A l'école du bonheur et de la réussite

De
Publié par

Dans un récit en trois parties, l'auteur relate d'abord sa vie d'instituteur. Formé sur le tas, il s'inspire des "hussards noirs de la République" et maintient l'enseignement des bases fondamentales : aucun des élèves ne passe au collège sans savoir lire, écrire, compter ni sans connaissances d'histoire-géographie. Taxé de vieille école, il fit de la "risée du canton" une école des plus cotées. Dans les deux parties suivantes, l'auteur relate le Tour de France de deux écoliers qui apprennent à aimer l'école, et propose des mesures pour retrouver plaisir à l'école et excellence.
Publié le : dimanche 6 septembre 2015
Lecture(s) : 12
EAN13 : 9782336388120
Nombre de pages : 208
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Graveurs de Mémoire
G
Maurice Ayme
À l’école du bonheur et de la réussite
La révolte d’un « fossile » du primaire
Graveurs de Mémoire Série : Récits / Vie professionnelle (Éducation Nationale)
À l’école du bonheur et de la réussite
La révolte d’un « ossîle » du prîmaîre
Graveurs de mémoire Cette collection, consacrée à l’édition de récits de vie et de textes autobiographiques, s’ouvre également aux études historiques. Depuis 2012, elle est organisée par séries en fonction essentiellement de critères géographiques mais présente aussi des collections thématiques.Déjà parus
Rieuf (Armelle),N’oublie pas d’aller chercher Armelle, Du Nord-Pas-de-Calais à la région parisienne : le chemin d’une vie,2015.
Delfau (Mireille),Résistante un jour, Résistante toujours. Paulette Fouchard-Ayot ou la vie d’une femme de l’ombre, 2015.
Milan (Jean-Pierre),Vol à voile, chemin d’aventures, En planeur avec un inconditionnel du ciel,2015. Firth (Alan),Le petit Anglais de Béthune, En séjour chez les autres, 2015. Rébut (Jean-Louis),Atout-Chœur, Un demi-siècle de direction chorale, Entretiens avec Jacqueline Heinen,2015.
Dhejju (Léonard),Fleuris là où Dieu t’a semé, Histoire d’une vie, 2015. Rudigoz (Charly),Lili à Alger, Une jeune prof dans une ville en guerre (1961-192),2015. Guidon (Frédéric),Chronique d’un professeur de Lettres,2015.
Covas (Madeleine),Paroles de prof…, 40 ans dans l’enseignement privé,2014. Brilman (Jean),Nos familles au Viêtnam, (1897-1954),2014. Beïda (Nejma) en collaboration avec Hélène Dumarty,La mariée avait treize ans, Une histoire marocaine,2014.
MàûîçÉ AYME
À l’école du bonheur et de la réussite
La révolte d’un « ossîle » du prîmaîre
Dessîen de a couverture réaîsé par ’aquareîste Françoîs KERN, înstîtuteur retraîté © L'HARM ATTAN, 2015 5-7, rue de l'École-Polytechnique, 75005 Parishttp://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-06149-8 EAN : 9782343061498
Je dédîe ce îvre à mes ancîens éèves de Wabac dont j’aî gardé un agréabe souvenîr, aînsî qu’à Bernadette, Georges, Yves et Rémî pour m’avoîr apporté une précîeuse aîde tecnîque
Avant-propos
Face au récurrent décassement de a France dans es évauatîons înternatîo-naes mesurant es compétences scoaîres, j’aî décîdé de redescendre une dernîère oîs dans ’arène pour apporter ma modeste contrîbutîon au redressement d’une écoe éémentaîre, base de toute ’înstîtutîon. Le décrocage de notre système scoaîre ne date pas d’aujourd’uî. Dès 1983, j’avaîs déjà, à travers un ong mémoîre întîtué «’ écoe en questîon» ancé mon premîer crî d’aarme. J’y ustîgeaîs a navrante dérîve d’une înstructîon mîse à ma par a vague de axîsme post-soîxante-uîtarde. Mon aarmante anayse, reayée par une grande édératîon de parents d’éèves et es quotîdîens régîonaux, me vaut un courrîer leuve de soutîen. Ces ettres d’encouragement de personnes appartenant à toutes es catégorîes socîaes me poussèrent à pubîer en 1987 : «Pour une pédagogîe de bon sens». Dans cet ouvrage, tout en dénonçant caîrement es nombreux errements, j’îndîquaîs égaement es sautaîres pratîques pédagogîques à mettre en œuvre pour retrouver un enseîgnement d’exceence. L’édîtîon ut épuîsée en une année. Je ne suîs donc nuement un convertî de a dernîère eure se contentant de bêer aujourd’uî avec e troupeau. Étant donné que e reâcement ambîant avaît égaement ortement contamîné ’éducatîon amîîae, j’aî, en 1995, aît édîter mon second îvre : «De ’ éducatîon ou comment assurer aux enants es meîeures chances de réussîte scoaîre et socîaeï m’étaît en efet apparu que a quaîté de ’éducatîon parentae ». pesaît grandement sur es résutats scoaîres des éèves. Car, comme ’avaît très justement aît remarquer un prîncîpa de coège à des parents mécontents des déporabes résutats de eur enant :« Sî nous sommes chargés de taîer ’ habît, nous ne ournîssons cependant pas ’ étofe. » Or, c’est maeureusement une évîdence de devoîr reconnatre que cee-cî s’avère de pus en pus gâtée dans es deux sens du terme.
7
Dans mes troîs pubîcatîons j’aî, à a suîte du pîosope ALAïN, ourde-ment însîsté sur a nécessîté d’entraner es enants, dès eur jeune âge, à consentîr des eforts, à subîr des contraîntes et des rustratîons ain de es aîder à bîen surmonter es obstaces et es dîIcutés de a vîe. En m’appuyant sur es décaratîons de médecîns pédîatres, psycîatres et de pédagogues patentés, j’aî cercé à démontrer que a voîe de a acîîté conduîsaît înexorabement à ’écec scoaîre. Et j’ajoutaî que, aute de dégager une éîte, ces comportements axîstes rîsquaîent de pomber a compétîtîvîté d’un pays conronté à une îndénîabe et éroce guerre économîque. Actueement, après tant d’années de « doce vîta » et de comportements éducatîs et pédagogîques însensés, nos médîas ‘perroquets ‘ressassent sur tous es tons aux cîtoyens, ’împérîeuse obîgatîon de retrouver e goût de ’efort et a préoccupatîon d’une sautaîre compétîtîvîté dans tous es secteurs. C’est sans conteste, a seue voîe pour nous tîrer du marasme économîque actue et sau-vegarder a paîx socîae. Maîs, dans une conjoncture évouant très vîte, arrîvera-t-on rapîdement à dépasser es pesanteurs des douîettes abîtudes édonîstes prîses durant tant d’années ? Tee est a vraîe questîon. En ayant oî au céèbre dîcton «ï n’est jamaîs trop tard pour bîen aîre», je revîens par conséquent à a carge avec un nouve ouvrage. Ceuî-cî comporte troîs partîes bîen dîstînctes maîs néanmoîns compémentaîres. La premîère est entîèrement consacrée à ma vîe d’înstîtuteur en mîîeu rura. À côté d’amusantes et înstructîves anecdotes, j’y aî essentîeement vîsé à étabîr que ma açon d’enseîgner s’est trouvée ampement vaîdée par es bons résutats de ’ensembe de mes éèves. De aît, aucun d’entre eux n’a rancî e seuî du coège sans savoîr correctement, je dîs bîen « correctement », îre, écrîre et cacuer. En outre je peux aIrmer, sans craînte d’être contredît, qu’a ucun écoîer n’a connu ’écec scoaîre. Et cea pour a bonne et sîmpe raîson que cacun, qu’î aît été « bon, moyen ou passabe », a pu déveopper au maxîmum ses capacîtés propres. ï n’y a eu aucun nîveement par e bas. Bîen au contraîre, es meîeurs ont aîdé es pus aîbes à mîeux réussîr sans pour autant nuîre à eurs exceentes perormances. La seconde partîe de cet ouvrage traîte du vérîtabe « Tour de France » efectué par ’ensembe des éèves de ma casse. Cette narratîon quî s’appuîe sur eurs voumîneux comptes-rendus se propose d’încuquer deux grandes vérîtés. La premîère c’est ’împortance capîtae d’une înîtîatîon c uturee de quaîté pour une onnête ormatîon de ’esprît. Ee tîent ensuîte à aîre comprendre que ces voyages, à ’înstar des autres actîvîtés cuturees, contrebaançaîent
8
agréabement es îndîspensabes maîs pus ardus apprentîssages ondamentaux. Ce sont en réaîté ces matîères, quaîiées de pérîscoaîres, quî conéraîent à ’înstructîon son aspect séduîsant. Les enants aîmaîent aer à ’écoe et nourrîssaîent une afectueuse coniance à ’égard de eur enseîgnant. La seconde c’est de proposer des actîvîtés attrayantes en même temps que ormatrîces, ain de aîre aîmer ’écoe aux éèves. Je n’aî pu résîster à ajouter un troîsîème voet à mon travaî et ce, ain d’énumérer queques pîstes susceptîbes de permettre à ’écoe prîmaîre de retrouver e ustre d’antan. Sî, au départ j’aî estîmé nécessaîre de mettre en avant ’exc eent bîan de ma carrîère d’înstîtuteur, ce n’est nî par vanîté et encore moîns par un tardî besoîn de reconnaîssance, maîs tout sîmpement pour rendre pus crédîbes es soutîons de remédîatîon que je préconîse. Du reste, mes proposîtîons ne ont que reprendre a pédagogîe mîse en œuvre dans ma casse. Je m’étaîs înspîré des saîns prîncîpes de ’écoe de Jues FERRY, autreoîs admîrée par de nombreux pays étrangers. Hermétîque aux înnovatîons areues d’utopîques pédagogues dîaoîrus, e rebee que j’étaîs, ut, avec bîen d’autres c oègues, cataogué « vîeîe écoe ». Loîn de m’îrrîter, cette quaîicatîon m’étaît même agréabe puîsqu’ee me sîtuaît dans a droîte îgne de mes prédécesseurs, es ameux ussards noîrs de a Répubîque. Aussî, aî-je estîmé que me déinîr comme un « ossîe du prîmaîre » étaît tout à aît approprîé. Ce quî m’împortaît avant tout, c’étaît e bîen commun. En réaîté mon enseîgnement, combînant une soîde ormatîon de base à des actîvîtés cuturees nombreuses et varîées, n’avaît rîen à envîer, questîon modernîté, aux soît dîsant pédagogues progressîstes. Comme eux, j’înîtîaîs mes éèves à a pratîque du skî, puîs à a natatîon et programmaîs d’înstructîves sortîes sur e terraîn. Maîs davantage qu’eux, je aîsaîs a part bee à ’utîîsatîon de a vîdéo en îstoîre, géograpîe et scîences. Je n’en connaîs touteoîs aucun quî, caque année, organîsaît une représentatîon téâtrae à Noë aînsî qu’un grand voyage cuture au troîsîème trîmestre. ï y a encore peu d’années, rîgueur et efort n’étaîent nuement dans ’aîr du temps. De nombreux coègues et moî-même, ormés à ’ancîenne, n’étîons donc pas du tout « dans e vent ». Maîs depuîs, î me sembe que ceuî-cî aît nettement tourné. J’aî même tendance à penser que a rapîde dégradatîon du nîveau de ormatîon, ces dernîers temps, provîendraît du progressî départ à a retraîte de tous es enseîgnants de cette vîeîe, maîs ô combîen perormante écoe.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.