Être deux

De
Publié par

" Être deux " s'entend souvent comme une simple circonstance de la vie. Nous étions deux au restaurant, nous voyageons à deux, nous vivons à deux... Le fait qu'" être deux " représente la base du rapport à l'autre reste quasiment ignoré. Cette donnée irréductible de la vie relationnelle, en particulier amoureuse, se trouve généralement réduite à l'anonymat de l'individu noyé dans la foule, ou vouloir ne faire qu'un dans le désir, ou trois dans la famille... C'est par le biais de la différence que la question de l'" être deux " ou du " faire deux " s'impose à nous aujourd'hui. Comment réussir à coexister avec l'autre génération, l'autre race, l'autre culture, l'autre peuple, sans repenser le rapport à l'autre comme autre ? Sur la perception de l'objet, notre tradition a beaucoup parlé, mais sur la perception de l'autre, aux niveaux sensible, charnel, mental et même social, elle est restée quasiment muette. Or, le rapport entre les genres, le plus quotidien et le plus mondial, peut devenir l'occasion d'une culture relationnelle, concrète et universelle, empirique et transcendantale, qui nous permette d'aborder démocratiquement les autres diversités...
Publié le : mercredi 5 novembre 1997
Lecture(s) : 65
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246559092
Nombre de pages : 216
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
" Être deux " s'entend souvent comme une simple circonstance de la vie. Nous étions deux au restaurant, nous voyageons à deux, nous vivons à deux... Le fait qu'" être deux " représente la base du rapport à l'autre reste quasiment ignoré. Cette donnée irréductible de la vie relationnelle, en particulier amoureuse, se trouve généralement réduite à l'anonymat de l'individu noyé dans la foule, ou vouloir ne faire qu'un dans le désir, ou trois dans la famille... C'est par le biais de la différence que la question de l'" être deux " ou du " faire deux " s'impose à nous aujourd'hui. Comment réussir à coexister avec l'autre génération, l'autre race, l'autre culture, l'autre peuple, sans repenser le rapport à l'autre comme autre ? Sur la perception de l'objet, notre tradition a beaucoup parlé, mais sur la perception de l'autre, aux niveaux sensible, charnel, mental et même social, elle est restée quasiment muette. Or, le rapport entre les genres, le plus quotidien et le plus mondial, peut devenir l'occasion d'une culture relationnelle, concrète et universelle, empirique et transcendantale, qui nous permette d'aborder démocratiquement les autres diversités...
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi