Quand les femmes rompent

De
Publié par

Les femmes occidentales contemporaines ont inventé la rupture "non tragique". Cette rupture qui ne reste pas campée sur les pleurs et les regrets mais devient un moment de vie aussi riche qu'un autre puisqu'il nous ouvre, malgré la souffrance, à un ailleurs. De plus en plus souvent ce sont les femmes qui partent. Et ceci quel que soit leur âge. Elles s'en vont, à trente ans, le temps facile des rencontres amoureuses ; mais aussi à quarante, lorsqu'elles savent déjà que le corps change ; à cinquante ans avec les rides qui racontent une partie de leur histoire ; plus tard encore, à soixante ans et au-delà...
Qu'est-ce qui les pousse à s'en aller ? Pourquoi certaines vivent-elles plus douloureusement les séparations ? Au-delà d'un acte décidé, quelle mémoire enfantine vient ici se rejouer ? Pendant un an, le temps du deuil, Isabelle Yhuel a tenu le journal d'une rupture. S'y sont mêlées les histoires d'autres femmes, histoire particulières, et pourtant, que de points communs !
Un récit sensible et intense qui dit les errances et les découvertes, les souffrances et, au bout du chemin, la renaissance.
Isabelle Yhuel est réalisatrice à France Culture et collabore à Marie Claire. Elle a publié aux Editions Jean Claude Lattès Aimer enfin sa mère.
Publié le : mercredi 20 janvier 1999
Lecture(s) : 42
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782709639026
Nombre de pages : 253
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Les femmes occidentales contemporaines ont inventé la rupture "non tragique". Cette rupture qui ne reste pas campée sur les pleurs et les regrets mais devient un moment de vie aussi riche qu'un autre puisqu'il nous ouvre, malgré la souffrance, à un ailleurs. De plus en plus souvent ce sont les femmes qui partent. Et ceci quel que soit leur âge. Elles s'en vont, à trente ans, le temps facile des rencontres amoureuses ; mais aussi à quarante, lorsqu'elles savent déjà que le corps change ; à cinquante ans avec les rides qui racontent une partie de leur histoire ; plus tard encore, à soixante ans et au-delà...
Qu'est-ce qui les pousse à s'en aller ? Pourquoi certaines vivent-elles plus douloureusement les séparations ? Au-delà d'un acte décidé, quelle mémoire enfantine vient ici se rejouer ? Pendant un an, le temps du deuil, Isabelle Yhuel a tenu le journal d'une rupture. S'y sont mêlées les histoires d'autres femmes, histoire particulières, et pourtant, que de points communs !
Un récit sensible et intense qui dit les errances et les découvertes, les souffrances et, au bout du chemin, la renaissance.
Isabelle Yhuel est réalisatrice à France Culture et collabore à Marie Claire. Elle a publié aux Editions Jean Claude Lattès Aimer enfin sa mère.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant