousiasme débordant pour la nutrition, les remèdes maison et les revues de médecine qui m’ont tant fasciné depuis ma tendre enfance.
7
AVERTISSEMENT Le régime alimentaire n’est qu’un facteur parmi d’autres dans la genèse des maladies ; les prédispositions génétiques et l’exposition aux agents pathogènes et aux polluants atmosphériques comptent aussi pour beaucoup. On ne devrait jamais s’en remettre uniquement à l’alimentation pour prévenir ou enrayer une maladie, pas plus d’ailleurs qu’on ne devrait, sans consulter préalablement un médecin, substituer certains aliments à des médicaments déjà prescrits ni s’en tenir à un seul aliment ou aux aliments d’une seule catégorie pour traiter une affection particulière ou simplement pour se maintenir en santé. Les substances essentielles de l’organisme (dont certaines n’ont pas encore été isolées) sont fournies par divers types alimentaires ; aussi est-il très important de varier le plus possible son régime pour préserver sa santé. On prendra note que les renseignements communiqués dans cet ouvrage ne sont pas des avis médicaux, et ne sont d’ailleurs jamais présentés tels. Pour déterminer quel régime s’appliqueà votre cas, n’hésitez donc jamais à consulter un spécialiste.Àmoins d’indications contraires, les informations et les recettes dont il estfait mention dans ces pages s’appliquent essentiellement aux adultes. « Tout ce que mes yeux avaient désiré, je ne les en ai point privés; je n'ai refusé à mon cœur aucune joie; car mon cœur prenait plaisir à tout mon travail, et c'est la part qui m'en est revenue.. » Ecclésiaste 2 : 10
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.