De Fès à Marrakech via Paris

De
Publié par

Jalonné d'écueils depuis son enfance au Maroc, le parcours de vie de Jilali Chabih a été très mouvementé mais aussi d'une grande richesse. Parti de rien, il a tout construit lui-même. Son récit autobiographique retrace l'itinéraire agité d'un fils de paysan pauvre du bled jusqu'à la chaire universitaire. Il souligne avec sincérité les étapes douloureuses de sa vie, associant narration, aspects sociologiques et témoignages historiques inédits. Un témoignage porteur d'espoir par l'exemple positif qu'il véhicule.
Publié le : vendredi 6 novembre 2015
Lecture(s) : 24
EAN13 : 9782336396859
Nombre de pages : 290
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Graveurs de Mémoire
G
Jilali De Fès à Chabih Marrakech via Paris Du bled au doctorat d’État
Graveurs de Mémoire Série : Récits / Maghreb
De Fès à Marrakech via Paris Du bled au doctorat d’État
Graveurs de mémoire Cette collection, consacrée à l’édition de récits de vie et de textes autobiographiques, s’ouvre également aux études historiques. Depuis 2012, elle est organisée par séries en fonction essentiellement de critères géographiques mais présente aussi des collections thématiques.Déjà parus Arnaud (Jacques),Filmer des spots de pub, un métier aventureux,2015. Nicolet (Jean-Louis),Mon enfance marocaine, Souvenirs,2015.
Houziel (Gilbert),Oran, 20 rue de l’Aqueduc, De la marine au quartier juif, des histoires d’un monde disparu,2015. Rehmany (Wirya),Kurde, journaliste et libre, Mythes, guerres et amours d’un peuple meurtri,2015. Lab (Manon),L’Alsace en héritage, Histoire d’une famille,2015.
Ayme (Maurice),À l’école du bonheur et de la réussite, La révolte d’un « fossile » du primaire,2015.
Rieuf (Armelle),N’oublie pas d’aller chercher Armelle, Du Nord-Pas-de-Calais à la région parisienne : le chemin d’une vie,2015.
Delfau (Mireille),Résistante un jour, Résistante toujours. Paulette Fouchard-Ayot ou la vie d’une femme de l’ombre, 2015. Milan (Jean-Pierre),Vol à voile, chemin d’aventures, En planeur avec un inconditionnel du ciel,2015. Firth (Alan),Le petit Anglais de Béthune, En séjour chez les autres, 2015. Rébut (Jean-Louis),Atout-Chœur, Un demi-siècle de direction chorale, Entretiens avec Jacqueline Heinen,2015.
Jilali Chabih
DeFès à Marrakech via Paris Du bledau doctorat d’État
© L'HARM ATTAN, 2015 5-7, rue de l'École-Polytechnique, 75005 Parishttp://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07439-9 EAN : 9782343074399
À vous nos chers disparus qui nous avez prématurément quittés, je dédie cet humble essai : parents, beaux-parents, sœur, beau-frère et proches. J’aurais aimé que vous soyez restés un moment en notre compagnie, que vous ayez partagé un instant nos joies et nos tristesses. Si les joies deviennent rares, les tristesses vont malheureusement croissant. Depuis votre départ tout est vide, tout est dépeuplé, et l’avancée de l’âge, qui n’arrange guère les choses, accroît, hélas, ce vide, ce dépeuplement ! Vous nous manquez infiniment. Nous ne vous oublierons jamais et vous ne serez jamais effacés de nos mémoires, quoi que l’on dise ! Même si la douleur s’estompe avec l’âge, même si les chagrins s’atténuent avec le temps, forcément. Le temps, ce mécanisme irréversible, cette machine infernale, qui est capable d’unir, pour un temps, mais surtout de détruire, pour toujours, tout autant l’être que l’émotion, l’affection que la passion ou l’ambition…Même si « il y aura toujours l’eau, le vent et la lumière ». La vie est ainsi fatalement faite, on n’y peut rien ! Mais vous êtes là, heureusement, quoi qu’il en soit, dans nos cœurs, dans nos pensées, dans notre vie, à jamais, au mépris du temps, cet éternel fleuve latent, qui « coule, et nous passons ! »
Sommaire Prologue ...........................................................................11 Première période Maïcha / Ouled Jemaa 1960 : mon terroir .......................23 Deuxième période La Buanderie / Dar Saboun 1961 : en ville......................75 Troisième période Allée de l’Eolienne, 1962 : cristallisation d’identité .......93 Quatrième période Allée des Abricotiers, 1968 : demeure éphémère ..........195 Cinquième période Allée du Four, 1969 : vigueur et insouciance ................215 Épilogue .........................................................................275
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.