Faire danser la vie

De
Publié par

" 50 ans. Femme libre. Sans enfant. Beaucoup d'amies et d'amis. Chef d'un " atelier du possible " ou, plus prosaïquement, directeur général d'une fondation d'entreprise pour jeunes créateurs utopistes, fauchés mais très motivés. Une certaine intolérance à l'égard des liftings et des thalassothérapies. Une lassitude des voyages en solitaire et des dîners en ville. Pas d'affection particulière pour les gigolos. Mais toujours cette énergie débordante que je souhaiterais parfois mettre au placard. Et cette manie d'aider les autres. " Comment inventer sa vie ? Comment renouveler sans cesse ses rêves, ses aspirations ? Plus qu'un récit de vie, ce texte est véritablement une leçon d'optimisme et d'espoir. Mariella Berthéas a toujours voulu forcer le destin : choisir sa vie ou mieux, l'inventer. Mais inventer sa vie, c'est aussi la raconter. Récit d'une enfant des sixties qui a commencé par savoir garder des chèvres, qui a voyagé à travers le monde, a su se faire adopter par les milieux les plus divers : les hommes d'affaires, les scientifiques, les artistes. Métier : détectrice de talents. Si Mariella Berthéas est une femme de tête, elle est aussi et avant tout une femme de coeur.
Publié le : mercredi 20 mai 1998
Lecture(s) : 45
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246551195
Nombre de pages : 280
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
" 50 ans. Femme libre. Sans enfant. Beaucoup d'amies et d'amis. Chef d'un " atelier du possible " ou, plus prosaïquement, directeur général d'une fondation d'entreprise pour jeunes créateurs utopistes, fauchés mais très motivés. Une certaine intolérance à l'égard des liftings et des thalassothérapies. Une lassitude des voyages en solitaire et des dîners en ville. Pas d'affection particulière pour les gigolos. Mais toujours cette énergie débordante que je souhaiterais parfois mettre au placard. Et cette manie d'aider les autres. " Comment inventer sa vie ? Comment renouveler sans cesse ses rêves, ses aspirations ? Plus qu'un récit de vie, ce texte est véritablement une leçon d'optimisme et d'espoir. Mariella Berthéas a toujours voulu forcer le destin : choisir sa vie ou mieux, l'inventer. Mais inventer sa vie, c'est aussi la raconter. Récit d'une enfant des sixties qui a commencé par savoir garder des chèvres, qui a voyagé à travers le monde, a su se faire adopter par les milieux les plus divers : les hommes d'affaires, les scientifiques, les artistes. Métier : détectrice de talents. Si Mariella Berthéas est une femme de tête, elle est aussi et avant tout une femme de coeur.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.