Café littéraire N°7 - Mars 2012 - Version 2.0.

De
Publié par

Café littéraire est un mensuel littéraire destiné aux élèves de l'enseignement secondaire inférieur (Café littéraire 1.0) et secondaire supérieur (Café littéraire 2.0)



Il a pour but de :

Promouvoir la littérature en diffusant des critiques de sorties littéraires, quel qu'en soit le support (papier, ebook, livre audio) et quel qu'en soit le genre (roman, poésie, BD, ouvrage de vulgarisation...) ;

Faciliter l'accès des élèves à la littérature en les dotant d'un cadre de référence et de clés,
de concepts leur permettant de s'approprier la notion de littérature ;

Faire découvrir en présentant les auteurs actuels ou anciens qui ont enrichi le patrimoine littéraire universel


Au sommaire de ce mois- ci :

New York en clichés

Le retour d’un traître

Des meurtres au cyanure

Un âge qui se veut beau

Un petit somme

Notre part animale

De fabuleux fabulistes

Des nouveautés à prendre ou à laisser

Des activités...


Publié le : jeudi 1 mars 2012
Lecture(s) : 33
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 2034808820070
Nombre de pages : 20
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Animal raisonnable, social, supérieur, humain, sociable. Animal fabuleux, fossile, symbolique, sauvage, domestique. Animal furieux, enragé, dangereux, apprivoisé, domptable. Animal rare, microscopique, bien dressé, marin, sacré. Animal mort, blessé, homéotherme, nuisible, colentéré. Animal primitif, aquatique, terrestre, amphibie, savant. Animal doux, gentil, inoffensif, craintif, féroce, divinisé. Animal mutilé. Animal venimeux, vertébré, bipède, quadrupède, fossilisé. Animal herbivore, frugivore, parasite, rongeur. Animal granivore, insectivore, ichtyophage, carnivore. Animal omnivore, carnassier, ovipare, vivipare. Animal de compagnie, de boucherie, de zoo, de laboratoire. Animal de cirque, de selle. Animaux d’élevage. Animal en voie de disparition. Animal qui rampe, se terre, se reproduit, met bas, se blottit. Animal qui s’énerve, s’excite, panique, mue, se cache. Animal qui agonise, palpite. Animal qui convulse avant de mourir. Animal qui se niche dans un trou. Animal qui aire quelque chose. Animal qui pousse son cri. Animal qui est destiné aux expériences. Animaux qui s’accouplent, copulent, s’entre-dévorent. Animaux qui se reproduisent, foisonnent, folâtrent, jouent. Animaux qui habitent, peuplent nos jardins. Les animaux ne sont pas admis. Drôle d’animal. ClassiIcation, protection, entretien, condition des animaux. Mode de vie, élevage, reproduction des animaux. Nourriture pour animaux. Abandonner un animal (domestique). Abattre un animal. Abreuver un animal. Acclimater un animal. Accoupler des animaux. Admettre les animaux (dans un hôtel). Adopter un animal. Adorer les animaux. Affriander un animal. Aimer les animaux. Allécher un animal. Amorcer un animal. Apaiser un animal furieux. Apparier des animaux. Appâter un animal. Apprivoiser un animal. Attacher un animal. Attirer un animal au moyen d’un appât. Attraper un animal. Avoir un animal (à la maison). Bistourner un animal. Brusquer un animal. Capturer un animal sauvage. Caresser un animal. Castrer un animal. Charger un animal. Chasser un animal. Châtrer un animal. Cloner un an i m a l . Débiter un animal. Décortiquer un animal (de laboratoire). Découdre un animal. Décrire un animal. Dépecer un Les amoureux fervents et les savants austères animal. Dépister un animal. Délivrer un animal pris au piège. Démuseler un animal. Dépecer un animal. Dépêtrer un animal. Dépiauter un animal. Désapparier des animaux. Désenchaîner un animal. Désentraver un animal. Aiment également, dans leur mûre saison, Détacher un animal. Disséquer un animal. Domestiquer un animal. Dompter un animal. Donner à manger, à boire à un animal. Dresser un animal. Dresser un animal à faire quelque chose. Droguer un animal. Écorner Les chats puissants et doux, orgueil de la maison, un animal. Effaroucher un animal. Effrayer un animal. Égorger un animal. Élever un animal. Emmener uQn auniimcalo qmuelmqueepeaurt.xEsmopaniltlerfruinleaunixmale.tEcmopomisomnneereuunxanisméald.eEnncthaaiîrneers.un animal. Enclouer Autre chose...un animal qu’on ferre. Engraisser des animaux. Entraîner un animal pour une course. Entraver un animal. Épier un animal. Épouiller un animal. Épucer un animal. Équarrir un animal (mort). Étriper un animal. É«tuLdieercunhaantim»a,l.LÉteusdiereuderssadniumamuxa.lÉ(v1en8tr5er9u),naCnihmaalr.lÉevsiscBéraeruudnealnaiimrael.(E1xe8rc2er1u-n1a8ni6m7a)l.(de cirque). Faire des tests, des expériences sur des animaux. Faire fuir un animal. Faire opérer un animal. Fatiguer un anFerrer un animal. Flatter un animal. Habiller un animal de boucherie. Habituer un animal à faire quelqueimal. Retrouve les termes de l’analogie rédigée par le poète. chose. Harnacher un animal de selle. Lâcher un animal. Maltraiter un animal. Martyriser un animal. Montrer d e s animaux dressés. Museler un animal. Naturaliser un animal. Nourrir un animal. Observer un animal. Observer des Qui ressemble à qui sur quel point ? animaux. ParquerPoursuivre un animal. Prendre un animal à un piège. Prendre soin d’un animal. Recueillir un animal blessé. SacriIerdes animaux. un animal. Saigner un animal. Se comporter comme un animal. Se métamorphoser en animal. Se saisir d’un animal. Soigner un animal. Stériliser un animal. Traiter un animal. Tuer un animal. Animal raisonnable, social, supérieur, humain, sociable. Animal fabuleux, fossile, symbolique, sauvage, domestique. Animal furieux, enragé, dangereux, apprivoisé, domptable. Animal rare, microscopique, bien dressé, marin, sacré. Animal mort, blessé, homéotherme, nuisible, colentéré. Animal primitif, aquatique, terrestre, amphibie, savant. Animal doux, gentil, inoffensif, craintif, féroce, divinisé. Animal mutilé. Animal venimeux, vertébré, bipède, quadrupède, fossilisé. Animal herbivore, frugivore, parasite, rongeur. Animal granivore, insectivore, ichtyophage, carnivore. Animal omnivore, carnassier, ovipare, vivipare. Animal de compagnie, de boucherie, de zoo, de laboratoire. Animal de cirque, de selle. Animaux d’élevage. Animal en voie de disparition. Animal qui rampe, se terre, se reproduit, met bas, se blottit. Animal qui s’énerve, s’excite, panique, mue, se cache. Animal qui agonise, palpite. Animal qui convulse avant de mourir. Animal qui se niche dans un trou. Animal qui aire quelque chose. Animal qui pousse son cri. Animal qui est destiné aux expériences. Animaux qui s’accouplent, copulent, s’entre-dévorent. Animaux qui se reproduisent, foisonnent, folâtrent, jouent. Animaux qui habitent, peuplent nos jardins. Les animaux ne sont pas admis. Drôle d’animal. ClassiIcation, protection, entretien, condition des animaux. Mode de vie, élevage, reproduction des animaux. Nourriture pour animaux. Abandonner un animal (domestique). Abattre un animal. Abreuver un animal. Acclimater un animal. Accoupler des animaux. Admettre les animaux (dans un hôtel). Adopter un animal. Adorer les animaux. Affriander un animal. Aimer les animaux. Allécher un animal. Amorcer un animal. Apaiser un animal furieux. Apparier des animaux. Appâter un animal. Apprivoiser un animal. Attacher un animal. Attirer un animal au moyen d’un appât. Attraper un animal. Avoir un animal (à la maison). Bistourner un animal. Brusquer un animal. Capturer un animal sauvage. Caresser un animal. Castrer un animal. Charger un animal..
Rendezvous sur notre site www.kwalire.com
Crédits photographiques –Café littéraire– Version 2.0. - Mars 2012
New York [1001 photos] ©Editions Solar 2011 -Retour à Killybegs,Sorj Chalandon © Grasset 2011 –Cyanure,Camilla Läckberg © Actes noirs – Actes Sud 2011 -Le bel âge, Tome 1 – Désordre,Merwan©Dargaud 2012 -Nous étions des êtres vivants,Nathalie Kuperman © Folio 2012 –Bifteck,Martin Provost © Le livre de poche 2012 -Boire la tasse,Christophe Langlois © L’arbre vengeur 2012 -L’enfant cachée,Marc Lizano, Loïc Dauvillier, Greg Salsedo © Le Lombard 2012 -La page blanche,Boulet et Pénélope Bagieu © Delcourt 2012 -United victims,Elsebeth Egholm © 10/18 2012 -Terminus les étoiles,Alfred Bester © Folio SF 2012 -The Beats,collectif © Emmanuel Proust éditions 2012 –Mirador,Patrick Delperdange © ONLIT Editions 2012 -Les misérables par Victor Hugo ©Editions Thélème 2012 –Sommeil,Haruki Murakami, Illustrations par Kat Menschik ©10/18 2011-L’animal en nous,Michel Odoul © Albin Michel 2011.
Aucun extrait de cette publication ne peut être reproduit, introduit dans un système de récupération ou transféré électroniquement, mécaniquement, au moyen de photocopies ou sous toute autre forme, sans autorisation préalable écrite de l’éditeur. La rédaction veille à la Iabilité des informations publiées, lesquelles ne pourraient toutefois engager sa responsabilité. Editeur responsable : Benoît Demonty – Kwalire Editions SCRL Mensuel – Ne paraît pas en juillet et en août
Photo couverture Café littéraire N°7 version 2.0 © Kwalire Editions SCRL
©Café littéraire et ©www.kwalire.com sont la propriété de la société Kwalire Editions SCRL - Rue du Masy, N°2-A B-6040 JUMET - Téléphone : +32 (0)71 35 47 55 Numéro d’entreprise : BE 0839 474 820 - Email : info@kwalire.com - Tous droits réservés - Editeur responsable : Benoît Demonty, Administrateur délégué
Café littéraire N°7  Année 1  Version 2.0.  Mars 2012
SOMMAIRE
C’estnouveau(oupresque)
aprendreouàlaisser
retoursur...
aCtualitédulivre
passerelles
aCtivités
Version 2.0. une édition www.kwalire.com
 EDITO
1
Réveillons l’animal lecteur qui sommeille en nous. Nous sommes des livrovores insatiables que l’insomnie d’un auteur japonais va nous amener à « somnambuler » jusqu’aux couvertures d’Anna Karénine.
L’animal le plus buzzé sur le net aujourd’hui est le chat. Le félin séduit par son indépendance.Ce compagnon de l’antiquité a accompagné l’homme dans toutes ses conquêtes d’Alexandrie à New York. Il a posé ses pattes de velours sur les pattes de mouche de nos plus grands poètes. La domestication du chat doit être conjointe à la naissance de la première fable.
Des fables ? Revenons à nos classiques et approchons la lecture de quelques textes. Le chat ne trahit pas son maître, car il n’en possède pas. Au contraire de l’homme, compagnon de route, de vie. Des vies, on dit que le chat en a neuf ou sept, c’est selon. Les Illes de vingt ans savent qu’elles n’en ont qu’une et que celle-ci se vit pleinement au bel âge.
Ah le bel âge ! Café littéraireespère que durant celui-ci, vous lirez toujours pour votre plaisir et que vous n’y serez jamais contraint ou forcé par un jugement. Le livre est un partage, entre ses auteurs et ses lecteurs.
Bonne lecture.
La rédaction deCafé littéraire
Café littéraire
Version 2.0. une édition www.kwalire.com
C’est nouveau (ou presque)
UnbelécrinpoUrUnegrossepomme

2
Les éditions Solar poursuivent leur cadrage du monde en s’attachant cette fois à la ville mythique des gratte-ciels, des feuilletons télé et du rêve américain : New York. Café littéraire avait parlé, dans son dernier numéro, du New York des écrivains voyageurs. Voici celle des amoureux de la géographie, de l’urbanisme, de la nature et de la culture.
En 1624, la Compagnie néerlandaise des Indes occidentales envoie plusieurs dizaines de familles s’implanter dans la baie de l’actuelle New York. Ainsi la Nouvelle-Amsterdam s’érige sur l’île de Manna-hata, les colons achetant leurs terres aux Indiens avec des tissus, des poteries et des coliIchets de petite valeur.
La ville d’aujourd’hui doit son nom au duc d’York, le frère du roi d’Angleterre, qui s’est emparé de la colonie en 1664. Sous domination anglaise, New York deviendra une ville prospère et un port d’envergure jusqu’à la guerre d’Indépendance remportée par les Américains en 1783.
1001 photosnous offre quelques vues classiques et attendues de la Grosse Pomme, comme les immeubles à escaliers de SoHo ; la Cinquième avenue
New York [1001 photos] Editions Solar 2011 463 p. 9,90 €
avec ses appartements et ses boutiques de luxe ; ou le pont de Brooklyn, inauguré en 1883, qui était alors le plus haut pont suspendu du monde (1825 mètres) et le premier de ce type à avoir été bâti en acier.
L’ouvrage nous propose aussi des vues moins habituelles, telles leBelvedere Castle qui surplombe une grande pelouse de Central Park ; les jardins
c o m m u n a u t a i r e s , apparus dans les années 70 à Greenwich et dans l’East Village principalement ; l’IAC Building de Frank Gehry achevé en 2007 qui évoque un iceberg torsadé ; ou la plage de Coney Island, Coney Island où a lieu chaque année le concours du plus gros mangeur de hot-dogs le jour de la fête nationale.
Dans ce livre cubique de près de 450 pages, de petit format, la ville de New York dévoile ses visages multiples, contradictoires, dont le gigantisme et la complexité envoûtent les uns et repoussent les autres.
VoirCafé littéraireN°6 de février 2012 pour une ap-proche littéraire de New York
Version 2.0.3 Café littéraireune édition www.kwalire.comC’est nouveau (suite) l’échodelavoixdemontraîtreNiveauEn 2007, Sorj Chalandon nous offrait un très beau roman,Mon traître, racontant l’histoire d’Antoine, jeune luthiste parisien devenu ami par hasard d’un « héros » de la lutte armée nord irlandaise. Cette Igure de la résistance, Tyrone Meehan, était devenu traitre à son combat en devenant indicateur pour l’ennemi britannique. Dans ce second opus, Sorj Chalandon passe le témoin à celui qui trahit et avertit d’emblée dans le prologue : « Si je parle aujourd’hui, c’est parce que je suis le seul à pouvoir dire la vérité* ».
Tyrone Meehan naît le 8 mars 1925 à Killybegs, Irlande du Nord, Royaume britannique. De son enfance, il ne retiendra que la violence.
Celle de son père d’abord,membre de l’Armée républicaine irlandaise (IRA) où il étaitvolunteeranglais) (en ou mieuxoglach (en gaélique, la langue de la résistance), et qui semble rendre responsable ses enfants, ses amis et son entourage de sa frustration de ne pas avoir pu mettre les anglais dehors. La violence de Belfast ensuite, la ville symbole de la lutte armée, que Tyrone rejoint à la mort de son père, avec sa mère et ses huit frères et sœurs, accueillis par l’oncle Lawrence Finnegan. Belfast où les catholiques irlandais sont isolés dans le ghetto de Cliftonville, au nord, que les protestants n’auront de cesse de harceler pour les faire « déguerpir ».
La violence de l’IRA (Irish Republican Army) encore, l’armée secrète de la résistance,
en réponse à la violence de l’armée britannique, des loyalistes, des voisins… L’IRA que Tyrone rejoindra après avoir fait partie desNa Fianna hÉireann, les scouts de la République. L’IRA qui armera bientôt cette jeune recrue pour perpétrer des actes sans cesse plus violents. Des armes qu’il faut savoir manipuler pour blesser, pour tuer. L’une d’elles portera les germes d’une des raisons de la trahison de Tyrone Meehan.
La violence des prisons enIn pour tenter de briser la résistance à distance avec le gouvernement britannique de Margaret Thatcher, la Dame de Fer. Un bras de fer lancé par Robert « Bobby » Sands, Igurede proue du mouvement de libération, qui refuse de porter l’habit de prisonnier de droit commun et revendique le statut de prisonnier politique. Un bras de fer qui prendra la forme d’une grève de la faim jusqu’à la mort (66 jours de grève) dans des geôles devenues immondes. Ces geôles que Tyrone rejoindra,
*Retour à Killybegs,Sorj Chalandon © Grasset 2011
Retour à Killybegs Sorj Chalandon Grasset 2011 334 p. 22,50 €
trahi par l’un des siens qui le dénoncera (bien avant que lui-même ne devienne à son tour un traître). Tyrone sortira de prison après quinze mois, mais cette expérience, l’un des passages les plus douloureux du livre, le transformera à jamais. Il n’aura d’ailleurs pas le temps de soufer, car douze heures après sa libération, il sera à nouveau arrêté, mais n’ira plus en prison. Plus jamais.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.