//img.uscri.be/pth/7d4c5d38da9921c30f08a8a28ed9d20bdb28e89c
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 13,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Cardiologue et cardiaque

De
184 pages
Un groupe de cardiologues face aux transformations que traverse leur spécialité, se lance dans un nouveau mode d'exercice de leur profession en créant un établissement hospitalier privé novateur : le Centre cardiologique du Nord. Ainsi, un groupe et ses équipes ont su viser, au cœur de la Seine-Saint-Denis, l'excellence médicale, tout en maîtrisant les défis économiques et sociétaux. Le narrateur atteint du mal qu'il doit soigner, apprendra finalement à peut-être mieux faire son métier.
Voir plus Voir moins
Armand Benacerraf
Cardiologue et cardiaque
Au cœur d’une vie
Graveurs de Mémoire Série : Récits de vie / France
Cardiologue et cardiaque
Graveurs de Mémoire Cette collection, consacrée essentiellement aux récits de vie et textes autobiographiques, s’ouvre également aux études historiques * La liste des parutions, avec une courte présentation du contenu des ouvrages, peut être consultée sur le sitewww.harmattan.fr
Armand Benacerraf
Cardiologue et cardiaque
Au cœur d’une vie
Du même auteur Trois passeports pour un seul homme. Itinéraire d’un cardiologue, L’Harmattan, « Graveurs de mémoire », 2011. © L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-01479-1 EAN : 9782343014791
L'auteur, Armand Benacerraf, n'aura malheureusement pas eu le temps de voir ce livre publié, emporté par la maladie. Il y a néanmoins travaillé d'arrache-pied jusqu'à ses derniers jours afin de nous laisser le témoignage d'une vie exaltante, au service de l'humain.
À Annette
Remerciements à mes vieux complices Bernard Morin (B.M.) et Paul Charlier (P.C.) pour les documents qu’ils ont bien voulu me fournir et pour leur aide lorsque ma mémoire s’avérait défaillante.