//img.uscri.be/pth/3a9eb26832cd1f21dc5c6248cf50d47f156cd37a
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 5,95 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Autobioscopie

De
113 pages
Autobiographie : relation écrite de sa propre vie dans ce qu'elle a de plus personnel. Biopsie : examen d'un prélèvement tissulaire ou organique sur le vivant, en vue d'un diagnostic. Autopsie : 1. démarche mystique qui permettait de contempler les dieux et de participer à leur puissance. 2. examen systématique de toutes les parties et de tous les organes d'un corps mort. Radioscopie : examen de l'image formée par un corps ou un organe, exposé aux rayons x. Regarder, prélever, analyser, creuser au plus profond de soi et écrire les mots du corps.
Voir plus Voir moins

2 Titre
Autobioscopie

3Titre
Pascale Bessard
Autobioscopie

Poésie
5Éditions Le Manuscrit























© Éditions Le Manuscrit 2008
www.manuscrit.com

ISBN : 978-2-304-01714-4 (livre imprimé)
ISBN 13 : 9782304017144 (livre imprimé)
ISBN : 978-2-304-01715-1 (livre numérique)
ISBN 13 : 9782304017151 (livre numérique)

6 .






A mes amours séculaires,
A mes amitiés particulières,
A mon double solitaire. 8






« Aimer c’est comme écrire c’est mettre sa peau sur la
table et regarder ce qu’il y a dedans. »

Louis-Ferdinand Céline

« Dans mes mauvaises pensées, il y a la vision de
cette peau que j’ouvre au couteau et ces viscères que je
déchire comme du tissu fin (…), il y a l’obsession de
l’intérieur, qui peut être le symbole du secret à porter. »

Nina Bouraoui

« Ce qu’il y a de plus profond dans l’homme c’est la
peau. »

Paul Valéry
9
10
PROLOGUE
Si vous étouffiez un secret, enseveli aux
confins les plus occultes de votre existence
éparpillée…
Un mystère vous enserrant dans son étau
suffocant, une écorchure sibylline dans vos vei-
nes, ceignant votre être tuméfié…
Si vous craigniez que cette vérité étranglée
bouleverse vos plus intimes liens, mutile leur
osmose, trahisse vos énigmatiques corres-
pondances…
Trouveriez-vous le courage de briser les
remparts de votre vulnérabilité, et braver vos
doutes dévorants ?
Peut-être vous diriez-vous que l’amour abso-
lu de vos proches est à l’abri de toute défail-
lance…
Mais comment décèleriez-vous le moment
propice à une telle révélation ?
Quels vocables sauraient traduire et confes-
ser ces stigmates jamais cicatrisés qui n’ont eu,
pendant des années d’errance, que le mutisme
pour disciple ?
11