Votre ménopause... Faut-il traiter?

De
Publié par

On s'était habituée à l'écoulement menstruel du sang, et voilà qu'un jour, plus rien. Le corps entre dans la phase de la ménopause. Ce guide pratique répond simplement aux questions que se pose la femme de cinquante ans mal à l'aise, voire inquiète, dans un corps qui réagit différemment. Faut-il commencer un traitement? Suivre un régime alimentaire particulier? C'est avec une très grande clarté que Patricia Pacaut, docteur en pharmacie, répond aux angoisses de la femme.
Publié le : lundi 13 juin 2011
Lecture(s) : 278
EAN13 : 9782748189445
Nombre de pages : 189
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

2 Votre ménopause...
Faut-il traiter ?

3

Patricia Pacaut
Votre ménopause...
Faut-il traiter ?
La vérité de A à... Z
Loisirs et Pratiques




5Éditions Le Manuscrit























© Éditions Le Manuscrit, 2007
www.manuscrit.com

ISBN : 2-7481-8944-2 (livre imprimé)
ISBN 13 : 9782748189445 (livre imprimé)
ISBN : 2-7481-8945-0 (livre numérique)
ISBN 13 : 9782748189452 (livre numérique)

6




Mes meilleurs remerciements à mon éditeur pour la
confiance qu’il me témoigne en acceptant de vous
proposer cet ouvrage.

. .

8 Préface

PRÉFACE
« Tandis que l’homme vieillit continûment, la
femme est brusquement dépouillée de sa
féminité ; c’est encore jeune qu’elle perd l’attrait
érotique et la fécondité d’où elle tirait, aux yeux
de la société et à ses propres yeux, la
justification de son existence et ses chances de
bonheur ; il lui reste à vivre, privée de tout
avenir, environ la moitié de sa vie d’adulte ».

Simone de Beauvoir
Le deuxième sexe (1949)
9 La ménopause dans l’histoire.

LA MÉNOPAUSE DANS L’HISTOIRE
Les anciens s’occupaient peu des vieillards et
en particulier des femmes « vieillissantes » dont
la mission se trouvait terminée et dont les
fonctions n’avaient plus d’autre but que celui de leur
propre conservation. De tout temps, malgré tout,
les auteurs se sont intéressés à la question.

Nous retrouvons quelques aphorismes
ed’Hippocrate (V siècle avant J. C) ayant trait
aux maladies des femmes et aux troubles
accompagnant la cessation des règles. Puis,
viennent quelques écrits de Galien vers l’an 200.
Un peu plus tard Paul d’Egine développe la
question ; Rhages (médecin arabe 850-923)
reprenant ses idées, laisse quelques chapitres
gynécologiques, notamment, « De ulcéribus
matribus » dans lequel il donne la première
description nette de ce qui devait être « le
cancer de l’utérus ».

Il est inutile cependant de remonter aussi loin
et nous passerons à Forestus qui en 1563 écrivit
11 Votre ménopause… Faut-il traiter ?

le « De mulierum morbis » où il s’occupe des
troubles de la menstruation et en particulier de
la plegmasie utérine susceptible de se terminer
par un abcès. Quelques chapitres d’Ambroise
eParé au XVI siècle, de Morgagni, Valsava,
Mauriceau vers 1700 et nous arrivons à Astruc,
professeur royal de médecine et médecin
consultant du Roy qui en 1765 écrit « un traité
des maladies des femmes » dans lequel un
chapitre est réservé à la cessation des règles et
aux accidents qu’elle peut entraîner. Nous y
trouvons un exposé de cette médication qui fut
longtemps en faveur. Il préconise : les saignées,
tous les mois pour certaines malades, deux ou
trois fois l’an chez les autres. Il conseille un
régime peu nourrissant, aqueux ; interdit les
veilles, les passions trop vives, les excès
violents, les alcools et les vins ; reconnaît
comme dangereux « l’usage du mariage »
surtout quand il occasionne un écoulement du
sang. Astruc enfin se défie des règles qui
persistent après cinquante ans et s’exprime
ainsi : « J’ai vu des femmes, dit-il qui avaient
passé cet âge et qui se glorifiaient d’être encore
réglées comme de jeunes femmes. En les
examinant avec soin, j’ai toujours trouvé que
ces prétendues règles étaient un véritable état de
maladie et provenaient ou de quelques
ulcérations ou de quelque disposition
variqueuse et la plupart de ces femmes
12 La ménopause dans l’histoire

finissaient par un cancer ou un ulcère de la
matrice ». L’auteur considérait l’âge normal de
la ménopause comme variant de 45 à 50 ans.

Vers 1818, nous trouvons, employé pour la
première fois, le terme « ménespausie » qui
devait devenir « ménopause » seulement vers
1840.

eJusqu’au XIX siècle, les médecins puisaient
dans « la pharmacie du bon Dieu » pour
soulager les maux des femmes dites
« vieillissantes ».
Pendant des milliers d’années, l’homme a
observé les effets (bons ou mauvais), provoqués
par telle ou telle racine, baie ou feuille.
Hippocrate, le père de la médecine, Dioscoride,
chirurgien dans l’armée romaine et Galien,
médecin personnel de l’empereur romain Marc-
Aurèle ont entrepris d’expliquer l’action des
plantes sur l’organisme.

Puis la chimie a supplanté « mère nature » et
synthétisé les principes actifs isolés des plantes.

L’explosion scientifique et technologique du
eXX siècle n’épargne ni la médecine ni la
ménopause : on assiste à la naissance du
« médicament » avec son cortège d’effets
13 Votre ménopause… Faut-il traiter ?

secondaires et de contre-indications et du THS :
Traitement Hormonal Substitutif de la ménopause.
Aujourd’hui, à l’aube du troisième millénaire
déferle « une vague verte » suscitée par un
besoin de nature et de naturel.

La plante va-t-elle retrouver ses lettres de
noblesse ?
14 L’histoire de la ménopause : de A à Z

L’HISTOIRE DE LA MÉNOPAUSE : DE A À Z
15 Votre ménopause… Faut-il traiter ?







∞A ∞
Activité génitale… Arrêt des règles
Zoom sur les règles
Que se passe-t-il à chaque cycle menstruel ?
Les cycles deviennent irréguliers… c’est la
préménopause
Les cycles s’arrêtent… c’est bientôt la
ménopause

∞B ∞
Bouleversement hormonal… Bouffées de
chaleur
Les fameuses bouffées de chaleur
Pourquoi ces bouffées de chaleur ?

∞C ∞
Contrôle du cerveau… Conséquences
Un chef d’orchestre : le cerveau
Les conséquences du bouleversement
hormonal

∞D ∞
Démographie… Dimension socioculturelle
L’importance démographique
L’implication socioculturelle
17 Votre ménopause… Faut-il traiter ?

∞E ∞
Vitamine E… Équilibre féminin
Une alliée de la femme
Combien nous en faut-il réellement ?

∞F ∞
Femme… Franchise de Femme
L’humeur peut s’assombrir
Le cœur et les vaisseaux sont menacés
L’ostéoporose… guette

∞G ∞
Graisse… Grossir
Peut-on parler de fatalité ?
L’influence hormonale
L’influence alimentaire
Comment réagir ?

∞H ∞
Hormones… Hantise des Hormones
Nos hormones sexuelles
Les hormones « prescrites en France » pour
la ménopause

∞I*J ∞
Isoflavones… Japonaises
Les célèbres isoflavones
Un mécanisme d’action original
L’intérêt des isoflavones

18

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.