Carnets intimes

De
Publié par

"De 1953 (elle a alors quarante ans) à 1960, Taos Amrouche est à une période de sa vie où des phases de bonheur et d'épanouissement amoureux alternent avec des moments de désespoir et de profonde solitude. Elle a alors le sentiment que tout se précipite, car après l'extase de sa liaison passionnée avec Jean Giono, elle est en proie à des doutes, à l'angoisse de la rupture, à la douleur de la disparition et la perte d'êtres chers. Taos Amrouche est à un moment charnière de sa vie, qu'elle ressent elle-même comme particulièrement important, et l'écriture de son journal va agir tel un exutoire, lui permettant de se raconter, de se comprendre et d'essayer de comprendre également le comportement et la psychologie de personnes appréciées et aimées, ou exécrées, qui l'ont accompagnée à différents moments de sa vie."
Yamina Mokaddem.
Publié le : jeudi 16 octobre 2014
Lecture(s) : 24
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782072532726
Nombre de pages : 480
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
EDITIONSJOELLELOSFELD Littérature française
D U M Ê M E A U T E U R C H E Z L E M Ê M E É D I T E U R
Solitude ma mère, 1995. L’amant imaginaire, 1996. Jacinthe noire, 1996. Rue des Tambourins, 1996.
Sur Taos Amrouche
Taos Amrouche, romancière, Denise Brahimi, Éditions Joëlle Losfeld, 1995.
Carnets intimes
C O L L E C T I O N D I R I G É E P A R J O Ë L L E L O S F E L D
Ouvrage réalisé avec le soutien de l’IMEC .
.
© Éditions Gallimard, 2014. Couverture : Photos D.R., collection Laurence Bourdil à l’exception des deux dernières photos du bas : au centre © Archives Nicolas Treatt, à droite © Sophie Bassouls.
Taos Amrouche
Carnets intimes Présentation et notes de Yamina Mokaddem
ÉDITIONSJOËLLELOSFELD
À Yamina Mokaddem Ma sœur d’élection À sa passion pour ces carnets Et son travail acharné Sans lesquels ceux-ci n’auraient pu voir le jour
À Joëlle Losfeld Sourcière infaillible en Littérature,
À Denise Brahimi Pour sa fidélité à l’œuvre de ma mère, Toute ma reconnaissance
À toi, ma mère
L A U R E N C E B O U R D I L - A M R O U C H E .
Les cahiers manuscrits des années 1953 à 1960 qui constituent cesCarnetsintimes, comme nous avons choisi de les appeler, proviennent des archives de Taos Amrouche confiées par Laurence Bourdil-Amrouche à l’Institut Mémoires de l’édition contemporaine. Que l’IMEC soit ici remercié de l’aide apportée à cette publication.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant