Nous existons, oui... Mais pourquoi et comment ?

De
Publié par

Dicté par le monde invisible afin de répondre aux questions que certains se posent et notamment à celles de ceux qui ont envie d’évoluer dans la spiritualité, ce livre propose des réponses qui peuvent débloquer bien des choses dans l'inconscient !
Ouvrir les portes de l'inconscient permet d'avancer consciemment sur le chemin choisi !
Ce livre est un guide de vie, utilisable tous les jours, à tous les âges, à la seule condition de vouloir comprendre, se souvenir et avancer vers le bonheur et la paix !
Nous ne sommes jamais trop vieux, ni trop jeunes, pour nous souvenir de pourquoi nous sommes sur cette Terre et comment nous devons y vivre !
Attention, ce guide n’est pas à apprendre mais à comprendre avec le cœur.


Publié le : jeudi 29 janvier 2015
Lecture(s) : 12
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782332877000
Nombre de pages : 242
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Couverture

Image couverture

Copyright

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet ouvrage a été composé par Edilivre

175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis

Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50

Mail : client@edilivre.com

www.edilivre.com

 

Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction,

intégrale ou partielle réservés pour tous pays.

 

ISBN numérique : 978-2-332-87698-0

 

© Edilivre, 2015

Remerciements

Tout ceci n’aurait jamais été possible sans le soutien et l’aide de plusieurs personnes qui me sont chères et que je tiens à remercier.

Il y a tout d’abord les amis, les collègues, les connaissances, tous ceux qui croient en nous, en particulier Pascale et Lætitia qui ont contribué à la finalisation de cet ouvrage.

Il y a bien sûr, et surtout, l’Univers et son monde invisible et indescriptible qui m’ont fourni toutes les informations, qui m’ont donné la possibilité de retranscrire ceci, et qui ont su me pousser dans mes retranchements pour me faire avancer !

Merci aussi à toutes les personnes que j’ai croisées dans ma vie car, grâce à elles, j’évolue à chaque instant. Merci à toutes les expériences qui ont enrichi ma vie, les bonnes et les moins bonnes !

Et surtout : Merci à l’homme de ma vie, qui me fait aller au-delà de moi-même, qui m’aide à dépasser mes limites, qui me soutient à tout moment de notre vie. Sans lui rien de ceci ne serait arrivé, car tout a commencé par lui et ses tonnes de questions ! Merci, mon amour, d’avoir toujours été là pour moi, de savoir me comprendre et m’aider. Merci pour toutes les questions que tu t’es posées car, désormais, nous pouvons aider à notre manière tous ceux qui souhaitent également avancer !

Et pour finir, merci à mes enfants Florian et Laura, car avec eux j’apprends à me connaître, j’apprends à connaître également les changements nécessaires pour l’Univers. Grâce à leur pureté et leur éveil spirituel, nous avançons tous ensemble main dans la main ! Ils sont ma vie, et me l’ont fait découvrir également !

Merci à mon éditeur, qui a cru en cet ouvrage et ainsi permis d’aider qui le voudra ! Merci à chaque personne qui l’aura lu, feuilleté, détesté, apprécié ! Merci pour votre intérêt quel qu’il soit car, grâce à vous, ce livre prend vie, et donc prend tout son sens ! 

Préface

Ce livre n’est pas fait pour vous prôner une vérité qui ne vous parle pas… Bien au contraire, il est là pour tenter de vous aider à vous rappeler qui vous êtes vraiment et ce dont vous êtes capables !

Toute votre vie, on vous a inculqué que votre bonheur, votre santé, votre avenir dépendent du monde extérieur (famille, médecin, école), alors que la réalité des choses est que TOUT DÉPEND DE VOUS !

En vous éduquant avec l’idée que la vie est responsable de votre propre vie, la société actuelle a réussi à avoir une telle emprise sur vous que vous ne savez plus vous écouter !

Il est facile à l’heure actuelle, pour la société et les gens qui la gouvernent, de vous manipuler sans scrupule, car c’est exactement cela que vous recherchez : que tout ce qui vous arrive et arrive aux autres soit la faute de quelqu’un d’autre !

Si vous prenez du recul sur votre vie, vous vous rendrez compte assez vite que tout ce qui vous est arrivé, vous en étiez acteur ! Alors plutôt que de suivre bêtement le script écrit par quelqu’un d’autre, prenez-vous en main et réadaptez-le pour vous, afin qu’il vous corresponde !

PRENEZ VOTRE VIE EN MAIN ET DEVENEZ-EN LE CRÉATEUR ET NON LE SPECTATEUR !

Si c’est le véritable bonheur que vous cherchez, vous devez accepter de revoir votre mode de fonctionnement !

Car si celui-ci était parfait pour vous, vous n’en seriez pas à tenter de changer votre vie !

Je ne suis pas là pour vous donner des leçons de vie, mais pour vous ouvrir les yeux sur la vérité telle qu’elle devrait apparaître à tous ! Mais attention, en lisant cet ouvrage, je vous demande de ne prendre que ce qui vous parle. Ce livre correspond à mes propres réalités de vie, beaucoup de choses sont communes à chacun, mais pourtant certaines me sont propres. Alors je ne vous demande pas d’adhérer à tout ce que vous allez lire, mais au contraire de lire et de vous faire votre propre idée des choses.

Je ne fais partie d’aucune secte, ni religion, je ne cherche à endoctriner personne, mon but est de permettre aux gens de redécouvrir qui ils sont et leurs pleines capacités, comme cela m’a été donné de le vivre il y a maintenant quelque temps… Ça a changé ma vision des choses et donc ma vie ! Je vous en souhaite de même ! 

1
Mon Histoire

C’est votre histoire, notre histoire, car nos vies s’entremêlent, nous sommes tous reliés et la vie de chacun agit sur le Tout.

images1

 

Tout d’abord, il me semble opportun de vous décrire un peu qui je suis et comment tout ceci s’est produit, cela vous permettra de voir que je suis comme vous et que tout est donc possible.

Je suis fille aînée d’une famille d’ouvriers, mes études ont été tout ce qu’il y a de plus normal, ma jeunesse s’est construite dans l’indifférence totale de mes parents, qui ne voyaient que ma petite sœur comme fille formidable et proche d’eux. J’ai passé le plus clair de mon temps avec ma cousine, sa mère me gardant, et cela m’a permis de prendre du recul sur l’éducation que l’on me donnait.

À mon adolescence, j’ai rencontré l’homme de ma vie, voilà maintenant bientôt vingt ans que nous partageons notre existence. En le rencontrant, j’ai découvert ce qu’était le véritable amour, sans a priori, sans calcul, sans mensonge… Et puis j’ai connu sa famille, famille bien moins aisée que la mienne mais tellement plus heureuse ; lorsque je rentrais chez eux, je sentais un amour qui les unissait tous, ce même amour que je n’avais jamais ressenti dans mon propre foyer…

Les années passant, je compris que les chamailleries qui étaient leur quotidien, étaient également leur façon de montrer leur affection les uns aux autres !

Je pris conscience qu’un amour avec des êtres qui n’étaient pas de notre sang, pouvait être plus fort qu’avec nos ascendants.

La vie étant complexe, ma sœur décéda à l’aube de l’âge adulte, ceci remit en question beaucoup de mes propres croyances et cela déstabilisa l’équilibre qui régnait dans ma famille. Mes parents ne s’en remirent jamais complètement mais, pour ma part, cela a été le début de mes interrogations.

Quand j’étais toute petite, je me suis questionnée sur le rôle de notre vie dans ce monde : à quoi bon naître pour aller à l’école, travailler, faire naître à notre tour ? Où était donc l’intérêt de tout cela ?

Depuis le départ de ma sœur, ces questions sont revenues, mais d’autres se sont ajoutées : son corps est parti, mais n’existe-t-elle réellement plus ? Et si un autre univers existe réellement, comment est-ce ? Son corps garde-t-il le même aspect ? Ses souvenirs restent-ils ? Est-ce possible qu’elle puisse entrer en contact avec notre monde ? Enfin, toutes questions que l’on se pose lorsque l’on perd un être cher.

Puis, petit à petit, la vie reprend son cours, la distance avec mes parents reprit doucement sa place et je me consacre à ma famille, mari et enfants, qui savent m’apporter l’amour dont j’ai toujours eu besoin.

Les années passent et la routine s’installe, comme pour tout un chacun, mais pourtant, dans les moments calmes, je me demande souvent pourquoi tout cela, quel est le but de nos vies…

Nous finissons par déménager dans une maison qui n’a pas été construite par nous. Le fait qu’une histoire y ait eu lieu me perturbe un peu. Puis, une fois installés, des bruits se font entendre, des bruits de plus en plus souvent qui s’arrêtent dès qu’on les remarque. Je finis par en parler à ma mère qui me conseille de contacter une personne afin de nettoyer les murs, une personne capable de ressentir si quelque chose cloche et de purifier les lieux. Sceptique, je l’appelle tout de même, de toute façon au pire les bruits perdureront.

Le jour du rendez-vous, j’étais loin de m’imaginer tout ce que cela allait changer dans ma vie ! Il resta quasi une après-midi à faire son travail et à tout nous expliquer en détail. Plein de questions venaient à mon esprit, il me fit quelques remarques sur moi qui m’interpellèrent et, en fin de conversation, il nous conseilla de lire un ouvrage qui nous aiderait pour l’éducation de nos enfants. Et il nous invita à venir voir une femme en conférence, conférence qui devrait nous plaire, nous dit-il sans plus de détail.

Ainsi nous voilà lancés dans le début d’une quête de la compréhension de tout ce que nous venions de vivre… livre acheté et conférence écoutée… Nous voilà plus guidés.

Cette femme qui faisait la conférence prend des rendez-vous privés. Intrigués, nous décidons donc de prendre rendez-vous afin de voir ce qu’elle pourrait faire et également comment tout cela est possible. Cette femme, nous la voyons toujours plusieurs fois par an, et elle nous aide beaucoup à avancer sur notre chemin.

Le livre nous a paru comme une réalité que nous avions oubliée et cela nous a permis de revoir notre éducation qui, avec du recul, était vouée au fiasco. La vie de famille avec un ado compliqué devint petit à petit une vie de famille riche et épanouie… L’auteur de ce livre nous parle de Reiki, on se demande tous les deux de quoi il s’agit ; grâce à Internet, nos interrogations furent vite résolues. Eh oui, la technologie a du bon également, pour qui veut bien l’utiliser à bon escient !

Nous avons donc pris un rendez-vous avec un maître Reiki proche de chez nous, la personne ne nous a pas spécialement séduits mais le Reiki nous a plu. Après différentes recherches, nous prenons rendez-vous pour une initiation. Juste pour voir, pour ma part… mon mari, lui, sentait déjà que cela allait lui plaire et qu’il continuerait les cours.

Eh bien, il avait raison ! On a adoré cela, tout nous a semblé si simple et si clair à la fois. Nous avons donc suivi toute la formation en différentes étapes jusqu’à atteindre le but. Nous voilà Maîtres Reiki.

Les séances que nous pratiquons sont appréciées et nous prenons beaucoup de plaisir à aider les gens. Notre recherche de la Vie, de notre existence, se poursuit dans le même temps… tout devient habituel pour nous et c’est un bonheur au quotidien !

Cette recherche personnelle nous a permis de comprendre, enfin de se souvenir, plutôt, de beaucoup de choses et tout ceci déclenche petit à petit des facultés qui nous semblaient hors de portée il y a peu de temps…

Durant nos soins, nous avons l’aide de l’Univers et tous deux sommes à même de prêter nos corps à l’Invisible afin qu’il effectue le travail énergétique nécessaire.

Nous avons assimilé que nous sommes des âmes en quête de connaissance et que c’est cela le but de notre venue sur Terre, apprendre qui nous sommes vraiment.

Notre corps est un véhicule que notre âme utilise pour faire son expérience et notre esprit est la base de données qui sauvegarde toute l’expérience et qui l’analyse.

Un jour comme un autre, ma fille me parle d’un stylo-plume qui ne fonctionne plus et je lui dis de me l’apporter afin qu’on essaye de le réparer… dix minutes plus tard, je prends un bout de papier pour vérifier s’il réécrit à nouveau et il fonctionne. Il fonctionne si bien que je ne peux plus arrêter ma main, je suis spectatrice de mon corps, ma main bouge toute seule et je ne peux rien faire… ma fille prend peur, je lui dis que j’ai un peu peur aussi mais qu’il ne faut pas s’inquiéter. Elle m’apporte donc d’autres feuilles pour que je ne finisse pas par écrire sur les meubles… Et me voilà partie !

Je gribouille sans cesse sur une dizaine de feuilles et puis, petit à petit, j’ai l’impression de parapher, des paraphes s’alignent, toujours les mêmes, encore et encore… Et tout s’arrête !

Nous regardons tout ceci en cherchant une explication mais tout ça est bien étrange…

Le lendemain, j’ai le sentiment que ces paraphes étaient ceux de l’ancien propriétaire de la maison, nous avions appris qu’il était décédé l’été d’avant… Afin de savoir si mon ressenti est vrai, je monte chercher les archives pour ressortir les documents du notaire. S’il y a bien quelque chose que l’on paraphe des dizaines de fois, c’est ça !

Et, à ma grande surprise, les initiales sont exactement les mêmes. Même forme, même style, plus de doute c’est bien lui !

Je décide donc de m’aventurer pour savoir pourquoi cela se passe… il est prisonnier entre deux mondes et demande de l’aide pour rejoindre l’autre côté. J’avais déjà eu plusieurs expériences où ceci s’était présenté, mais ne l’ayant moi-même jamais expérimenté, je décide de lui faire confiance. S’il décide de venir vers moi, c’est qu’il sait que je peux l’aider. La maison nous reliant, cela doit être plus facile… Je laisse donc aller mes pensées et commence comme si je souhaitais faire un soin et là, me voilà partie dans un grand dialogue avec l’invisible afin d’aider cet être ! Et ma main reprend du service… je commence à écrire des mots, des phrases, des paragraphes qui m’expliquent pourquoi ceci arrive et comment je dois l’utiliser… puis, après l’usage de mes mains, c’est ma gorge que je prête. Voilà comment tout a commencé ! 

2
Qui sommes-nous, tous autant
que nous sommes ?

Des êtres de lumière étincelant de l’intérieur, notre lumière venant du Cœur.

images2

 

Durant tout ce temps de recherches, nous avons pas mal lu, de tout et n’importe quoi d’ailleurs… La plus grande partie de ce que nous avons appris nous fut transmise lorsque l’Univers décidait de nous enseigner. Dans un premier temps, par écrit, et ensuite afin d’accélérer notre éveil par oral, en utilisant ma gorge. Les êtres de lumière, les guides, les créateurs et parfois même les défunts utilisent ma gorge pour transmettre des messages.

Mon mari étant très curieux, et ayant une soif d’apprendre inépuisable, nos soirées étaient bien occupées ! Puis vint le jour où ils décidèrent que lui aussi allait travailler différentes capacités et ils lui apprirent à faire des dessins énergétiques, à travailler avec les couleurs et lui prirent également son corps pour écrire des explications de soins et soigner.

Il a sans cesse des questions, contrairement à moi qui laisse les choses comme elles sont et n’ai pas besoin de les comprendre ! Il a besoin de savoir et c’est comme cela que nos esprits se sont réveillés !

Depuis, la vie est un véritable bonheur, remplie au quotidien de tout ce qu’il y a sur cette Terre. Le bien, mais le mal également, vous demandez-vous ? Eh bien oui, car pour nous le bien et le mal n’existent pas, chacun est là pour accomplir son propre chemin et il arrive parfois qu’ils n’aient rien en commun.

Nous sommes à présent convaincus que chaque être sur cette Terre a les mêmes ressources et les mêmes possibilités. Je sens déjà la colère monter en vous. Comment peut-elle dire cela avec toutes les atrocités qui arrivent chaque jour dans les quatre coins du monde ! Elle vit dans un monde idyllique, réveille-toi ma pauvre, la chute va être dure, etc.

Eh bien, je pensais comme vous, il n’y a pas si longtemps et en comprenant le sens de la vie, je vois tout différemment.

Tout d’abord, je vais vous présenter les choses comme je les conçois et je tiens à rappeler que libre à vous de prendre ce qui vous intéresse.

L’important pour moi est que tout vient du Créateur de l’Univers. N’étant plus dans une religion définie, je ne parlerais donc pas de Dieu, Allah, Bouddha… À présent, je me sens spirituelle, voilà ma religion ! Qui n’en est pas une, bien heureusement, car avec la spiritualité je suis libre de penser, croire, tester tout ce que je souhaite et je peux même dire que sur Terre nous sommes tous Créateurs de l’Univers et me permettre de dire toutes les choses fantastiques qui m’arrivent sans avoir besoin d’aller me faire exorciser, bénir, accepter par les disciples ou autres balivernes… Je ne crois pas que devoir avouer ses péchés, subir une pénitence ou autres châtiments, corresponde exactement à ce que Jésus, connu sous le nom de Sananda, ait voulu nous montrer en venant sur Terre.

Ma version, la voici :

Le Créateur des Univers, donc de tout, qui est le Tout, qui connaît tout, en est arrivé à un moment à comprendre qu’il ne ressentait rien, ne vivait rien, car étant le Tout, on ne peut pas faire l’expérience d’une seule chose.

Il se divisa en autant de parties que de choses qui existent. L’eau, l’air, le feu, la terre, le vent, les végétaux, les animaux, les hommes, l’oxygène etc.

Ainsi divisé, il peut enfin ressentir les choses de façon très concrète. Voilà pourquoi nous ne faisons tous qu’un. Voilà également pourquoi il n’y a pas d’échelon pour atteindre le Créateur. Pas de curé, d’évêque ou de pape, non, car il est en chacun d’entre nous. Pour l’atteindre, il suffit de se concentrer sur Soi-même.

Voilà pourquoi le monde actuel, avec notre société telle qu’elle est, fait tout pour attirer notre attention sur le monde extérieur et non sur nous-mêmes. Lorsqu’elle dit vouloir que vous preniez du temps pour vous, ce sera toujours pour soigner et entretenir votre aspect extérieur, votre corps ! Jamais les médecins vous conseillent de vous poser et d’apprendre à vous connaître, encore moins les politiciens ou les religieux. Ça serait nuire à leur pouvoir.

Nous sommes donc des morceaux du Créateur, ce morceau est également appelé âme. L’âme recherche donc à faire l’expérience d’elle-même, afin de se rappeler qui elle est, dans sa globalité, afin de rassembler les pièces du puzzle qui, une fois fini, sera redevenu le Créateur.

Nous sommes donc tous semblables dans ce monde, nous venons tous du même endroit et y retournerons tous, mais bien sûr pas en même temps, car chacun apprend différemment et c’est pourquoi la vie est si intéressante !

Chacun a son rythme d’évolution, certaines âmes sont déjà tellement élevées qu’elles sont sur Terre pour guider les autres, elles ne sont pas là pour évoluer mais faire évoluer. D’autres au contraire sont dans leur première expérience terrestre et se cherchent encore, souvent d’ailleurs elles ne se trouvent pas. Ce n’est pas pour autant qu’elles sont moins bonnes que les autres, elles ont juste besoin de faire leurs propres expériences afin d’arriver à déterminer ce qui est bon ou mal pour elles. Vous remarquerez que ça en est de même pour vous… Oui !

Durant toute votre vie, je suis sûre que des choses vous ont semblé mauvaises puis, avec le temps, vous les avez appréciées. Pour ma part, ce sont les relations avec l’extérieur. Eh oui, pendant longtemps, les autres m’inquiétaient, me faisaient peur et je m’enfermais sur moi-même dès que le monde devenait trop présent. Aujourd’hui, je dis merci aux autres car j’ai réussi à comprendre que c’est en communiquant avec les gens et en discutant de nos désaccords que nous apprenons beaucoup sur nous-mêmes. Si j’en suis arrivée là, c’est également grâce au monde extérieur.

En sens inverse, il y a des choses que nous adorions et que nous n’apprécions plus, car nos visions du monde changent. J’aimais les jeux vidéo, désormais je n’y vois aucun intérêt. Cherchez en vous, vous verrez que, vous aussi, vous avez des visions de vie qui ont évolué. Le monde extérieur n’est pas un élément stable pour s’y fier, car selon votre évolution il change. Donc fiez-vous à vous, car vous êtes le centre de Tout.

Voilà pourquoi, à une échelle différente, les gens vous semblent différents. Il n’y a que des gens en recherche d’évolution. Certains en sont aux prémices et commettent des meurtres, mais ceci est dans le but qu’ils prennent conscience du sens de la vie et de la mort et également de l’emprise qu’ils ont sur eux et sur les autres. D’autres, à un stade différent, seront à même de vous guider et de vous faire évoluer sur votre propre chemin. J’ai d’ailleurs eu la chance d’en rencontrer et espère en connaître d’autres.

Lorsque je parle de chemin, je ne parle pas de chemin de rédemption ou de pénitence, de chemin de Compostelle ou autre expérience qui minimalise l’être humain. Non, tout au long de ce livre je parlerai du chemin que chacun prend pour accéder à son Bonheur. Le bonheur est universel, mais tellement personnel, étant tous un mais tous divisés, notre vision du bonheur n’est pas la même ! Chacun va donc prendre des chemins différents, avec des intersections possibles à plusieurs reprises. C’est ce que l’on appelle les points d’ancrage, un moment de votre vie où vous avez fait un choix déterminant pour la suite. S’il avait été autre, votre vie aurait été autre !

Nous sommes comme un arbre aux multiples branchages : le tronc est commun à tous et puis la division des branches lui donne toute sa splendeur, malgré leurs ressemblances elles vont toutes être différentes. Certaines vont fleurir, d’autres donner naissance à des fruits, certaines vont se casser, faiblir, d’autres grimper à ne plus pouvoir les atteindre, c’est tout cela qui fait la beauté de cet arbre, donc de ce Monde.

Voici donc ma vision des choses, cela n’est pas fait pour vous obliger à me croire, je donne juste ma version et chacun en fait ce qui lui semble bon ! Je ne souhaite pas d’adeptes, de lieu de cultes, de croyances inouïes, de bénédictions, de sacrifices… Ce que je cherche, car oui je cherche tout de même quelque chose sinon à quoi bon écrire ceci, ce que je cherche, c’est que chacun découvre sa propre vérité, qu’il soit à même d’accepter ses propres capacités et ses propres faiblesses, que le chemin du bonheur devienne plus court pour tous. Je souhaite que les esprits se libèrent et que chacun sorte du moule où il a été enfermé dès son plus jeune âge, et qu’il s’explore.

Comment ça, un moule ? Je vois d’ici vos têtes déconfites ! Hihihi ! Oui, oui, je sais que je suis très gourmande, mais je sais aussi que les bébés ne naissent pas dans des moules à gâteaux. Voilà où je veux en venir :

Lors de notre création, notre âme s’est attachée à notre corps pour ne plus faire qu’un avec lui, elle a suivi le processus de création puis, lors de la naissance, a pris part à ce corps qui ne lui était pas encore familier.

Elle a beau avoir les connaissances du tout, car elle vient de celui-ci, elle ne sait maîtriser ce corps. Il est petit et étroit, difficile donc de s’en satisfaire quand on vient d’un univers où tout est accessible. Voilà pourquoi on ne parle pas, on ne marche pas dès la naissance. Il faut le temps que l’âme s’adapte au corps et en prenne le contrôle.

Vous remarquerez que les nouveau-nés sont sensibles aux énergies, à l’atmosphère ; ils pleurent en certains endroits et se sentent apaisés ailleurs. Ils regardent toujours au-dessus de vous, car c’est votre aura, votre âme qu’ils regardent. Votre corps ne les intéresse pas, ils savent bien que ce n’est pas vous ! Vous, vous êtes réellement votre âme, qui utilise un moyen de transport sur cette Terre : votre corps !

Voilà pourquoi on dit que les bébés sourient aux anges. C’est bien le cas, les anges protecteurs viennent les rassurer dans ce début d’expérience.

L’enfant commence à grandir avec toutes ses capacités qui lui sont propres, qu’il a développé durant ses dernières vies et son dernier retour aux sources. Voilà pourquoi des enfants parlent avec des êtres invisibles. Pour l’être adulte, ils rêvent et s’en souviennent, mais eux sont encore éveillés justement ! Et puis la société les oblige à aller à l’école…

C’est la fin de toutes leurs croyances, leur éveil diminue, car tout ce qu’ils ressentent ou vivent, l’adulte leur indique que cela n’est qu’imaginaire, que la vie n’est pas ainsi, qu’ils doivent savoir telle chose, avoir telle connaissance, tous sont notés sur les mêmes critères. Le moule est prêt. Il suffit de les faire entrer dedans.

Pour cela, on va faire prendre conscience aux parents que leur enfant a des soucis. On va les amener auprès des psychomotriciens, des psychologues, on va leur donner des médicaments, leur faire suivre des cours plus soutenus pour que le mental prenne le dessus, que les sentiments du cœur s’estompent et, au fur et à mesure, ils y entrent doucement, mais sûrement. Si jamais ils ont le malheur de riposter, on les déclare enfants à problèmes, les parents démunis font tout pour les aider à être comme les autres.

Mais on n’est pas comme les autres, on est tous différents. Nous ne naissons pas tous libres et égaux, nous naissons libres et différents et c’est là notre véritable richesse. Grâce à nos différences, nous sommes complémentaires et unis, nous formons le Tout. Voilà pourquoi la société nous déclare tous égaux, ainsi une comparaison s’installe, une compétition, une révolte aussi. Ne dit-on pas « diviser pour mieux régner ? » Il serait plus judicieux de dire « mouler pour mieux régner ! » Car la diversité des êtres est notre richesse.

Si nous avions tous été éduqués avec le respect de soi, la connaissance de soi et donc des autres, l’amour de soi et des autres et le respect des différences, le monde serait bien mieux qu’avec nos connaissances actuelles, basées sur la culture et l’intelligence créées par des hommes qui veulent nous contrôler et ainsi parvenir à un pouvoir personnel…

Pour ma part, je prends bien conscience que toutes les âmes ne sont pas au même stade d’évolution. Je ne peux pas dire que cela a été simple. Quand mon évolution personnelle a commencé, j’aurais aimé entraîner tout le monde avec moi, pour que nous avancions tous. Cela ne fonctionnant pas, j’ai compris que chacun évolue à son rythme et que je n’y peux rien ! Ce qui me rassure, c’est que si aujourd’hui ce livre est entre vos mains, c’est que vous aussi vous prenez le même chemin que moi. Et ça, c’est un bonheur inexplicable !

Lors de mes préparations, le Créateur m’a expliqué tout cela. Le comprendre fut même naturel, tout me semblait logique, en revanche le mettre en application dans ma vie de tous les jours, cela fut un véritable défi et ça en est toujours un d’ailleurs. Mais à certains moments j’aime à en rire ! Comme lors des conférences de presse avec nos élus. Oui, je rigole, car à chaque fois je me souviens que l’on m’avait...

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Les 12 portes du Kaama

de editions-edilivre

Le Prix des choses

de editions-edilivre

Le Chant de Marie

de editions-edilivre

suivant