Carnet de vie d'un pilote de chasse

De
Publié par

Ce livre raconte une vie de pilote de chasse, remplie d'anecdotes et de faits inédits, dans ces tragédies que furent l'Indochine et l'Algérie ; les missions insolites lorsque la guerre froide planait sur l'Europe. Le rôle diplomatique joué par l'auteur au Pakistan, en Afghanistan et dans l'Algérie indépendante, qui permettra des rencontres aux plus hauts sommets des Etats ; un échange avec le général Giap, vingt ans après ce désastre dans la cuvette de Dien Bien Phu ; une rencontre avec le jeune Massoud dans les yourtes de Bamian ou encore une reconnaissance aérienne avec Jacqueline Auriol jusqu'aux confins de l'Ethiopie.
Publié le : jeudi 1 octobre 2009
Lecture(s) : 254
EAN13 : 9782296238596
Nombre de pages : 306
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
PROLOGUE
Lhw rxyudjh q<hvw tx<xqh sdvvhuhooh hqwuh oh prqgh txh m<dl frqqx hw celui que vous devez vivre. Sachez que vous serez toujours dépendant de ceux qui construisent votre avenir. Avenir de votre environnement, avenir de votre futur propre, de vos sensations au quotidien sur les lendemains et sur les générations qui vous succèderont. Talleyrand, pour ne citer que lui, nous adresse cette mise en garde « Si les hommes savaient par quels petits hommes ils sont dirigés, ils ne tarderaient pas à se révolter67 Vh sdvv' hw oh su'vhqw qh vrqw txh ohv udflqhv gh qrwuh dyhqlu5 Jxvvl m<dl conscience de ma responsabilité dans ce que vous devez vivre, car par o$fkhw' mh q<dl shxw )wuhpas réagi, quand et où il fallait le faire.
T<dl 'fulw fh olyuh # o<xvdjh suhplhu pdlv qrq h{foxvli gh wrxv phv ghvfhqgdqwv # yhqlu mxvtx<# od 'ql(ph j'q'udwlrq5 Jlqvl mh q<rxeolhudl shuvrqqh5 So ph idxw grqf xvhu g<xq odqjdjh vlpsoh3 odfrqltxh hw qrq alambiqué, afin que chacun puisse le lire dès son plus jeune âge. Vruvtx<lo vdxud g'fkliiuhu hw frpsuhqguh oh suhplhu ploolhu gh prwv dssulv3 dyhf o<dlgh gh vhv sduhqwv3 elhq hqwhqgx5 Th o<dl 'fulw hq iudq&dlv5 Wdlv mh u'dolvh txh mh vxlv elhq su'vrpswxhx{ de croire que dans quelques générations plus ou moins lointaines, les kdelwdqwv gh fh whuulwrluh kh{djrqdo v<h{sulphurqw hw frpsuhqgurqw hqfruh oh iudq&dlv5 Zhxw )wuh qh sduohurqw lov doruv txh o<dqjodlv3 o<dudeh ou le chinois. Conséquences de quelques invasions ou dominations. Certes, il restera dans ce que fut la France, des régions de patois avec oh euhwrq3 oh edvtxh3 o<rfflwdq3 o<dovdflhq hw elhq g;dxwuhv gdqv txhotxhv coins reculés et escarpés. Certains groupes auront gardé un langage qui se rapprocherdlw gh fh txh ixw oh iudq&dlv3 vdxsrxgu' g<dudeh3 gh chinois et peut être même de swahiliN So q<| dxud soxv gh whuulwrluhv g<rxwuh-phu rx g<dloohxuv3 frpph lo q<| dxud soxv g<+ohv udwwdfk'hv # fh pays. Toutes ces îles dites paradisiaques ou de beauté seront dans leurs coins à la même dérive que notre hexagone. @X dhX ]3Xfc'eX Wh YbaW Wh V2he/ V3Xfg dh3Th Y\_ WX VXf geTafYbèTg\baf _\aZh\fg\dhXf/ VXg bhieTZX TheT _T V[TaVX W3(geX geTWh\g WTaf _T _TaZhX moderne du moment. Ainsi il pourra traverser le temps du souvenir
5
afin que ceux qui dans le lointain me succèderont, puissent accéder à notre mémoire. Chacun alors, sans pouvoir y faire quelque chose, e&T_\fXeT _3Xfce\g WX PT__XkeTaW Xg fhU\eT _3&abèX Z#V[\f _T\ff& Th Y\_ du temps par des hommes incompétents qui croyaient pouvoir nous gouverner.
Nous sommes un vieux peuple façonné par tant de moments douloureux et malheureux de notre histoire. Mais nous les avons toujours surmontés, parce que nos racines étaient profondément ancrées dans cette terre que nous chérissons. Terre sur laquelle a coulé wdqw gh vdqj3 gh oduphv hw gh vxhxu tx<hooh hq h{kdoh o<rghxu gh qrwuh udfh5 Lhooh gh od sxjqdflw' ghydqw o<dgyhuvlw'3 fhooh gx frxudjh ghydqw oh vdfulilfh3 fhooh gh od yrorqw' ghydqw o<hiiruw txho tx<lo vrlw5 Mais voilà que depuis quelques décennies une horde a déferlé sur tout fhod dyhf xqh lg'rorjlh yhqdqw g<dloohxuv5 Joruv vh vrqw lqvwdoo'v oh od{lvph3 oh prlqguh hiiruw3 o<dvvlvwdqdw5 Xrwuh ud|rqqhphqw v<hvw wdul3 od volonté est devenue molle, inexistante. La crqvwuxfwlrq g<xq prqgh gh misère, de malheur était en route. Nous aurons encore des pleurs, des oduphv3 gh od vrxiiudqfh3 pdlv dx erxw lo q<| dxud shxw )wuh soxv o<hvsrlu g<xq prqgh phloohxu5 Xrxv q<| uhqfrqwuhurqv txh o<hvfodydjh3 qrxv dxurqv fhvv' g<h{lvter.
Jxmrxug<kxl vl pd soxph hvw wulvwh hw hpsuhlqwh gh shvvlplvph3 mh jdugh wrxw gh p)ph dx irqg gh prl3 o<hvs'udqfh txh ohv mrxuv # yhqlu seront meilleurs grâce à vous, ma descendance.
*
*
*
Dans_Xf cbhff\'eXf Wh V\X_/ \_ k T VX dhX ]3T\ ih WX _T i\X Xg VX dhX ]3T\ retenu.
Que le lecteur ou la lectrice de ce carnet de vie qui contient tant de poussières du ciel ne se méprenne pas. Il doit considérer tout au long de ces pages la valeur de témoignages transmis à mes petits enfants. Jxvvl lo idxw tx<dx gho# g<xq ehvrlq elrjudskltxh3 vrlw jdug'h o<hpsuhlqwh gh od mhxqhvvh sdu vrq fdudfw(uh gh urpdq5
6
Ne vous offusquez pas de trouver du romantisme dans les faits ou les descriptions de ce livre, car simh o<dl qrpp' Lduqhw gh ylh3 lo uhvwh oh roman de ma vie.
M<dloohxuv3 fhv txhotxhv oljqhv txl irqw xqh sdjh3 fhv txhotxhv sdjhv txl irqw xq olyuh srxuudlhqw sdud+wuh rx idluh furluh dx ohfwhxu tx<lo yd v<hqjdjhu vxu ohv fkhplqv uljrxuhx{ gh od vflhqfh elographique. Th oh udvvxuh rx mh oh g'&rlv3 pdlv vl m<dl yrxox ph olyuhu # fhw h{huflfh pour transmettre quelques racines familiales, je me suis volontairement 'fduw' gh o<lqvlslgh qduudwlrq ghv idlwv hw ghv frqv'txhqfhv5 Jlqvl oh récit frôle quelquefois les vibrations du roman. Lkdtxh ylh ydxw od shlqh g<)wuh udfrqw'h3 fkdtxh ylh grlw )wuh udfrqw'h car chaque vie est une belle histoire où la part du réel ne fait que frôler od y'ulw' srxu o<dju'phqw gx ohfwhxu5
Wd frqqdlvvdqfh gh o<duw q<hvw sdv dvvh} dljxisée et je ne dessine pas dvvh} elhq srxu p<h{sulphu3 dxvvl mh ph frqwhqwh gh o<'fulwxuh3 # od mesure de mes talents.
Ce livre est comme un album photos. Il y a la famille, les amis, les paysages parcourus. Les moments heureux, ceux qui sont pénibles, ceux qui font sourire, mais aussi ceux qui font peur. Ceux qui portent à u'io'fklu hw fhx{ txl vrqw o# sdufh tx<lov g'whuplqhqw od frqglwlrq g<xqh ylh5 ]<lov q<dydlhqw sdv h{lvw'3 fhwwh ylh dxudlw 'w' wrxw dxwuh3 elhq différente ou bien plus brève. Tous ces clichés sont différents dans leurs dimensions. Certains sont très petits, il faut se pencher pour mieux les voir et y découvrir la valeur du souvenir. _qh ylh fh q<hvw sdv oh ilo g<xq iohxyh3 pdlv xq sdufrxuv soxv frpsoh{h dans ses méandres. Il y a même des ascensions qui donnent le vertige et des dénivellations rapides, sans écluses pour en atténuer la pente. Il faut alors être bien sanglé, bien attaché. _qh ylh3 f<hvw fh tx<rq shxw udfrqwhu oruvtxh ylhqw oh whpsv ghv douleurs internes, lorsque les cicatrisations sont longues à disparaître.
*
7
I had a dream
HX geT)aX ha Y\_Xg Th Ubhg W3haX _baZhX VbeWX/ fb_\WX`Xag abh&X Thgbhe WX `T gT\__X0 H3TiTaVX T\af\ WTaf _X gX`cf Xg _3XfcTVX dh\ YheXag _Xf `\Xaf WheTag gbhgX `T i\X Xg V3Xfg cTe `TZ\X dhX gbhg _X Yruit de cette pêche sera transformé en poussières du ciel.
Lorsque le soleil aura cessé de nous éclairer. Quand le grand froid f3&gXaWeT fhe gbhgX _T PXeeX0 >_bef `T WXfVXaWTaVX/ ibhf aX _\eXl c_hf VX _\ieX dh\ WXi\XaWeT cebUTU_X`Xag/ _3\ahg\_X i\Vg\`X WXla folie des [b``Xf1 Verset 6, page 5 du Grand Livre des « Poussières du ciel »
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.