Café littéraire N°10 - Juin 2012 - Version 1.1.

De
Publié par

Café littéraire 1.1. : les exercices de Café littéraire : le mensuel de littérature et d'ouverture sur la culture (secondaire inférieur).


Il a pour but de :
Promouvoir la littérature en diffusant des critiques de sorties littéraires, quel qu'en soit le support (papier, ebook, livre audio) et quel qu'en soit le genre (roman, poésie, BD, ouvrage de vulgarisation...) ;

Faciliter l'accès des élèves à la littérature en les dotant d'un cadre de référence et de clés, de concepts leur permettant de s'approprier la notion de littérature ;

Faire découvrir en présentant les auteurs actuels ou anciens qui ont enrichi le patrimoine littéraire universel.


Au sommaire de ce mois- ci :

Poil de carottes

Publié le : vendredi 1 juin 2012
Lecture(s) : 19
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 2034808811108
Nombre de pages : 12
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Version 1.1. Café littéraireune édition www.kwalire.comPistes didactiques Pistesdidactiques:Poildecarotte,Julesrenard(1900)
2
Le petit Poil de Carotte (ainsi que ses parents et ses frères et sœurs) apparaît pour la première fois en 1890 dansSourires pincés, le premier livre en prose de Jules Renard, mais il faudra attendre 1894 et la sortie de ses mésaventures sous le titrePoil de Carottepour qu’il devienne célèbre. Jules Renard tirera de son livre une comédie théâtrale en un acte, en 1900.
Poil de Carotte n’est pas aimé par sa mère. Non désiré, son arrivée dans la famille Lepic coïncide avec de fortes querelles dans le couple en train de se désunir. Le père, aigri et silencieux, déteste sa femme en sourdine.
Poil de Carotte, c’est Jules Renard petit, en proie lui aussi aux disputes familiales.
Le roman de Jules Renard, constitué de courtes saynètes, a également été porté à l’écran.
Jules Renard Jules Renard est un homme de lettres né en 1864 et mort en 1910. Romancier et auteur dramaturge, son enfance a été difIcile, marquée par son extrême sensibilité, son sentiment d’infériorité dans sa fratrie (il est le dernier des trois enfants du couple) et par le manque d’amour de ses parents, eux-mêmes malheureux en couple. Il quittera la maison familiale pour Paris, où il entamera des études qu’il abandonnera et vivra tant bien que mal de petits boulots. Il fait alors connaissance avec ce qui comblera toute sa vie son vide intérieur : la littérature. Il écrit des poèmes, puis des livres en prose, dontPoil de Carotte(1894),L’Ecornileur(1891) ou lesHistoires naturelles(1894). Il côtoie des écrivains, des comédiens et, en parallèle à sa carrière littéraire, débute dans la politique (il devient conseiller municipal). Il se tourne ensuite davantage vers le théâtre et publie entre autresLe plaisir de rompre(1897) etLe pain de ménage(1898). En 1904, il sera élu maire de Chitry et en 1907 il entrera à l’Académie Goncourt.
1
didactique
iste P
Version 1.1. Pistes didactiques Café littéraireune édition www.kwalire.com Piste1 :FormulerunehyPothèsesurbaseduntitre
Exercice I.Voici le titre de la première histoire du recueil. En quelques mots, imagine quelle pourrait être l’histoire.
3
Les Poules .......................................................................................................... .......................................................................................................... .......................................................................................................... .......................................................................................................... .......................................................................................................... .......................................................................................................... .......................................................................................................... .......................................................................................................... .......................................................................................................... .......................................................................................................... .......................................................................................................... .......................................................................................................... .......................................................................................................... .......................................................................................................... ..........................................................................................................
Prends maintenant connaissance du texte.
– Je parie, dit madame Lepic, qu’Honorine a encore oublié de fermer les poules. C’est vrai. On peut s’en assurer par la fenêtre. Là-bas, tout au fond de la grande cour, le petit toit aux poules découpe, dans la nuit, le carré noir de sa porte ouverte. – Félix, si tu allais les fermer ? dit madame Lepic à l’aîné de ses trois enfants. Je ne suis pas ici pour m’occuper des poules, dit Félix, garçon pâle, indolent et poltron. – Et toi, Ernestine ? – Oh ! moi, maman, j’aurais trop peur ! Grand frère Félix et sœur Ernestine lèvent à peine la tête pour répondre. Ils lisent, très intéressés, les coudes sur la table, presque front contre front. – Dieu, que je suis bête ! dit madame Lepic. Je n’y pensais plus. Poil de Carotte, va fermer les poules !
1
didactique
iste P
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.