Alerte rouge sur l'Amérique

De
Publié par

Le sénateur Mc Carthy fut, on le sait, l’ordonnateur d’une chasse aux sorcières communistes qui fit de nombreuses victimes. A la suite de cette crise, on ne retient souvent de la guerre froide qu’une image caricaturale, où les Etats-Unis et l’Union soviétique sont également coupables de crimes.
La réalité est, comme souvent, plus complexe et plus intéressante que le mythe. En 1950, à l’heure où débutait la chasse aux sorcières, les espions dangereux avaient déjà été éliminés des postes de responsabilité ; personnage excessif menant une campagne à contretemps, Mc Carthy est devenu le bouc émissaire idéal. En réalité, les Etats-Unis avaient subi depuis 1940 une grave agression, des agents soviétiques ayant profondément pénétré son administration politique et technologique. Depuis 1996, les historiens disposent pourtant de nouvelles sources : archives de l’ex KGB, confessions d’espions et archives de la National Security Agençy, peu diffusées en France.
Alerte rouge sur l’Amérique peut donc se lire d’abord comme une enquête policière au cœur du service de contre-espionnage américain, et du milieu insolite des espions. Mais aussi comme une fine étude psychologique : comment vient-on à trahir ? Y aurait-il de bons et de mauvais coupables ? Car, avant d’être métamorphosés en martyres et /ou en bourreaux, les acteurs de cette histoire - Edgar Hoover, Mc Carthy, Alger Hiss…- furent des êtres éminemment romanesques.
Publié le : mercredi 1 mars 2006
Lecture(s) : 28
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782709632706
Nombre de pages : 315
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Le sénateur Mc Carthy fut, on le sait, l’ordonnateur d’une chasse aux sorcières communistes qui fit de nombreuses victimes. A la suite de cette crise, on ne retient souvent de la guerre froide qu’une image caricaturale, où les Etats-Unis et l’Union soviétique sont également coupables de crimes.
La réalité est, comme souvent, plus complexe et plus intéressante que le mythe. En 1950, à l’heure où débutait la chasse aux sorcières, les espions dangereux avaient déjà été éliminés des postes de responsabilité ; personnage excessif menant une campagne à contretemps, Mc Carthy est devenu le bouc émissaire idéal. En réalité, les Etats-Unis avaient subi depuis 1940 une grave agression, des agents soviétiques ayant profondément pénétré son administration politique et technologique. Depuis 1996, les historiens disposent pourtant de nouvelles sources : archives de l’ex KGB, confessions d’espions et archives de la National Security Agençy, peu diffusées en France.

Alerte rouge sur l’Amérique peut donc se lire d’abord comme une enquête policière au cœur du service de contre-espionnage américain, et du milieu insolite des espions. Mais aussi comme une fine étude psychologique : comment vient-on à trahir ? Y aurait-il de bons et de mauvais coupables ? Car, avant d’être métamorphosés en martyres et /ou en bourreaux, les acteurs de cette histoire - Edgar Hoover, Mc Carthy, Alger Hiss…- furent des êtres éminemment romanesques.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant