//img.uscri.be/pth/2b9f71435f2c3496a04bb5b850574cd12eca05d9
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Santé, maladie et recours aux soins à Bamako (Mali)

De
382 pages
Ce livre porte sur la santé, la maladie, le corps, les six esclaves du corps (que sont les deux yeux, les deux bras, les deux pieds), d'autres parties du corps, de leur état, de leurs positions dans l'espace. Les recours aux soins sont analysés pour comprendre les motivations qui en sont la base, dans trois quartiers de Bamako. L'auteur présente les paroles de malades ou de leurs parents, de thérapeutes aussi bien de la médecine moderne que traditionnelle.
Voir plus Voir moins
Sé,ntm  t oru urS SSoneCr ervil uenm téséluetd e de dona-analysruos secseén ed ol cctlerivas,éed uuosruac eé scolars srcoun paiatisrevinu ,eriio-sesofprt  ere tne rusq ece iuelnnEl. s lertpoét ,edl  aamalidst dit de la sancse xis ud sevalcou  de,es ds,rpd uel sexu , xeyps ( corsontque edpi, s) desx euarb l ,s selxueds, de le du corpp raitseduartsensdas ontisipos ruel ed ,taté rule tous it sdécri l euqpscal e pneu dn ioitosua enu àetéd ert deermeen-txist ,eleislasegp sa l.saa é nts de xislcseseva ud rminant un itinéarri exesiettneisèd rac ,elaid-rx eudn u lue qsndi toc sseocprrimome p comérée al apaca tsissuodprtiuctécie  dtc éap rse tfaefdie, ceune maladbase trpsiro d, laivreole  par .esimol ec sna eui qonprom cstuoc-e rus rnuu rspective de débdutéad el snep acoe e mmeobdt  lesvers trame àmoedl ec sssnaainncoe  désitilbissop ed srevinurs aux les reconEusti elogoei .i lomdigiloete l alognitom   ss tr danase,la b seditreuqraio sélari o aam na te aloo ,ant analysoins soc morpneés soprutimotivae drs les ne tno sno iuqertn sapleel,sc omms dt dees e,semmef rét ed s teeuapbii ssauoin .nEif,nl auteur présente lp selorad seam edelaous e  durleoc ertnom l .inoan  rsiertuaopssté é l a,si roles pat demmenuq ert eom enredéd minec denlae t orsiq  snud seelle danaditionnréa  letontiluso al snad noitsegde smes  au antéelrud  eboèl srpdéu t buundère elbi ed ssapa redes communautés  edmilpcitaoi nniiét  edee id Dd seaB e selécyLon villaole de sal ,ecllegB saas Bdee urieérup Scél sèrpa okamaé deplôm. DialiamelN roocell E Snavad trtne àerE llecoes dsnitut ted scseinces umaines vart a art éllianéans oii l àesro oanknraakteM Tiémla, iarran Daravliéla suist li l aS au Maà anl er lruotrato it,undoc dri eutal iSES Earisde les aicos secneics n eesudéts teau t auprès de lrnod  eédatcmene el estpon tisiil euSN  en cesé pusantlad itnocre eerns l ànat tutinu snad epiué eRA_SANTE_GF_DIARIRACNISEUTED_SFAd nd12  OI-S.iNSCER-SRUOLAM-EIDA
Préfce d’abdoulye ag lly
Témn Diaa
 
à Bmko (m)
es six esclaves d cs
1:9  121/ 2/490la eedl  aastn éganisation mondi n3I8NBSMSde ispuui nét-5S4 ,m8-2-:979630296-à SnoS EokmB  rt u rSou
                                            
                                            
 
 
   
 
Santé, m aladie, et recours aux soins à Bamako (Mali)
  Tiéman Diarra     S anté ,  maladie et recours aux soins à Bamako  (Mali)   Les six esclaves du corps     P RÉFACE D A BDOULAYE A G R ALLY                       LH ARMATTAN
Du même auteur  DIARRA, T., Enfant, éducation et communauté dans la pensée populaire des bamanan du Beledugu Mali, École de Hautes Etudes en Sciences Sociales Paris, 1981.  DIARRA, T., Initiations, éducation et société. Les initiations de lenfance à ladolescence en pays bamanan du Beledugu Mali,  École des Hautes Etudes en Sciences Sociales, 1984, Paris, 972 p, plus annexes et résumé en langue bamanan.  DIARRA, T., Situation des femmes et des enfants vivant dans des circonstances difficiles en milieu péri-urbain : cas de Sabalibougou, UNICEF Mars Bamako, 1992.  DIARRA, T., « Codification du sens et grammaire des signes dans le savoir local »,  in Linterface entre les savoirs paysans et le savoir universel, Edition le FIGUIER 2000, Bamako.  DIARRA, T., Paludisme, culture s et communautés. Le cri du hibou, LHarmattan, 2012, Paris.                       © L'H ARMATTAN , 2012 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris   http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-296-96305-4 EAN : 9782296963054
SOMMAIRE
 Dédicace ........................................................................................................ 9 Remerciements.............................................................................................. 11 Préface .......................................................................................................... 13 Avant-propos ................................................................................................ 15 Introduction...........................................................................................................19 Méthodologie ........................................................................................................ 23  Première partie : De la recherche de la parole à la parole de la recherche ............................................................................................ 27 Chapitre 1 : Santé, maladie, production et reproduction .............................. 29  Chapitre 2 : Lingologie et idiomologie des esclaves et autres parties du corps................................................................................... 45  Chapitre 3 : Les actes, les uvres et états du corps .................................... 141  Chapitre 4 : Maladie, étiologie et choix thérapeutiques ............................ 207  Chapitre 5 : Les itinéraires thérapeutiques ou la logique plurielle ............. 231  Chapitre 6 : De Hippocrate à Hypocrainte.................................................. 239  Deuxième partie : Mots pour maux, mot à mot ..................................... 245 Chapitre 7 : Les actes et les paroles ............................................................ 247  Chapitre 8 : Les paroles thérapeutiques et leurs valeurs ............................. 271  Chapitre 9 : Des paroles sur la santé et la maladie à la recherche de la santé ............................................................................ 28 5   Chapitre 10 : De la parole aux actes ........................................................... 30 3   Conclusion .................................................................................................. 31 5  Bibliographie .............................................................................................. 3 21  Glossaire ................................................................................................... 32 5  Termes relatifs à la lingologie et à lidiomologie utilisés dans ce livre et ailleurs ................................................................... 3 31  Index des termes qui ne sont pas de la langue française ............................. 3 41  Index des termes relatifs à la lingologie et à lidiomologie ........................ 34 5  Annexes ..................................................................................................... 34 7  
 
7
                                            
Au Professeur Claude Pairault qui a consacré une grande partie de sa vie à la recherche, à lenseignement et à la santé en Afrique avant et après son retour au pays dIro. Nous lavions rencontré pour la dernière fois à Yaoundé au Cameroun où il avait accepté après sa retraite fort bien méritée, de mettre son savoir au profit de lenseignement en Afrique. En 2004 lors de ses vacances en France, il a été brutalement enlevé à laffection de nous tous par un accident. À mon père Mamary Diarra qui nous a tant et tout apporté. Nous navons jamais fini dapprendre auprès lui. Nous lui rendons hommage pour son audace pour la parole, lui qui parlait si peu. Il était incapable de parler pour plaire et na jamais cherché à déplaire par sa parole. Il exprimait simplement ce quil pensait. La quête de la parole auprès de lui nous a conduit à la cherche de la parole auprès des autres tant il nous a mis à laise dans une formule quil sétait fait sienne : « celui qui demande, a peu de chance de se tromper 1 ». Nous sommes à son école et à lécole des autres dautant que nous tirons des entretiens une information dune valeur inestimable. Nous devons tout à un père qui nous apprenait aussi à nous méfier dune certaine parole et surtout de tenir certaines paroles. Il a alors cultivé en nous à la fois lamour et la peur de la parole, car il rappelait toujours un adage que : « la parole enfante sa mère 2 ». Il évoquait aussi ladage disant que : « la parole est comme des couches superposées. Si tu en prends une, tu en vois une autre 3 ». Cela nous a donné la curiosité daller à la recherche de la parole cachée par une autre. Ce travail est loin dêtre facile dans la mesure où chaque parole peut en dissimuler une autre qui peut même être sa mère. Il rappelait aussi une pensée populaire : « la parole nest pas dite pour être terminée 4 ». Alors ce travail qui est un hommage à notre père ne saurait être ici une parole achevée. À Lassana Siby un homme qui a pris cause pour la santé dans un quartier quil habitait et qui a su porter la voix des habitants de Bankoni dans leur quête pour une meilleure situation sanitaire. Aux habitants de Bankoni, Niaréla et Bozola que nous avons tant de fois dérangés, qui nous ont accueillis dans leurs familles et qui ont été toujours disponibles chaque fois que nous revenions chez eux pour plus dinformation. Une partie de ce travail est constituée des mots qui viennent de leurs curs pour exprimer les joies et les maux quils avaient vécus dans leurs expériences de recherche de la santé. 1  ɲ inikannila t  ɛ fili. Il sagit dun proverbe que notre père utilisait beaucoup.  2 Kuma ba ba wolo. Proverbe favori de notre père. 3 Kuma y  ɛ toden ye. ni y a d  ɔ ta, i bi d ɔ k ɔ ye. Nous avons traduit toden par couche. Mais il sagit de boulettes de to qui sont préparées pour la consommation à la différence de grande pâte de céréale faite deau, de farine, de grumeau et dun peu de potasse selon les cas. Le to est le repas principal en milieu bamanan. 4 Kuma t  ɛ f ɔ ka ban. Cest un autre proverbe quil utilisait de temps en temps.  
 
9