Cohabiter pour vivre mieux

De
Publié par

Habiter à plusieurs, c’est-à-dire louer, acheter, construire ou rénover, permet d’accéder à des logements plus spacieux et mieux situés tout en faisant des économies. C’est aussi choisir un mode de vie où la liberté individuelle et l’entraide s’équilibrent. Il s’agit, en effet, de réinventer l’enchantement du lien dans un esprit de communauté qui respecte l’intimité : ainsi le cohabitat ou « cohousing » est déjà une réalité au Danemark depuis plus de trente ans.Cela permet d’habiter chacun chez soi mais de gérer ensemble des espaces communs : jardins, salles de jeux, de réunion, chambres d’amis... A la ville comme à la campagne, on choisit de passer sa soirée tranquille ou de cuisiner ensemble ; on peut alterner les gardes d’enfants, se prêter assistance pour les petits travaux, partager des outils, des machines, les voitures, se parler, se soutenir, vivre solidaires. Jeunes parents, célibataires ou retraités, pour tous, le cohabitat offre une solution pour échapper à la surcharge de travail, à l’endettement, à l’isolement. 
Dès le départ, le groupe de futurs habitants imagine sa façon de vivre au quotidien et, pour certains, de travailler ensemble en mutualisant leurs forces. Vivre ensemble en protégeant les intérêts personnels : c’est possible et c’est aujourd’hui un mouvement de fond. 
Ce livre explique ce concept et donne les outils pratiques pour y parvenir. Comment monter son projet, avec qui, sur quelles bases de communication et de démocratie, pourquoi les différences deviennent des atouts supplémentaires, quelles questions se poser, quel cadre juridique imaginer...Urbanistes, architectes, maires, décideurs, simples citoyens sont de plus en plus nombreux à comprendre qu’on ne peut plus vivre dans l’indifférence et le gâchis écologique. 
Le vivre ensemble contemporain c’est se soucier de soi et de l’autre, limiter la pollution, imaginer une vie plus libre.
Publié le : mercredi 14 octobre 2009
Lecture(s) : 64
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782709634724
Nombre de pages : 200
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Habiter à plusieurs, c’est-à-dire louer, acheter, construire ou rénover, permet d’accéder à des logements plus spacieux et mieux situés tout en faisant des économies. C’est aussi choisir un mode de vie où la liberté individuelle et l’entraide s’équilibrent. Il s’agit, en effet, de réinventer l’enchantement du lien dans un esprit de communauté qui respecte l’intimité : ainsi le cohabitat ou « cohousing » est déjà une réalité au Danemark depuis plus de trente ans.Cela permet d’habiter chacun chez soi mais de gérer ensemble des espaces communs : jardins, salles de jeux, de réunion, chambres d’amis... A la ville comme à la campagne, on choisit de passer sa soirée tranquille ou de cuisiner ensemble ; on peut alterner les gardes d’enfants, se prêter assistance pour les petits travaux, partager des outils, des machines, les voitures, se parler, se soutenir, vivre solidaires. Jeunes parents, célibataires ou retraités, pour tous, le cohabitat offre une solution pour échapper à la surcharge de travail, à l’endettement, à l’isolement. 
Dès le départ, le groupe de futurs habitants imagine sa façon de vivre au quotidien et, pour certains, de travailler ensemble en mutualisant leurs forces. Vivre ensemble en protégeant les intérêts personnels : c’est possible et c’est aujourd’hui un mouvement de fond. 
Ce livre explique ce concept et donne les outils pratiques pour y parvenir. Comment monter son projet, avec qui, sur quelles bases de communication et de démocratie, pourquoi les différences deviennent des atouts supplémentaires, quelles questions se poser, quel cadre juridique imaginer...Urbanistes, architectes, maires, décideurs, simples citoyens sont de plus en plus nombreux à comprendre qu’on ne peut plus vivre dans l’indifférence et le gâchis écologique. 
Le vivre ensemble contemporain c’est se soucier de soi et de l’autre, limiter la pollution, imaginer une vie plus libre.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.