Le point G

De
Publié par

Le point G est resté longtemps un véritable tabou. Catherine Moore, avec ce livre, nous explique tous les détails sur le sujet. Le point G devient une source supplémentaire de plaisir, un complément des plaisirs clitoridiens. A sa lecture, on comprend vite comment la femme peut prendre plus de plaisir dans l'acte sexuel avec un partenaire masculin. Catherine Moore complète son étude, en nous faisant découvrir que le point G existe aussi chez l'homme. Un point dont peu d'écrits parlent, mais qui permet pourtant, comme chez la femme, une jouissance forte et différente.
Publié le : vendredi 21 février 2014
Lecture(s) : 140
Licence : Tous droits réservés
Nombre de pages : 69
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Collection AUVALE, 2014© Image de couverture : stryjek© Illustrations : P.Constant©
Cette œuvre est protégée par le droit d’auteur et strictement réservée à l’usage privé du client. Toute reproduction ou diffusion au profit de tiers, à titre gratuit ou onéreux, de tout ou partie de cette œuvre, est strictement interdite et constitue une contrefaçon prévue par les articles L 335-2 et suivants du Code de la Propriété Intellectuelle. L’éditeur se réserve le droit de poursuivre toute atteinte à ses droits de propriété intellectuelle devant les juridictions civiles ou pénales. L'exportation et la traduction n'annihilent pas le droit d'auteur.
ISBN 979-10-93505-01-5 9791093505015
1
Catherine Moore
Le point G. Féminin & Masculin
...et autres conseils judicieux
« L'orgasme sexuel pour elle et lui »
2
Avant-propos
SOMMAIRE
04
Première partie : plaisirs de femmes Le plaisir de la femme, un vieux tabou05 Découverte du point G10 Les médias et le point G16 Le point G, fantasme ou réalité ?20
Deuxième partie : Le point G au féminin Localisation 24 Découvrir son point G28 Et le clitoris dans tout ça ?36 Le point G avec un partenaire40 Éjaculation Féminine49 Troisième partie : Le point G au masculin Localisation 52 Jouir à répétition56 Et le pénis dans tout ça ?58 Profiter du point G en couple60 Quatrième partie : Autres conseils judicieux La musculature pelvienne61 L'état d'esprit et le contexte65 Remerciements 16
3
AVANT-PROPOS
Nous ne pouvons aborder le point G, sans qu’auparavant ne soit brossé le contexte historique dans lequel apparaît cette découverte. Cela m'apparaît essentiel car on lit beaucoup d'articles dans la presse, sur le point G, qui avancent des doutes sur son existence. Il est donc capital de faire un point rapide qui permettra à chacun de se dégager d'un doute qui perturberait la recherche de son propre point G
Mais ce type de rétrospectives peut ennuyer certains. Si c'est votre cas, n'hésitez pas à lire la première partie en diagonal, ou même de passer directement aux parties II, III et IV. Surtout, ne vous forcez pas. La recherche du plaisir ne peut pas se faire dans l'ennui.
4
PREMIÈRE PARTIE
PLAISIRS DE FEMMES 01
Le plaisir de la femme, un vieux tabou.
Dans notre société moderne, si le sexe n'a jamais été vraiment un tabou, il en va très différemment pour le plaisir lié au sexe. Tout particulièrement le plaisir sexuel de la femme, considéré longtemps comme improbable, tandis que celui de l'homme était considéré comme incontournable et naturel.
Par exemple, il a longtemps été normal que les jeunes bourgeois soient "déniaisés" par une prostituée, une servante, ou autre. Une forme de rituel, parmi d'autres qui devait contribuer à faire du jeune homme, un "vrai homme". L'explication de cet usage trouve en partie son explication dans le fait que la première fois n'est jamais une grande partie de plaisir. Juste un fort moment émotionnel, le plus souvent plein de maladresse. Il était donc considéré comme nécessaire de "former" le jeune homme. Avec cette expérience, le plaisir du garçon, "devenu
5
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.