Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Elvis et Ginger

De
287 pages
Elvis Presley et Graceland étaient extraordinaire dans la vie de Ginger Alden, malgré qu’elle soit née et qu’elle ait grandie à Memphis, Tennessee. Elle ne savait pas qu’elle allait jouer un rôle dans cet héritage et sa relation durable de fiancée d’Elvis Presley, sans oublier son dernier grand amour. Pendant plus de trois décennies, Ginger a préservé la vérité de leur relation étroite avec l’amour de sa vie. Aujourd’hui, elle partage son histoire unique, et alors que plusieurs choses ont été écrites sur le roi, l’Elvis que nous découvrirons dans cette biographie sera une révélation. Dans ses propres mots, Ginger nous racconte leur tourbillon amoureux, leur premier baiser et sa proposition de mariage étonnante. Elle explique son exploration des religions orientales, sa perception d’être de type «légende», son dévouement à la famille et les amis, et sa tentative d’adhésion au groupe insulaire entourant Elvis. Pour la première fois, elle parle de la fin dévastatrice de tout cela, et les 50 000 personnes en deuil ainsi que les journalistes qui sont descendus sur Graceland en 1977, exposant Ginger à la réalité de la vie sous les projecteurs, lui montrant la vie immortelle que laissera Elvis. Au-dessus de tout cela, Alden sauve Elvis des rumeurs et spéculations que les médias laissent planer de la dernière année en dévoilant la lumière franche et personnelle concernant la légende très populaire. Du point de vue unique et intime, elle révèle l’homme compliqué, romantique, faillible et humain derrière le mythe persistant, une superstar adorée par des millions de personnes et aimée par Ginger Alden.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Copyright © 2014 Ginger Alden Titre original anglais : Elvis & Ginger: Elvis Presley’s Fiancée and Last Love Finally Tells Her Story Copyright © 2015 Éditions AdA Inc. pour la traduction française Cette publication est publiée en accord avec The Berkley Publishing Group, une division de Penguin Group (USA) LLC, New York, NY. Tous droits réservés. Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite sous quelque forme que ce soit sans la permission écrite de l’éditeur, sauf dans le cas d’une critique littéraire. Éditeur : François Doucet Traduction : Dominique Chichera Révision linguistique : Daniel Picard Correction d’épreuves : Nancy Coulombe, Carine Paradis Conception de la couverture : Jason Gill Montage de la couverture : Matthieu Fortin, Mathieu C. Dandurand Mise en pages : Sébastien Michaud ISBN papier 978-2-89752-921-5 ISBN PDF numérique 978-2-89752-922-2 ISBN ePub 978-2-89752-923-9 Première impression : 2015 Dépôt légal : 2015 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque Nationale du Canada Éditions AdA Inc. 1385, boul. Lionel-Boulet Varennes, Québec, Canada, J3X 1P7 Téléphone : 450-929-0296 Télécopieur : 450-929-0220 www.ada-inc.com info@ada-inc.com Diffusion Canada : Éditions AdA Inc. France : D.G. Diffusion Z.I. des Bogues 31750 EscalquensFrance Téléphone : 05.61.00.09.99 Suisse : Transat23.42.77.40 Belgique : D.G. Diffusion05.61.00.09.99 Imprimé au Canada
Participation de la SODEC. Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) pour nos activités d’édition. Gouvernement du QuébecProgramme de crédit d’impôt pour l’édition de livresGestion SODEC. Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et
Bibliothèque et Archives Canada Alden, Ginger [Elvis and Ginger. Français] Elvis et Ginger : l’histoire de la fiancée et le dernier amour d’Elvis Presley Traduction de : Elvis and Ginger. ISBN 978-2-89752-921-5 1. Presley, Elvis, 1935-1977. 2. Alden, Ginger. 3. Musiciens rock - États-Unis - Biographies. 4. Actrices - États-Unis - Biographies. I. Titre. II. Titre : Elvis and Ginger. Français. III. Titre : Histoire de la fiancée et le dernier amour d’Elvis Presley. ML420.P74A4214 2015 782.42166092 C2015-941809-7
Conversion au format ePub par:
www.laburbain.com
À Elvis, pour avoir partagé une partie de ta vie remarquable avec moi et ma famille. Ton amour, ta musique, ta générosité et de nombreux souvenirs merveilleux occupent une place spéciale dans nos cœurs pour toujours.
À mes parents, Jo et Walter, et mes frères et sœurs, Mike, Rosemary et Terry, pour être toujours présents. À mon époux, Ron, et mon fils, Hunter, pour leur patience, leur amour, leur compréhension et leur soutien, sans qui je n’aurais pas pu écrire ce livre. Je vous aime tous…
REMERCIEMENTS
Merci à mon agent, Frank Weimann, pour la lettre qu ’il m’a envoyée, car il avait compris que la véritable histoire de ma relation avec Elvis n’avait toujours pas été racontée. Ma plus profonde gratitude à tous les employés du Berk ley Publishing Group pour m’avoir aidée à faire revivre mes souvenirs. Un merci spéci al à Leslie Gelbman, éditrice, et à ma rédactrice, Denise Silvestro, pour sa patience, ses conseils et son expertise durant tout mon parcours parsemé de grandes émotions. J’ap précie toute l’aide que j’ai reçue de l’assistante éditoriale, Allison Janice, et un g ros merci à Holly Robinson pour nos entretiens et pour l’aide qu’elle m’a apportée en m e guidant à maintes reprises par rapport à ce qui devait être dit. Un grand merci à la réviseure, Candace B. Levy, et au département chargé de la conception du livre, et me s sincères remerciements au département de la publicité, tout particulièrement à Heather Connor et à Diana Franco. À Peggy, Teri, Rachael, Jeanine, Cindy et Louise, à vos amitiés auxquelles je tiens, et merci pour votre encouragement, votre soutien et pour m’avoir toujours prêté une oreille attentive durant les années passées. Je vou s aime tous… Ma profonde gratitude envers mon cousin David Spenc er, Russ Howe, Shantay Wood, Bob Klein, Keith Alverson et Ronnie Bell, pou r avoir utilisé leurs photos et m’avoir assistée avec les autres. Ma profonde appré ciation à l’égard des admirateurs et admiratrices d’Elvis pour vos encouragements et vot re soutien, et tous mes remerciements pour votre amour infini envers Elvis.
« Quand l’amour vous fait signe, suivez-le. Bien Due ses chemins soient rudes et escarqés. » « Vous donnez qeu lorsDue vous ne donnez Due de vos biens. 1 C’est en donnant de vous-mêmes Due vous donnez véritablement. » — Kahlil Gibran, extraits du recueil Le Proqhète 1. N.d.T.: Traduction libre.
NOTEDELAUTEURE
Un après-midi du mois de septembre 2001, j’étais su r la terrasse située sur le côté de ma maison, dans l’état de New York. L’année scolair e venait juste de commencer, et j’attendais l’autobus jaune qui s’engageait habitue llement à cette heure-ci dans notre rue en grondant pour ramener mon fils, Hunter, à la maison. Quand l’autobus est arrivé au bout de notre entrée de garage, les portes se sont ouvertes, et Hunter en est sorti en bondissant et a couru vers moi en portant une paire de lunettes surdimensionnées qu’il avait emportées plus tôt ce matin. — Il y a des enfants dans l’autobus qui m’ont appel é Elvis ! s’écria-t-il, à bout de souffle. Qui est Elvis ? J’ai été étonnée de constater que des enfants aussi jeunes que le mien savaient qui était Elvis. La question d’Hunter m’a prise au dépo urvu. Je n’étais pas prête à révéler l’existence d’une relation très spéciale que j’avai s eue dans le passé à mon fils, dont la naissance sept ans plus tôt avait été prévue pour l e 16 août, le jour même de la mort d’Elvis. Hunter est arrivé avec quatre jours de ret ard, m’épargnant l’ironie de voir un événement tellement heureux coïncider avec la date d’un événement aussi tragique dans ma vie. Cet après-midi-là, j’ai raconté à Hunter la plus simple vérité. — Elvis était un artiste très célèbre, dis-je. J’ai poussé un profond soupir de soulagement quand il est entré à l’intérieur, apparemment satisfait de ma réponse. Cependant, comme l’année avançait, Hunter a voulu e n savoir davantage sur Elvis et s’est mis à me poser des questions de temps en temp s : — Quel genre de coiffure portait-il ? Quel genre de musique chantait-il ? Je savais que ces questions devaient être provoquée s par des conversations à l’école. Pourtant, j’ai continué à lui faire des ré ponses courtes et simples, sachant très bien qu’un jour je devrais lui en dire plus. À la fin de l’année scolaire, j’avais décidé d’en r aconter un peu plus au sujet d’Elvis et moi. Je ne savais pas vraiment par où commencer. Il me semblait étrange de parler avec lui d’un homme que j’avais aimé bien longtemps avant de rencontrer son père. Ne sachant pas quelle serait la réaction de mon fil s, j’étais un peu nerveuse et je ressentais un tremblement involontaire. Je n’avais pas parlé d’Elvis depuis longtemps. — Cette personne au sujet de laquelle tu m’as posé des questions, Elvis, eh bien, maman l’a connu, ai-je dit avant de marquer une pau se. Je ne me sentais pas suffisamment à l’aise pour lui dire qu’Elvis et moi avions été fiancés, et j’ai simplement ajouté : — Elvis était un homme très gentil que j’ai rencont ré il y a bien longtemps. C’était quelqu’un qui aimait beaucoup chanter et rendre les gens heureux. Je m’attendais à ce qu’il me pose d’autres question s, mais il s’est contenté de dire « Super ! ». En le regardant s’éloigner pour aller jo uer, j’ai commencé à penser que toute l’appréhension que j’avais ressentie à l’idée d’ent amer cette conversation avec lui était inutile. Pour lui, tout était simple. Pour moi, c’é tait très compliqué.