Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 9,00 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Surdité, acouphènes et troubles de l'audition - Maladies et traitements

De
160 pages
Docteur, j'entends mal et j'ai des sifflements dans la tête ! Cette plainte est celle de 10% des citoyens des pays développés, de plus en plus jeunes. Le développement massif d’instruments de musique amplifiée, de moteurs, de machines tournantes et d’industries bruyantes altère nos oreilles. Ces traumatismes sonores répétés sont également à l'origine des sifflements permanents, virtuels que sont les acouphènes. Cet organe, extrêment sophistiqué, n’a pas encore livré tous ses secrets. En attendant, le rejet social du sourd reste encore une réalité. La surdité contribue à isoler de plus en plus d’individus dans cette société du tout communication.Malgré la mobilisation des instituts de recherche, la génèse des acouphènes reste encore très mystérieuse. Cependant, ces recherches ont d’ores et déjà permis d'envisager de nouveaux traitements médicaux et chirurgicaux et des prises en charge globales adaptées à ces patients.Le Docteur Jacques Grosbois, chirurgien ORL, et Michèle Le Pellec, ingénieure en télécommunication, ont souhaité permettre à de nombreuses personnes de mieux comprendre les mécanismes complexes de l'audition, afin qu'ils puissent jouer pleinement leur rôle dans la préservation de ce sens infiniment important.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Dr. Jacques Grosbois Michèle Le Pellec Surdités, Acouphènes et troubles de l’audition Tome 1: Maladies et traitements
COLLECTION MISE AU POINT
Dr. Jacques GrosboisDocteur, j'entends mal
Michèle Le Pellecet j'ai des sifflements dans la tête !
Cette plainte est celle de 10% des citoyens de nos pays développés. L'utilisation croissante
d’instruments de musique amplifiée, de moteurs, de machines tournantes et d’industries
bruyantes altère nos oreilles et cela à un âge de plus en plus précoce. Ces traumatismes sonores
intenses et répétés sont également à l'origine de sifflements permanents, presque virtuels, que
sont les acouphènes.
L’oreille, organe extrêment sophistiqué et fragile, n’a pas encore livré tous ses secrets. Surdités, Acouphènes
De par le handicap qu'elle induit, la surdité tend à isoler de plus en plus d’individus dans cette
société du “tout communication”. Indéniablement, le rejet social du sourd et du malentendant et troubles de l’auditionest encore une réalité.
Malgré la mobilisation des instituts scientifiques, la genèse des acouphènes reste encore Tome 1: Maladies et traitements
mystérieuse. Cependant, des recherches ont d’ores et déjà permis d'envisager de nouveaux
traitements médico-chirurgicaux, ainsi que des prises en charge globales adaptées à cette pathologie.
Le Docteur Jacques Grosbois, chirurgien ORL, et Michèle Le Pellec, ingénieure en
télécommunication, ont souhaité permettre à de nombreuses personnes de mieux comprendre les
mécanismes complexes de l'audition, afin qu'ils puissent jouer pleinement leur rôle dans la
préservation de ce sens infiniment important.
Diplômé de la faculté de Paris, le Dr Jacques Grosbois, médecin
et chirurgien ORL, spécialisé dans la chirurgie de l’audition, a
développé des prothèses internes de remplacement des osselets.
Son expérience dans ce domaine et son activité chirurgicale
l'amènent à pratiquer des réhabilitations de l'oreille moyenne, pour
traiter certaines surdités.
Ingénieure en télécommunications et traitement du signal,
Michèle Le Pellec travaille dans l’industrie nucléaire. Son intérêt
pour les mécanismes d'identification fréquentielle de l'oreille
interne ainsi que pour les algorithmes de traitements du signal
adaptés l'ont conduit à souhaiter promouvoir un nouveau regard
sur les aides auditives.
Imprimé au CanadaISBN 2-922598-18-7Surdité 10/12/04 10:44 AM Page 2Surdité 10/12/04 10:44 AM Page 3
Collection Mise au point
Dr Jacques Grosbois
Michèle Le Pellec
Surdités, Acouphènes
et troubles de l’audition
Tome 1: Maladies et traitementsSurdité 10/13/04 11:29 AM Page 4
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada
Grosbois, Jacques,
1948Surdité, acouphènes et troubles de l'audition / Jacques Grosbois,
Michèle Le Pellec.
(Collection Mise au point)
Comprend des réf. bibliogr.
Sommaire: t. 1. Maladies et traitements -- t. 2. Prothèses et aides auditives.
ISBN 2-922598-18-7 (t. 1).--ISBN 2-922598-19-5 (t. 2)
1. Audition, Troubles de l'. 2. Audition, Troubles de l'--Traitement.
3. Prothèses auditives. I. Le Pellec, Michèle, 1953- II. Titre. III.
Collection: Collection Mise au point (Québec, Québec)
RF290.G76 2004 617.8
C2004-905712-X
Copyright ® Option Santé
Tous droits réservés pour tous pays selon le Code de la propriété intellectuelle.
Les Éditions Option Santé Enr.
675, Marguerite Bourgeoys, Québec (Québec) Canada G1S 3V8
Téléphone: 1 (418) 687-0245, Télécopieur: 1 (418) 687-1166
www.optionsante.com et info@optionsante.com
Mise en page: Chalifour Communications inc.
Page de couverture: illustration Dr Jacques Grosbois
Schémas, photos, illustrations: Dr Jacques Grosbois (reproduction interdite sans autorisation)
Photogravure et impression: AGMV Marquis
Photographie des auteurs: Jean-Yves Simon Studio KPV
Correction linguistique: Julie Drapeau
eDépôt légal: 4 trimestre 2004
Bibliothèque nationale du Québec
Bibliothèque nationale du Canada
ISBN 2-922598-18-7 (t. 1).--ISBN 2-922598-19-5 (t. 2)
Distributeurs exclusifs
Canada France Belgique Suisse
Messageries ADP DG Diffusion Vander S.A. Transat S.A.
955, rue Amherst rue Max Planck BP 734 321, Ave des Volontaires Route des Jeunes, 4ter.
Montréal, Québec 31683 Labège Cedex B-1150 Bruxelles Case postale 1210
H2L 3K4 France Belgique 1211 Genève 26, Suisse
(1.514) 523.1182 (011.33) 5.61.00.09.99 (011.32) 27.61.12.12 (011.41) 22.342.77.40
Imprimé au Canada
4Surdité 10/12/04 10:44 AM Page 5
Figure 1. Papyrus égyptien.
Invocation contre la surdité
Stèle dédiée à Amon par Amenhotep pour la guérison d’une surdité
(Thèbes)Surdité 10/12/04 10:44 AM Page 6Surdité 10/12/04 10:44 AM Page 7
Sommaire
Préambule ................................................................................13
Introduction .............................................................................17
Prévalence des déficits de l'audition ..............................................17
Historique.....................................................................................18
Problématique des troubles de l'audition........................................21
Chapitre premier: Aspects anatomiques.............................23
1. Anatomie générale de l'oreille ...........................................23
2. Le pavillon – Aspect esthétique et amplification ................24
3. L’oreille moyenne (tympan-marteau-enclume-étrier)..........25
4. L’oreille interne (organe sensoriel : le limaçon ou cochlée)...27
5. Les voies nerveuses...........................................................31
6. La vascularisation .................................................................32
Chapitre deuxième:
Fonctionnement de l'oreille (Physiologie) ...............................33
1. Étanchéité physiologique des 3 espaces
– Équilibre des pressions...................................................33
2. Physique acoustique (vibrations-fréquences-transducteurs)....34
3. Décryptage du message sonore..........................................35
4. Synthèse du fonctionnement..............................................36
5. Spectre de l'audition..........................................................37
7Surdité 10/12/04 10:44 AM Page 8
Chapitre troisième: Les surdités.........................................39
1. Surdités par atteinte de l’oreille externe (transmissionnelles)..39
1.1 Bouchon de cérumen................................................39
1.2 Corps étrangers........................................................41
1.3 Otite externe ............................................................41
1.4 Furoncle du conduit .................................................42
1.5 Malformations .........................................................42
1.6 Exostose du conduit ....................................................43
2. Surdités de l’oreille moyenne (transmissionnelles)..............43
2.1 Otite moyenne aiguë ...................................................43
2.2yenne séreuse et/ou séro-muqueuse..............45
2.3 Otite chronique............................................................48
2.4 Perforations tympaniques et séquelles d’otites ...........49
2.5 Autres causes: Otospongiose......................................51
2.6 Malformations .............................................................52
3. Surdités de l'oreille interne (surdités de perception) ............53
3.1 Presbyacousie..............................................................53
3.2 Surdités dites « vasculaires » ....................................56
3.3 Traumatismes sonores.................................................58
3.4 Commotions labyrinthiques ........................................60
3.5 Pertes d’audition liées à des maladies
particulières (vertige de Menière) ...............................60
3.6 Destructions toxiques
(médicamenteuses, produits toxiques) ........................61
3.7 Tumeurs du nerf ..........................................................62
3.8 Malformations .............................................................63
3.9 Surdités génétiques......................................................66
3.10 Surdités par malformations dues
à une infection pendant la grossesse ...........................67
3.11 La rubéole....................................................................68
3.12 Les maladies infectieuses qui donnent des surdités....68
4. Surdités d'origine centrale.......................................................69
8Surdité 10/12/04 10:44 AM Page 9
Chapitre quatrième:
Les aspects psychologiques de la surdité ..................................71
1. Surdités congénitales ............................................................72
2. Surdités acquises...................................................................73
Chapitre cinquième:
Mesure de l’audition et examens complémentaires ...............77
1. Généralités ............................................................................77
2. Grille d’évaluation subjective de la perte d’audition............77
3. Tableau des niveaux de bruits courants ................................79
4. Unité de mesure : Le décibel ...............................................79
5. Mesure des pertes auditives ..................................................81
6. Acoumétrie............................................................................81
7. Audiométrie tonale ...............................................................83
7.1 Audiométrie en voie aérienne .....................................84
7.2oie osseuse.......................................85
8. Audiométrie vocale...............................................................88
9. Impédancemétrie ou tympanométrie ....................................91
10. Potentiels évoqués précoces du tronc cérébral (PEA) ..........93
11. Oto-émissions acoustiques
(Dépistage de surdité du nourrisson) ....................................95
12. Scanner (Oreille moyenne – oreille interne) .........................96
13. IRM .......................................................................................98
Chapitre sixième: Les acouphènes ......................................99
1. Définition ..............................................................................99
2. Prévalence .............................................................................99
2.1 Enquête sociale et de santé 1998
(Institut de la statistique du Québec) ........................100
3. Types d'acouphènes.............................................................101
3.1 Acouphènes objectifs ................................................101
3.2 Acouphènes subjectifs...............................................101
9Surdité 10/12/04 10:44 AM Page 10
4. Acouphènes objectifs..........................................................102
4.1 Origine et causes .......................................................102
4.2 Diagnostic .................................................................105
4.3 Traitements................................................................106
5. Acouphènes subjectifs ........................................................106
5.1 Acouphène subjectif lié à
l'atteinte de l'oreille externe.......................................107
5.2
l'atteinte de l'oreille moyenne....................................108
5.3 Acouphène subjectif lié à
l'atteinte de l'oreille interne .......................................108
6. Hallucinations auditives......................................................109
7. Hyperacousies.....................................................................109
8. Théories actuelles dans la genèse des acouphènes .............110
8.1 La piste du glutamate ................................................110
8.2 La piste de la plasticité synaptique ...........................110
8.3 Les altérations électro-physiologiques
du liquide endo-cochléaire. .......................................111
8.4 La théorie de la pérennisation des acouphènes.........112
9. Origines et causes ...............................................................113
9.1 La presbyacousie.......................................................113
9.2 Les traumatismes sonores. ........................................113
9.3 Les traumatismes physiques (chocs).........................114
9.4 L’intoxication par des substances oto-toxiques.........115
9.5 Les surdités brusques ................................................115
9.6 L’hypertension artérielle ...........................................115
9.7 La maladie de Menière..............................................116
9.8 Les causes micro-vasculaires ....................................116
9.9 Les infections ............................................................116
9.10 Les atteintes du nerf acoustique................................116
9.11 Les atteintes neurologiques centrales........................117
9.12 Acouphènes difficilement classables ........................118
10Surdité 10/12/04 10:44 AM Page 11
9.13 Boucle V/VIII............................................................119
9.14 Acouphènes en relation avec le cycle hormonal.......119
9.15 Acouphène après une mauvaise
nouvelle ou un deuil..................................................119
9.16 Acouphène avec désordre psychologique,
anxiété ou dépression ................................................119
9.17 Rôle du système nerveux central ..............................119
10. L'examen du patient acouphénique.....................................120
10.1 L'interrogatoire..........................................................120
10.2 L'examen clinique .....................................................121
10.3 Les examens complémentaires..................................122
11. Signes spécifiques...............................................................123
11.1 Acouphènes objectifs ................................................123
11.2 Acouphènes subjectifs...............................................124
11.3 Acouphène sans cause physiologique identifiée.......126
12. Évaluation des acouphènes .................................................127
13. Les traitements des acouphènes..........................................128
13.1 Généralités.................................................................128
13.2 Traitement des acouphènes objectifs ........................128
13.3 Traitement médicamenteux
des acouphènes subjectifs .........................................129
13.4 Les vaso-régulateurs..................................................129
13.5 Les anti-glutamates ...................................................130
13.6 Les substances agissant sur les voies nerveuses .......130
13.7 Les substances agissant sur
le système nerveux central ........................................131
13.8 L'habituation..............................................................132
13.9 Le traitement acoustique des acouphènes subjectifs....133
13.10 Le traitement électrique des acouphènes subjectifs.....135
14. La prise en charge des acouphènes
par des thérapies cognitives. ...............................................136
14.1 La Thérapie Cognitive Comportementale (T.C.C.)...137
11Surdité 10/12/04 10:44 AM Page 12
14.2 La Thérapie Acoustique d’Habituation ou T.A.H.
ou la Tinitus Retaining Therapy ou T.R.T.................139
14.3 La conciliation théorique
et pratique entre T.C.C. et T.A.H. .............................141
14.4 Les traitements psychiatriques ..................................141
14.5 Le point de vue de l’O.R.L. ......................................142
15. Les autres médecines ..........................................................142
15.1 L’acupuncture............................................................142
15.2 L’homéopathie...........................................................143
15.3 La phytothérapie: le Ginko Biloba ...........................143
16. Les échecs...........................................................................143
17. Aspects médicaux légaux ...................................................144
Conclusion: ...........................................................................145
Annexe 1: Glossaire...............................................................147
Annexe 2: Associations – Liens Internet .............................151
Annexe 3: Table des Illustrations.........................................153
Annexe 4: Bibliographie .......................................................155
12Surdité 10/12/04 10:44 AM Page 13
Préambule
L'audition est l'un des plus importants de nos cinq sens. C'est le sens
primordial qui nous permet de communiquer et de structurer notre
langage et, de ce fait, notre pensée. L'audition, qui permet la relation
avec le monde environnant et en particulier les autres, structure notre
comportement. Cette composante cognitive de l'audition souligne
l'importance d'une détection très précoce des surdités des enfants et
de la correction rapide des surdités des adultes.
L'apprentissage de l'audition et la structuration des centres nerveux
spécifiques intervient dans les premières années de la vie. Toute
pathologie de la chaîne sensorielle, de l'oreille jusqu'au cerveau,
perturbe ces acquisitions. De même, le vieillissement naturel
entraînera une dégradation plus ou moins importante de ce sens, avec
exclusion et repli sur soi-même, faute de capacité de communication
adaptée. En comparaison, le handicap des aveugles n'entraîne que
peu de problèmes relationnels, malgré la réalité du handicap dans
la vie courante.
Par ailleurs, de nombreux événements peuvent être la cause d'une
baisse de l'audition: infections, traumatismes sonores ou
barométriques, prises de médicaments, chocs physiques, séquelles
d'interventions chirurgicales, atteintes vasculaires… Parfois indolores,
13Surdité 10/12/04 10:44 AM Page 14
ces pathologies passent quelquefois inaperçues, sauf par leurs
conséquences sur l'audition.
Ce premier ouvrage sur le thème des surdités, des acouphènes et
des troubles de l'audition est consacré aux pathologies de l'oreille
et à leurs traitements médicaux ou chirurgicaux. Le second tome est
consacré à la réhabilitation de la fonction de l'audition, à l'aide de
prothèses implantées chirurgicalement ou avec des appareils auditifs
amplificateurs externes, les aides auditives.
Les acouphènes, cette sensation auditive perçue en l'absence de toute
stimulation sonore, handicapent de plus en plus de patients qui
cherchent à comprendre leur trouble et à s'en débarrasser. Le
diagnostic et le traitement de ce phénomène complexe font
actuellement l'objet de recherches expérimentales qui seront
abordées dans cet ouvrage.
L'accroissement important des troubles de l'audition et les coûts
importants générés par ces déficits (interventions chirurgicales et
aides auditives) justifient un cri d’alarme: «Attention à vos
oreilles!» La défaillance auditive apparaît comme lointaine, tant
aux jeunes qu'aux travailleurs exposés aux bruits. Elle est encore
associée à l’idée de l’âge et fatale. La méconnaissance des
mécanismes de l’audition contribue à cette désinvolture, mais les dégâts
sont pour la plupart irréversibles. En effet, les traitements proposés
et les réparations ne seront que partiels, même si des progrès
importants sont actuellement réalisés.
L'audition est un sens fragile qui peut se dégrader rapidement, tant
au niveau des capacités de l'oreille elle-même qu'au niveau des
aptitudes du cortex à traiter les informations. Les
oto-rhinolaryngologistes, médecins spécialistes dont certains sont également
chirurgiens de la surdité, sont à même de porter un diagnostic adapté
14Surdité 10/12/04 10:44 AM Page 15
et de corriger les troubles de l'audition grâce à leurs capacités
d'investigations, de diagnostic et de mesure.
15Surdité 10/12/04 10:44 AM Page 16Surdité 10/12/04 10:44 AM Page 17
Introduction
Prévalence des déficits de l'audition
Même si l’on ignore l’ampleur exacte de la déficience auditive en
Europe, les chiffres obtenus aux États-Unis et au Royaume-Uni
indiquent qu’un Européen sur sept souffre d’une diminution
d’audition et qu’un sur dix entend si mal qu’une aide auditive serait
la bienvenue. Cela signifie que 37 millions d’habitants des États
membres de l’UE ont besoin d'aides auditives. Selon le rapport de
Maastricht sur la déficience auditive, réalisé par le groupe d’étude
SIHI à l’Université de Maastricht et publié en 1999, on estime
qu’environ 9 millions sur 37 millions de déficients auditifs ont
cherché à se faire aider et que seuls 5 millions de citoyens de l’UE
emploient des aides auditives. L'OMS estime par ailleurs que
120 millions de personnes au monde éprouvent des difficultés
d'audition invalidantes.
Environ 5 millions de français seraient malentendants. À ce nombre,
il convient d’ajouter les sujets souffrant d’acouphènes (sifflements,
bourdonnements…) qui représentent entre 2,5 et 4 millions de
personnes de plus.
Selon un sondage IPSOS datant de mars 2003, on estime que 40 %
des malentendants ont moins de 55 ans et que 2/3 des personnes
17Surdité 10/12/04 10:44 AM Page 18
de plus de 65 ans souffriraient de presbyacousie. Mais les
caractéristiques de prévalence de la génération passée sont en train de
se décaler vers les jeunes générations, la génération «baladeur-boîtes
de nuit ». Déjà, en France, 30 000 à 50 000 adolescents et jeunes
présentent des altérations graves du système auditif. Par ailleurs,
1/3 des Français ont des difficultés à participer à certaines
conversations. Il n'y a pourtant que 20% des Français qui considèrent
avoir des difficultés auditives.
Selon une enquête du National Center for Health Statistics (NCHS)
of the U.S. Department of Health and Human Services (1991), la
répartition des déficits auditifs dans la population des États-Unis est
la suivante : 2 % de 3 à 17 ans, 4 % de 18 à 44 ans, 13 % de 45 à
64 ans et 29% au-delà de 65 ans.
Historique
Les premiers documents écrits mentionnant des maladies de l’oreille
eproviennent de l’ancienne Égypte, en particulier sous la XVII
dynastie, sous forme d’un papyrus retrouvé dans une tombe près de
Luxor. Il s’agit d’une copie d’un texte plus ancien remontant à la
construction des grandes pyramides. Cet ouvrage décrit diverses
maladies de l’oreille ainsi que leurs traitements. Il évoque également
des bruits perçus par l’oreille qui ressemblent à une tempête.
Peutêtre s’agit-il d'acouphènes.
Dans le même temps, la médecine babylonienne consigne sur des
tablettes d’argile ses connaissances des maladies de l’oreille.
Dans l’Antiquité gréco-romaine, Hippocrate (460-377 avant J.-C.)
décrit également les notions de surdité et les acouphènes. Aristote,
philosophe mais aussi physiologiste, effectua de nombreux travaux
pour la compréhension des phénomènes perturbateurs de l’audition,
18Surdité 10/12/04 10:44 AM Page 19
een particulier dans le XXII chapitre de son ouvrage de Physique.
Les travaux de l’Antiquité ont été utilisés jusqu’au Moyen Âge.
Déjà, l’Iliade d’Homère mentionne l’utilisation de cornes d’animaux
ou de trompes, placées près de l’oreille des guerriers, pour
communiquer à distance. Dès les premiers siècles après Jésus-Christ,
on retrouve l’utilisation des premiers cornets acoustiques.
eAlexandre de Tralles (525-605) publie au V siècle un document
consacré aux troubles de l’audition et aux acouphènes.
ePlus tard, vers le XVII siècle Duverney publie un Traité de l’organe
de l’ouie comprenant la structure et l’usage de toutes les parties
de l’oreille (1683). Ces traités ne débouchent malheureusement pas
sur des applications thérapeutiques.
e Au XVIII siècle, de nombreux physiologistes (Valsalva, Morgani,
Scarpa, Cottugno) précisent la physiologie de l’oreille et de
l’audition, ainsi que des traitements et certaines interventions
chirurgicales (mastoïdectomie).
eAu XIX siècle, quelques expériences d’application de courant
continu tentent de soigner les acouphènes. Ces techniques vont être
rapidement critiquées.
De nombreux médecins en Europe (Itard) segmentent déjà les
acouphènes en trois types: objectifs, subjectifs, psychiques.
À Hambourg, Meyer, Toynbee et Wilde font de leurs écoles des
phares dans les descriptions des pathologies de l’oreille. Ils
s’intéressent plus particulièrement à l’influence du psychique sur
les acouphènes.
On peut citer le bâton acoustique utilisé par le célèbre compositeur
Ludwig van Beethoven atteint d’une surdité de l’oreille interne. Il
19Surdité 10/12/04 10:44 AM Page 20
a pu terminer ses dernières œuvres en plaçant ce bâton sur son front,
l’autre extrémité étant appuyée sur le piano. Il était en cela
préecurseur des travaux sur la transmission osseuse du son, qui, au XIX
siècle ont conduit au développement du dentaphone.
En 1863, à Vienne, Türck décrit des traitements spécifiques des
acouphènes. En 1870, dans son traité pratique des maladies de
l’oreille, von Tröltsch décrit des états d’irritation du nerf acoustique
sous le nom de «tintement ou bourdonnement d’oreille».
eAu XX siècle, les développements des nouveaux moyens
d’investigation (microscopie électronique fine) ont permis de visualiser les
cellules sensorielles de l’oreille interne. Ils ont mis en évidence
les lésions qui entraînent des troubles de l’audition. D’autre part,
les moyens de mesure plus élaborés ont précisé la physiologie de
l’oreille interne et les liquides présents dans l’organe sensoriel. Les
investigations neurophysiologiques ont également mis en évidence
les différentes voies et structures nerveuses constitutives du système
de l’audition, de la perception d’un son jusqu’à sa reconnaissance
par le cerveau.
Par ailleurs, le développement d’appareils de mesure de l’audition
(audiomètres) a permis de quantifier et de préciser les troubles
auditifs. Parallèlement, le développement d’appareils performants
ecomme le microscope opératoire, au milieu du XX siècle, a permis
des interventions chirurgicales pour le traitement des lésions de
l’oreille moyenne (greffes de tympans, traitements d’otites
chroniques, réparation de la chaîne des osselets).
eAu début de notre XXI siècle, le développement de l’électronique,
de la miniaturisation et du traitement du signal numérique laisse
présager des développements importants en termes de traitement et
de chirurgie de l’oreille moyenne comme de l’oreille interne.
20Surdité 10/14/04 11:40 AM Page 160Dr. Jacques Grosbois Michèle Le Pellec Surdités, Acouphènes et troubles de l’audition Tome 1: Maladies et traitements
COLLECTION MISE AU POINT
Dr. Jacques GrosboisDocteur, j'entends mal
Michèle Le Pellecet j'ai des sifflements dans la tête !
Cette plainte est celle de 10% des citoyens de nos pays développés. L'utilisation croissante
d’instruments de musique amplifiée, de moteurs, de machines tournantes et d’industries
bruyantes altère nos oreilles et cela à un âge de plus en plus précoce. Ces traumatismes sonores
intenses et répétés sont également à l'origine de sifflements permanents, presque virtuels, que
sont les acouphènes.
L’oreille, organe extrêment sophistiqué et fragile, n’a pas encore livré tous ses secrets. Surdités, Acouphènes
De par le handicap qu'elle induit, la surdité tend à isoler de plus en plus d’individus dans cette
société du “tout communication”. Indéniablement, le rejet social du sourd et du malentendant et troubles de l’auditionest encore une réalité.
Malgré la mobilisation des instituts scientifiques, la genèse des acouphènes reste encore Tome 1: Maladies et traitements
mystérieuse. Cependant, des recherches ont d’ores et déjà permis d'envisager de nouveaux
traitements médico-chirurgicaux, ainsi que des prises en charge globales adaptées à cette pathologie.
Le Docteur Jacques Grosbois, chirurgien ORL, et Michèle Le Pellec, ingénieure en
télécommunication, ont souhaité permettre à de nombreuses personnes de mieux comprendre les
mécanismes complexes de l'audition, afin qu'ils puissent jouer pleinement leur rôle dans la
préservation de ce sens infiniment important.
Diplômé de la faculté de Paris, le Dr Jacques Grosbois, médecin
et chirurgien ORL, spécialisé dans la chirurgie de l’audition, a
développé des prothèses internes de remplacement des osselets.
Son expérience dans ce domaine et son activité chirurgicale
l'amènent à pratiquer des réhabilitations de l'oreille moyenne, pour
traiter certaines surdités.
Ingénieure en télécommunications et traitement du signal,
Michèle Le Pellec travaille dans l’industrie nucléaire. Son intérêt
pour les mécanismes d'identification fréquentielle de l'oreille
interne ainsi que pour les algorithmes de traitements du signal
adaptés l'ont conduit à souhaiter promouvoir un nouveau regard
sur les aides auditives.
Imprimé au CanadaISBN 2-922598-18-7