Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 3,50 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

avec DRM

Partagez cette publication

Version 2.1. Café littéraire une édition www.kwalire.com Pistesdidactiques:lesfables
Pistes didactiques
avantdecommencer
Selon toi, qu’est-ce qu’une fable ? Quelles en sont les caractéristiques principales ? …………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………
En connais-tu ? Si oui, lesquelles ? …………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………
Aimes-tu ce genre de textes ? Développe ta réponse en quelques mots. …………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………
2
Un auteur de fables s’appelle un fabuliste. Connais-tu le nom d’un fabuliste très célèbre du XVIIe siècle ? ……………………………………………………………………………………
lesfables
Les fables existent depuis quatre mille ans environ ! Ce sont des récits en prose ou en vers qui mettent généralement en scène des animaux auxquels on prête des comportements humains. Ces textes se terminent par une moralité, une leçon de vie à retenir.
A l’école primaire, tu as certainement dû réciter une ou plusieurs fables de la Fontaine (1621-1695) et tu pourrais en donner quelques titres :Le lièvre et la tortue,Le renard et le corbeau,Le laboureur et ses enfants
La Fontaine s’est lui-même inspiré d’un autre fabuliste célèbre, Esope, qui a vécu en Grèce au VIe siècle avant J.-C. (bien que cette date soit controversée).
www.kwalire.com - Abonnez-vous àCafé littéraire
fables es l
Version 2.1. Pistes didactiques Café littéraireune édition www.kwalire.com Piste1 - découvrirlescaractéristiquesdugenre
Lis les fables des pages suivantes, puis reporte-toi au tableau en în de sélection.
Le laboureur et ses enfants Jean de la Fontaine (XVIIe siècle)
Travaillez, prenez de la peine : C’est le fonds qui manque le moins. Un riche Laboureur, sentant sa mort prochaine, Fit venir ses enfants, leur parla sans témoins. Gardez-vous, leur dit-il, de vendre l’héritage Que nous ont laissé nos parents. Un trésor est caché dedans. Je ne sais pas l’endroit ; mais un peu de courage Vous le fera trouver : vous en viendrez à bout. Remuez votre champ dès qu’on aura fait l’août. Creusez, fouillez, bêchez, ne laissez nulle place Où la main ne passe et repasse. Le Père mort, les ils vous retournent le champDeçà, delà, partout ; si bien qu’au bout de l’an Il en rapporta davantage. D’argent, point de caché. Mais le Père fut sage De leur montrer avant sa mort Que le travail est un trésor.
3
Le loup et la vieille Esope (VIe siècle avt J.-C.) Un loup affamé rôdait en quête de nourriture. Arrivé dans un certain endroit, il entendit un petit enfant qui pleurait et une vieille femme qui lui disait : « Ne pleure plus, sinon je te donne au loup à l’instant même. » Le loup pensant que la vieille disait vrai, s’arrêta et attendit longtemps. Quand le soir fut venu, il entendit de nouveau la vieille qui choyait le petit enfant et lui disait : « Si le loup vient ici, nous le tuerons, mon enfant. » En entendant ces mots, le loup se remit en route en disant : « Dans cette ferme on parle d’une façon, on agit d’une autre. » Cette fable s’adresse aux hommes qui ne conforment pas leurs actes à leurs paroles.
1
didactique
iste P