Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
On lit avec un ordinateur, une tablette ou son smartphone (streaming)
En savoir plus
ou
Achetez pour : 6,99 €

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

Pokémon GO 100% non officiel

de editions-eyrolles

J'arrête la malbouffe !

de editions-eyrolles

Le pouvoir des gentils

de editions-eyrolles

suivant
Hom opathieet sexualit
Dans la collection Eyrolles Pratique : πMieux vivre la ménopause, Dr Roland Cachelou πLe nouveau Feng Shui, Martine Evraud et Sarah le Hardy πChromothérapie et luminothérapie, Martine Evraud et Sarah le Hardy πVaincre le stress, la dépression, Dr Patrick Georges πVaincre le mal de dos, la sciatique, Dr Patrick Georges πStop à la cigarette !, Dr Ghéorghiï Grigorieff πTabac : arrêter sans grossir, Dr Ghéorghiï Grigorieff et Sébastien Bailly πL’acupuncture, Dr Ghéorghiï Grigorieff πMieux communiquer avec son médecin traitant, Dr Ghéorghiï Grigorieff πHuiles essentielles, Nelly Grosjean πLa phytothérapie, Anne-Sophie Nogaret-Ehrart πL’ostéopathie, Pascal Pilate πLes drogues, Yasmina Salmandjee πPiercings et tatouages, Yasmina Salmandjee πL’homéopathie, Catherine Trouvé πAvoir une sexualité épanouie, Catherine et Patrice Cudicio
Docteur Dominique-Jean Sayous
Hom opathieet sexualit
Éditions Eyrolles 61, Bd Saint-Germain 75240 Paris Cedex 05 www.editions-eyrolles.com
Mise en pages : Istria
er Le code de la propriété intellectuelle du 1juillet 1992 interdit en effet expressé-ment la photocopie à usage collectif sans autorisation des ayants droit. Or, cette pratique s’est généralisée notamment dans les établissements d’ensei-gnement, provoquant une baisse brutale des achats de livres, au point que la possibilité même pour les auteurs de créer des œuvres nouvelles et de les faire éditer correctement est aujourd’hui menacée. En application de la loi du 11 mars 1957, il est interdit de reproduire intégralement ou partiel-lement le présent ouvrage, sur quelque support que ce soit, sans autorisation de l’éditeur ou du Centre Français d’Exploitation du Droit de Copie, 20, rue des Grands-Augustins, 75006 Paris. © Groupe Eyrolles, 2007 ISBN 978-2-7081-3771-4
Sommaire Préface .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .7
Introduction .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .9
Chapitre 1 : Petite histoire de l’homéopathie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .11
Chapitre 2 : Les pathologies. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
Chapitre 3 : Les remèdes homéopathiques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .113
Glossaire .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 195
Index général. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 197
Index des remèdes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 201
Table des matières
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .203
5
Pr face Cet ouvrage a pour but d’aborder de façon simple et pratique les ques-tions liées au sexe et aux fonctions sexuelles, tant chez l’homme que chez la femme, et fournit des réponses homéopathiques pour chaque problème rencontré. Depuis plus de 200 ans, plusieurs générations d’homéopathes ont observé et décrit de nombreux symptômes avec minutie. Cette finesse clinique, retrouvant des particularités parfois surprenantes n’appartenant qu’à quelques remèdes, permet ainsi d’apporter un traitement souvent efficace et un réel bien-être. Les pathologies traitées dans cet ouvrage recouvrent tout type de problèmes, aussi bien locaux qu’afférant aux sphères plus sensorielles. Ainsi seront passés en revue les problèmes de peau, de muqueuses, de douleurs localisées, mais aussi les troubles liés au désir ou au plaisir qui entravent la vie sexuelle jusqu’à avoir des répercussions sur la vie quoti-dienne et sur l’équilibre psychologique global. Dans le domaine de la sexualité, l’homéopathie sait répondre à beau-coup de pathologies. Elle permet de trouver une réponse adaptée et sans effet secondaire à des affections souvent sans gravité mais oh combien mal vécues par beaucoup de patients. Toutefois, il existe peu d’ouvrages sur le traitement homéopathique des affections physiologi-ques et psychologiques de la sphère sexuelle, même si les réponses homéopathiques sont là. Cet ouvrage apporte donc une aide véritable et un nouvel éclairage pour traiter ces pathologies longtemps restées taboues et pour lesquelles il
7
8
n’est pas toujours aisé de consulter sans gêne. Il vous permettra de soulager des maux aigus ou chroniques en vous aidant à identifier, grâce à des signes simples, les pathologies et les remèdes associés. Toutefois, l’automédication a ses limites. En effet, il n’est pas toujours facile d’établir un diagnostic uniquement à partir des symptômes observés et ressentis. En outre, l’interprétation des signes de l’homéo-pathie requiert un grand savoir ainsi que le recul nécessaire pour iden-tifier le remède pertinent. C’est pourquoi cet ouvrage ne doit en aucun cas remplacer une consultation chez le médecin, car il existe des patho-logies graves qui nécessitent une intervention plus adaptée.
Introduction Cinq siècles avant notre ère, Hippocrate, le père de la médecine, énonça l’affirmation suivante : « l’application des semblables fait passer de la maladie à la santé ». C’est ainsi que la similitude d’action entre le pouvoir toxique d’une substance et son pouvoir de guérison fut expri-e mée dès l’Antiquité, même si ce n’est véritablement qu’à la fin du XVIII siècle que naquit l’homéopathie grâce aux travaux de recherche d’Hahnemann (1755-1843). Pourtant, force est de constater qu’en dépit de plus de 200 ans de résul-tats cliniques, encourageant toujours plus de patients à se tourner vers ce type de médecine, l’homéopathie est encore décriée par la commu-nauté scientifique, et les médecins homéopathes, critiqués par leurs pairs. Il est probable que la quantité infinitésimale des principes actifs présents dans les médicaments homéopathiques contribue au manque de reconnaissance de l’homéopathie, reléguée au rang de placebo, voire de discipline ésotérique. Pour autant, les résultats cliniques sont là, toujours plus nombreux, et les pathologies sensibles à l’homéopathie, accompagnées dans certains cas par la phytothérapie et l’oligothérapie, sont aujourd’hui clairement iden-tifiées. Pour preuve, plus de la moitié des Français ont aujourd’hui recours à l’homéopathie de façon régulière pour se soigner, et des millions de doses et de tubes de granules sont consommés chaque jour dans notre pays. Et ce ne sont ni les études contre placebo, ni les objectifs de réduc-tion du déficit de la Sécurité Sociale qui viendront enrayer ce phénomène, car quelle autre forme de traitement, sinon l’homéopathie, pourrait se prévaloir de présenter un bon rapport efficacité/coût/rapidité d’action sans effets secondaires majeurs ? La question reste ouverte.
9