C'était de Gaulle Tome 3

De
Publié par

Alain Peyrefitte a pu mener jusqu'au terme sa tâche de mémorialiste du général de Gaulle. Il y tenait d'autant plus qu'il fut, dans ces trois années 1966-1968, personnellement impliqué.
De Gaulle et Peyrefitte ont trébuché ensemble sur Mai 68 - le ministre d'une Education nationale en folie, le Président d'une République bousculée et déconcertée.
Fidèle à sa méthode, plus chroniqueur qu'analyste, Alain Peyrefitte rapporte ses entretiens avec le Général, mais aussi avec tous ceux dont l'action ou l'inaction concourent à créer ce que de Gaulle appellera l'"insaisissable". Avec une simplicité de ton et une loyauté intellectuelle exemplaires, il restitue l'enchaînement des interrogations, des décisions et des réactions. Pour la première fois, chacun peut suivre du sommet de l'Etat ce drame qui a ébranlé l'Etat.
Ce dernier tome ne se réduit pas à Mai 68. Sur bien d'autres sujets - la sortie de l'OTAN, le secret de la Bombe H, le Québec à libérer, une cohabitation éventuelle, la participation, la pilule, Pompidou, le dernier référendum - de Gaulle parle, provoque et agit. Il est pressé. " Pour moi, l'horizon est proche." Le sentiment presque tragique de cette hâte unifie tout le livre.
Jusqu'à la fin, c'était de Gaulle en effet, rendu dans une vérité qui n'a pas besoin de légende.
Publié le : lundi 20 mars 2000
Lecture(s) : 38
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213644912
Nombre de pages : 681
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Alain Peyrefitte a pu mener jusqu'au terme sa tâche de mémorialiste du général de Gaulle. Il y tenait d'autant plus qu'il fut, dans ces trois années 1966-1968, personnellement impliqué.
De Gaulle et Peyrefitte ont trébuché ensemble sur Mai 68 - le ministre d'une Education nationale en folie, le Président d'une République bousculée et déconcertée.
Fidèle à sa méthode, plus chroniqueur qu'analyste, Alain Peyrefitte rapporte ses entretiens avec le Général, mais aussi avec tous ceux dont l'action ou l'inaction concourent à créer ce que de Gaulle appellera l'"insaisissable". Avec une simplicité de ton et une loyauté intellectuelle exemplaires, il restitue l'enchaînement des interrogations, des décisions et des réactions. Pour la première fois, chacun peut suivre du sommet de l'Etat ce drame qui a ébranlé l'Etat.

Ce dernier tome ne se réduit pas à Mai 68. Sur bien d'autres sujets - la sortie de l'OTAN, le secret de la Bombe H, le Québec à libérer, une cohabitation éventuelle, la participation, la pilule, Pompidou, le dernier référendum - de Gaulle parle, provoque et agit. Il est pressé. " Pour moi, l'horizon est proche." Le sentiment presque tragique de cette hâte unifie tout le livre.
Jusqu'à la fin, c'était de Gaulle en effet, rendu dans une vérité qui n'a pas besoin de légende.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi