Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 11,63 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Partagez cette publication

Du même publieur

ClaudeFrançois Robert
Atlantik Beach Hotel Déroutes d’un médecin en Afrique de l’Ouest
SérieAujourd’hui
Atlantik Beach Hotel
Ecrire et Voyager Série. « Aujourd’hui ».Consacrée aux récits contemporains de voyageurs, cette série accueille des textes relevant de plusieurs approches : littéraire ou plus ethnographique. Série. « Au XIX° siècle ».Cette série présente des récits de voyageurs du XIX° siècle ainsi que des journaux, et études biographiques. * La liste des parutions, avec une courte présentation du contenu des ouvrages, peut être consultée sur le sitewww.harmattan.fr
Claude-François Robert Atlantik Beach Hotel
Déroutes d’un médecin en Afrique de l’Ouest
Du même auteur
Les Signes des Singes, Editions G-D’Encre, Le Locle, 2009 © L’Harmattan, 2012 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-336-00083-1 EAN : 9782336000831
Remerciements A ceux qui ont nourri ces histoires de leur présence, de leurs propres mots souvent, aux collègues du CICR qui m’ont confié quelques durs moments, à tout ce cortège de compagnons de route qui ont su mêler leurs souvenirs aux miens. Avertissement Ces récits sont un tissu de mémoire, avec ce que cela comporte d’incertitude, de reconstruction et de remémoration. La plupart des noms de lieux ont été occultés. Les faits se déroulent entre 1984 et 2007. Il n’y aurait pas de sens à les inscrire dans une réalité historique précise, même s’ils se marient à l’histoire de l’Afrique de l’Ouest à cette époque. Le toubib est un être composite de plusieurs personnages qui se reconnaîtront éventuellement.
Traces postales Le quadriréacteur s’arrache de la piste, décrit une courbe dans la nuit en survolant le port et ses lumières ambres, ensuite les mangroves obscures qui comme une dentelle délimitent les terres de l’océan, file à travers les premiers nuages d’altitude – qui nous secouent un peu - et bientôt se stabilise, cap au nord, au-dessus du volcan. La chemise du toubib reste imprégnée des sueurs de la course aux bagages, des contrôles douaniers et des affres inquisiteurs des agents du service phytosanitaire, qui ont compté chaque mangue, chaque ananas, chaque avocat, planqués au fond de sa valise. Il se cale alors sur le siège, stylo en main, et ose penser que le souffle glacé de la climatisation anticipe les terres hivernales d’Europe. « Tiens, cela relève du cliché, constate-t-il, - il m’avait toujours fallu écrire des cartes postales. Ce sont des bornes qui guident la route ; des histoires aussi. » - Viande ou poisson au menu ? interroge une hôtesse de l’air toute en sourires et mèches blondes. Le toubib délaisse son carnet de notes pour porter son regard au-dessus de ses lunettes de lecture vers celle qui attend sa réponse. « Ce gars doit friser la cinquantaine. Derrière le bleu calme de ses yeux, il semble s'être livré à toutes sorte de batailles ... Ce n'est pas un touriste. Marin, ingénieur, journaliste ? » pense-t-elle en attente du choix du passager. « Du poisson ! Ce sera un marin » conclut-elle. Certes, il lui fallait laisser des traces postales, pour les amis au loin, un peu par habitude, des mots timbrés, des rites justes là pour bercer leurs vies. Il avait aussi fallu qu’il écrive avant le coucher sur ce carnet de route, dans cette torpeur de l'âme qui le saisissait une fois la journée accomplie. De cette véranda cachée par les bananiers, il s’était souvenu que l'Islande restera à jamais une terre de glaces et de volcans dispersés dans des déserts si vastes qu'on peut les parcourir 9
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin