Edmond Rostand ou le baiser de la gloire

De
Publié par

En décembre 1997, la France célébrera le centenaire de la création de Cyrano de Bergerac, qui est, sans conteste le chef d'oeuvre le plus représenté de notre répertoire théâtral - cette pièce a été jouée, à Paris, tous les ans, de 1897 à 1953, sans parler des représentations en province et dans le monde ! Caroline de Margerie a pu disposer de la correspondance d'Emond Rostand... A partir de ces documents inédits, elle a écrit un ouvrage original et définitif sur son sujet. On y découvrira, ainsi - à la faveur d'une reconstitution sociologique, psychologique et sentimentale, conduite avec brio - la véritable vie d'Edmond Rostand, personnage magnifique et complexe, mondain et misanthrope, amoureux et infidèle. Des anecdotes, des témoins illustres - de Proust à Sarah Bernhardt - donnent à cette biographie un rythme " Belle Epoque " plein de charme. On ne pouvait pas espérer plus belle célébration pour le centenaire du héros qui reste, plus encore que le Coq (d'ailleurs célébré par Rostand), le symbole le plus français de la France.

Publié le : jeudi 13 novembre 1997
Lecture(s) : 29
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246480792
Nombre de pages : 304
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
En décembre 1997, la France célébrera le centenaire de la création de Cyrano de Bergerac, qui est, sans conteste le chef d'oeuvre le plus représenté de notre répertoire théâtral - cette pièce a été jouée, à Paris, tous les ans, de 1897 à 1953, sans parler des représentations en province et dans le monde ! Caroline de Margerie a pu disposer de la correspondance d'Emond Rostand... A partir de ces documents inédits, elle a écrit un ouvrage original et définitif sur son sujet. On y découvrira, ainsi - à la faveur d'une reconstitution sociologique, psychologique et sentimentale, conduite avec brio - la véritable vie d'Edmond Rostand, personnage magnifique et complexe, mondain et misanthrope, amoureux et infidèle. Des anecdotes, des témoins illustres - de Proust à Sarah Bernhardt - donnent à cette biographie un rythme " Belle Epoque " plein de charme. On ne pouvait pas espérer plus belle célébration pour le centenaire du héros qui reste, plus encore que le Coq (d'ailleurs célébré par Rostand), le symbole le plus français de la France.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Jean Lacouture

de le-nouvel-observateur

La Guérison par l'esprit

de le-livre-de-poche