//img.uscri.be/pth/fb711e197397847c1b32f484082d8310d7281fac
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 12,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

avec DRM

Pourquoi les gens ont-ils la même tête que leur chien ?

De
288 pages

Les découvertes les plus surprenantes de la psychologie scientifique en 100 comptes rendus d'expériences pour mieux comprendre...notre animal familier et l'influence qu'il peut avoir sur nous.

Publié par :
Ajouté le : 10 mars 2010
Lecture(s) : 128
EAN13 : 9782100550661
Signaler un abus
Dans les relations entre l’homme et l’animal, il existe des modes d’interaction certainement aussi variables que ceux existants entre les êtres humains. On se mon-tre autoritaire, doux, compréhensif, voire timide envers notre animal ou un autre. On cherche le contact ou on mobilise des comportements d’évitement. On se com-porte également différemment envers eux selon des croyances que l’on possède à propos de leurs aptitu-des ! Comme pour les relations humaines, des préjugés et des stéréotypes affectent nos relations avec l’animal : « C’est un pitbull, je ne m’en approche pas car il est dan-gereux », « c’est un labrador, ils adorent les enfants ». Enfin, comme avec l’être humain, la nature même de notre interaction affecte forcément le comportement de l’animal à notre égard. De plus, comme l’éducation de nos enfants, l’éducation de l’animal affectera son com-portement vis-à-vis de nous même et des autres. Enfin, on sait également que toutes les interactions ne sont pas positives et parfois l’animal devient le souffre-dou-leur de l’être humain. Les fiches qui suivent ont donc tenté de présenter quelques travaux de recherche sur ces aspects des différentes interactions de l’homme envers l’animal. Certains sont amusants, d’autres moins lorsqu’on voit que l’animal sert, parfois, de récipient à notre agressivité.
30
Pourquoi les gens ont-ils la même tête que leur chien ?
7
Comme chien et chat…
Comment les rendre inséparables ?
On dit souvent de personnes qu’elles s’entendent « comme chien et chat » pour signifier que les relations sont très conflictuelles. En disant cela, on se fonde sur ce que l’on croit être la nature traditionnelle des rela-tions entre les deux, nos animaux domestiques qui nous sont le plus familiers. Et pourtant, savez-vous que les chats et les chiens peuvent tout à fait vivre un parfait amour ?
La technique ? On la doit à une recherche effectuée à l’uni-versité de Tel Aviv (Feuerstein et Terkel, 2008) : – premièrement, il faut adopter le chat avant le chien ; – deuxièmement, il faut que le chat et le chien soient présentés jeunes (6 mois maximum pour le chat et 1 an maximum pour le chien).
Si vous respectez ces deux conditions, vous avez toutes les chances pour que vos animaux grandissent et vivent dans une parfaite harmonie.
Les chercheurs ont interrogé 200 propriétaires d’animaux de compagnie qui possédaient et un chat et un chien. Ces animaux ont été filmés et leurs comportements ont été analysés.
Dans les deux tiers des cas, les relations entre animaux étaient très positives. Ce fut les cas dans lesquels le chat était adopté avant le chien et les animaux s’étaient connus jeunes. Dans 25 % des maisons, chien et chat s’ignorent. Les agressions et les courses poursuites à la Tom et Jerry, n’ont concerné que 10 % seulement de l’échantillon observé.
Ce que Feuerstein et Terkel ont remarqué d’extraordi-naire, c’est que les chats et les chiens qui ont de bonnes
31 Les animaux sont nos copains
relations ont appris à communiquer ensemble. Le chat sait parler chien et le chien comprend le langage du chat. Ainsi, ces animaux ont appris mutuellement à décoder leurs signaux corporels et à « discuter » avec l’autre. Le chat fouette sa queue quand il est en colère et les chiens grognent. Le chat ronronne quand il est heureux et le chien remue la queue. Et ça, les animaux l’ont mutuelle-ment bien compris. Ils ont appris à lire les signaux émis par l’autre. En détectant des signes subtils, ils savent à quel moment s’approcher, par exemple pour jouer et quand il faut mieux éviter l’autre pour ne pas amener un conflit. En filmant les interactions entre chien et chat issus de 45 couples d’animaux, les chercheurs ont remar-qué que dans 80 % des cas, les animaux réagissaient en fonction du code de comportement de leur compagnon de race opposée. Comme quoi, les chats et les chiens sont capables d’évoluer ensemble en dépassant leurs instincts. Finalement, les chercheurs ont observé des chats et des chiens capables de jouer ensemble, de par-tager le même bol d’eau et même de dormir au chaud l’un dans les pattes de l’autre. Normalement, les chiens se reniflent le derrière pour se dire bonjour (ou plus exac-tement pour obtenir des informations). En revanche chez les chats, cela n’existe pas. Les chats reniflent le nez du congénère. Eh bien lorsque les chats et les chiens vivent en parfaite union, les chercheurs ont remarqué que le chien adopte les habitudes du chat et vient renifler le nez du matou, comme pour lui dire bonjour dans sa lan-gue, en évitant de lui sentir les fesses (ce qui peut être une grossièreté en langage de chat !).
Conclusion Voici encore une croyance qui ne résiste pas à l’évalua-tion empirique. Ceux que l’on croit être les ennemis de toujours peuvent en fait cohabiter très pacifiquement et vivre le parfait amour. Il semble bien que l’expres-sion s’entendre « comme chien et chat » n’est guère pertinentepourrendrecomptedelanaturedesrelationsque l’on peut obtenir spontanément entre ces animaux.