Chansons et textes chantés

De
Publié par

L’œuvre de Jacques Demy a marqué le cinéma français.
Ce livre qui reprend les textes de ses chansons, connues et inédites, révèle un poète, un écrivain.
Publié le : mercredi 20 août 2014
Lecture(s) : 4
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782756104621
Nombre de pages : 233
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Jacques Demy
Chansons et textes chantés



L’œuvre de Jacques Demy a marqué le cinéma français.
Ce livre qui reprend les textes de ses chansons, connues
et inédites, révèle un poète, un écrivain.

Jacques Demy (1931-1990), cinéaste. Ses principaux
films sont Lola, Les parapluies de Cherbourg, Peau
d’Âne, Les Demoiselles de Rochefort, Une chambre en
ville et Trois places pour le 26.



Couverture : Catherine Deneuve et Françoise Dorléac dans Les
Demoiselles de Rochefort, Jacques Demy, 1967.
© CINE-TAMARIS Photographie : Hélène Jeanbrau


EAN numérique : 97978-2-7561-0461-48-2-7561-0462-1
ISBN livre papier : 9782915280623
www.leoscheer.com CHANSONS
et textes chantéswww.centrenationaldulivre.fr
Éditions Léo Scheer, 2004©JACQUES DEMY
CHANSONS
et textes chantés
Éditions Léo ScheerNOTE DE L’ÉDITEUR
Ce livre composé de chansons et d’extraits de films-chantés
de Jacques Demy, pour certains restés jusque-là inédits, est né
du désir de proposer une nouvelle lecture de son œuvre, une
alternative qui permet de découvrir, au-delà du cinéaste, un
écrivain.
Ses films « en-chantés », avec leurs décors luxuriants, leurs
paroles sombres et cruelles, mais aussi pleines d’humour,
accompagnées des mélodies tantôt tristes tantôt joyeuses de
Michel Legrand et de Michel Colombier, sont dans toutes
les mémoires. Pour accéder à son univers désespéré, où
l’amour impossible côtoie la trahison, l’abandon, l’inceste, il
faut faire le silence, afin d’entendre la musique propre à son
écriture, une tonalité intime teintée de la nostalgie de son
enfance et des illusions perdues.
Le texte qui ouvre ce livre a été écrit par Agnès Varda. Lola
fut la première chanson du premier film de Jacques Demy,
qui pensait alors ne pouvoir en écrire lui-même.LA CHANSON DE LOLA
C’est moi
C’est Lola
Celle qui rit
À tout propos
Celle qui dit
L’amour c’est beau
Celle qui plaît sans plaisanter
Reçoit sans les dédommager
Les hommages des hommes âgés
Et les bravos des braves gars
Les hurrahs, les viens avec moi
Celle qui rit de tout cela
Qui veut plaire et s’en tenir là
C’est moi
C’est moi Lola
Celle qui dit
V’là un bateau
V’là un samedi
V’là des matelots
On va tourner, on va danser
On va flirter sans y penser
On va rire et virevolter
Mais… mais quand elle met le holà
Quand elle leur dit : Ça va comme ça
Tiens-toi bien, moi je m’en tiens là
C’est moi
C’est moi Lola
9Celle qui dit
Bientôt, bientôt
Et qui sourit
Dans votre dos
Tout enfoncée dans ses pensées
D’espoir, si vous les connaissiez
Un énorme espoir insensé
Celle qui n’ouvrira ses bras
Qu’à celui qu’elle reconnaîtra
Entre mille, entre cent ou trois
À qui elle dira toi, toi, toi
C’est moi
C’est moi LolaINÉDITSInédits
LA FEMME-GAMME
La femme do do do
La femme docile
La femme ré ré ré La femme ré ré ré
La femme rêveuse La femme réceptive
La femme mi mi mi
La femme mirifique
La femme fa fa fa
La femme fabuleuse
La femme sol sol sol La femme sol sol sol
La femme solide La femme solitaire
La femme la la la
La femme lascive
La femme si si si La femme si si si
La femme sibylline La femme silencieuse
15Jacques Demy
CHACUN EST AILLEURS DANS SON RÊVE
Chacun est ailleurs dans son rêve
Chacun est ailleurs si loin
Très loin perdu
Dans un univers mêlé
Confondu
Fondu
Car – Dans son rêve
Chacun est perdu
Si loin ailleurs
Loin de toi
Loin de tout
Dans un rêve perdu
Éperdu de toi
Éperdu d’amour
Et puis
Chacun dans son rêve
Se retrouve
Différent – Indifférent ou référent – Aimant
Chacun – chacune – chacal – chaconne
Fondu
Confondu
Perdu
16Inédits
CHANSON-POÈME
Chacun dans son ailleurs est enfermé
Perdu dans son rêve impossible
Ayant de l’amour fait la cible
Chacun dans son ailleurs fait de fumée
Court après un rêve impossible
Aux pieds d’une fille impassible
Ailleurs est plus loin que toujours
Plus loin que jamais la lointaine
Qui regarde toujours hautaine
Un ailleurs qui se meurt d’amour
Plus loin, ailleurs, jamais, toujours
Tournent comme une romance
Entre raison ivre et démence
Jamais, plus loin, amour, toujours
Ailleurs est un autre univers
17Jacques Demy
ROSETTE
Vous souvenez-vous Rosette
De septembre passé
Vous marchiez sur la Croisette
Quand je vous ai croisée
Nous avons fait connaissance
Juste le temps d’une danse
Et vous êtes repartie
Sans au revoir ni merci
Vous étiez vraiment charmante
Je vous ai retrouvée
Vous m’avez dit imprudente
On ne m’a pas aimée
C’est trop bête
Je regrette
Monsieur contez-moi fleurette
Que je connaisse une fois
De l’amour le grand émoi
C’était trop pour être sage
Nous nous sommes aimés
Vers le soir près du rivage
Nous nous sommes quittés
Deux promesses
Trois caresses
J’ai trouvé avec tristesse
Aujourd’hui cette photo
De nous devant le casino
18Inédits
CHANSON À MATHIEU
Mathieu
Ma vie
Ma mour
Ma joie
Ma-thieu
Ma raison
de vivre
Ma chance
Mathieu
Mathieu
Ma-Thieu
Ma vie
En vie
En rêve
En rire
En gnongnon En grognon
Mathieu
d’Amour
Sur l’échiquier de ma vie
Mathieu mon fils, mon enfant
D’allégresse
Ma joie
Ma voix – Mon poids
Ma Thieu – Ma vie
Mon avenir
Mon devenir
Je t’aime
19Jacques Demy
ACAPULCO
Ton corps contre le mien
Sous le soleil de nos jours anciens
Un amour mort se dresse soudain
Et marche vers moi pour m’anéantir
Ta main serrant ma main
Sous le ciel gris d’un petit matin
Un au revoir, un dernier sourire
Le reste n’est plus que souvenir
Pourtant tu chantais notre amour
Tu riais chaque jour
Et puis brusquement sans raison
Survint la trahison
Depuis je cherche en vain
Ton regard clair, ton air enfantin
Je crie ton nom à tous les échos
Je reste seul dans Acapulco
Je garderai toujours
Le souvenir d’un unique amour
Je respirerai le doux parfum
De ton corps heureux contre le mien
20Inédits
TROIS PLACES POUR LE 26
Chanson non choisie pour le film
Je t’aime
Tu ne m’aimes plus
Tu m’aimes
Je ne t’aime plus
Rengaine
Cent millions de fois vécue
Problème
Jamais résolu
Les mêmes mots lus et relus
Rengaine
Des millions, des millions de fois entendue
Quand même
Moi je t’aimais bien
De même
Que tu m’aimais bien
Dilemme
Notre amour ne mène à rien
21Dans la même collection
Explications, Pierre Guyotat, mars 2000.
Verbali, Antonella Moscati, juillet 2000.
L’ordinaire n’existait plus, Jean-Paul Dollé, avril 2001.
Les Mains en l’air suivi de Braquage, mode d’emploi,
Emmanuel Loi, avril 2002.
La Grande Vacance, Jacques Brou, septembre 2002.
Solange ou l’école de l’os, Ian Soliane, septembre 2002.
Il entrerait dans la légende, Louis Skorecki,
septembre 2002.
Bois vert, Éric Vuillard, septembre 2002.
Album, Jean-Christophe Valtat, septembre 2002.
Naufrage, naufrage, Mathieu Bénézet, septembre 2002.
Les Jours lents, Hocine Tandjaoui, janvier 2003.
Bienvenus à Sexpol, Christophe Fiat, janvier 2003.
Autoportrait, Claude Berri, mars 2003.
brûlante, une idylle, Laurent Évrard, mai 2003.
Lumière invisible à mes yeux, Nathalie Rheims,
septembre 2003.
Le Froid, le Gel, l’Image (sur des photographies de
Charles Fréger), Jean-Paul Curnier, octobre 2003.
l’un, Jacques Brou, novembre 2003.
Le Penseur, Jacques Brou, novembre 2003.
Tour d’horizon, Alain Fleischer, novembre 2003.Aux dimensions du monde, Mathieu Terence, janvier 2004.
La Migration des gnous, Benoit Caudoux, janvier 2004.
Tancrède, Mathieu Bénézet, février 2004.
Humanimalités, Michel Surya, mars 2004.
Le Crayon de papa, Ian Soliane, septembre 2004.
Le Cœur amer, Emmanuel Loi, septembr
Cet absent-là (avec des photographies de Rémi Vinet),
Camille Laurens, septembre 2004.
Recherche hermaphrodites clonés, étrangers s’abstenir,
Basile Panurgias, octobre 2004.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Eternel

de LANGLAIS

Le Destin de Chadia

de Mon-Petit-Editeur

Propofol

de editions-leo-scheer

Place Colette

de editions-leo-scheer

Fors intérieurs

de editions-leo-scheer

suivant