Folie du monde et vertige des religions

De
Publié par

Après de nombreuses parutions sur l'étude des religions ou sur son expérience de médecin, Francis Weill livre ici ses mémoires, libre de toute sujétion au "politiquement correct". Cet ouvrage vous propose de mieux connaître les cobras, apprendre un peu de cardiologie appliquée, découvrir les secrets du fonctionnement d'un CHU; pénétrer dans le cerveau des intégristes et découvrir comment les concepts d'amour de Dieu peuvent se transformer en un idéal d'impérialisme meurtrier,... L'auteur vous propose de cheminer avec lui à la recherche d'un sens à la folie du monde.
Publié le : mardi 1 mars 2016
Lecture(s) : 9
EAN13 : 9782140003134
Nombre de pages : 450
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Francis W
Folie du monde et vertige des religions
Mémoires d’un vieux médecin
Folie du monde et vertige des religions
Mémoires d’un vieux médecin
Acteurs de la Science Fondée par Richard Moreau, professeur honoraire à l’Université de Paris XII Dirigée parClaude Brezinski, professeur émérite à l’Université de Lille La collection Acteurs de la Science est consacrée à des études sur les acteurs de l’épopée scientifique moderne ; à des inédits et à des réimpressions de mémoires scientifiques anciens ; à des textes consacrés en leur temps à de grands savants par leurs pairs ; à des évaluations sur les découvertes les plus marquantes et la pratique de la Science. Dernières parutions Jean Dominique BOURZAT,Une dynastie de serruriers à la cour de Versailles. Les Gamain, 2016. François TRON,Maladies auto-immunes. Quand notre système de défense nous trahit, 2015 Roger TEYSSOU,Orfila. Le doyen magnifique et les grands procès criminels au XIXè siècle. El decano magnifico, 2015 Gilles GROS,Histoire et épistémologie de l’anatomie et de la e physiologie en art dentaire, de l’Antiquité à la fin du XX siècle, 2015 Simon BERENHOLC,L’Homme social, à son corps dépendant. Analogies comportementales entre les cellules biologiques et les sociétés humaines, 2015.Robert LOCQUENEUX,Baromètres, machines pneumatiques & thermomètres, Chez & autour de Pascal, d’Amontons & de Réaumur, 2015. Pierre de FELICE,Mille ans d'astronomie et de géophysique. D'Aristote au Haut Moyen Age,2014. Charles BLONDEL,La psychanalyse, 2014. Philippe LHERMINIER,La valeur de l’espèce. La biodiversité en questions, 2014.Roger TEYSSOU,Freud, le médecin imaginaire… d’un malade imaginé, 2014.Robert LOCQUENEUX,Sur la nature du feu aux siècles classiques. Réflexions des physiciens & des chimistes, 2014. Roger TEYSSOU,Une histoire de la circulation du sang,Harvey, Riolan et les autres, Des hommes de cœur, presque tous…, 2014Karl Landsteiner. L’homme des groupes sanguins,édition revue et augmentée, 2013.
Francis WEILLFOLIE DU MONDEET VERTIGE DES RELIGIONS
MEMOIRES DUN VIEUX MEDECINL’Harmattan
Du même auteur :
Juifs et Chrétiens. Requiem pour un divorce. Un regard juif sur le schisme judéo-chrétien antique et les relations judéo-chrétiennes d’aujour-d’hui, Éd. L’Harmattan, Paris, 2001 Lettre à un ami chrétien propalestinien, Éd. du Cosmogone, Lyon, 2003 D’Abraham à Hitler: histoire d’une famille juive alsacienne et de ses racines, racontée à une petite québécoise, Éd. L’Harmattan, Paris, 2005 Lettre sur l’antisémitisme. Autopsie des mythes de la haine, Éd. du Cos-mogone, Lyon, 2005 L’éthique Juive en dix paroles. Uneanthologie – un choulran arouk de l’éthique, Éd. MJR, Genève, 2006Contes juifs, Éd. L’Harmattan, Paris, 2008 Dictionnaire alphabétique des sourates et versets du Coran, Éd. L’Harmat-tan, Paris, 2009 Dictionnaire alphabétique des versets des Psaumes, Éd. L’Harmattan, Paris, 2011 Dictionnaire alphabétique des versets du prophète Isaïe, Éd. L’Harmattan, Paris, 2012 L’Intégrisme, le comprendre pour mieux le combattre, Éd. L’Harmattan, Paris, 2012, prix Caroubi 2013. Chrétiens et juifs, juifs et chrétiens : l’inéluctable fraternité, Éd. L’Har-mattan, Paris, 2013 Éthique et imagerie médicale, Éd. L’Harmattan, Paris, 2013 Dictionnaire alphabétique des « Douze derniers prophètes», deux tomes, Éd. L’Harmattan, Paris, 2014 Le Jour où Dieu pleurera, conte philosophique sur l’absence de D., Éd. L’Harmattan, Paris 2014 Judaïsme, Christianisme, islam : Lirela Bible après la Shoah,Éd. L’Har-mattan, Paris, 2015
Mise en pages : Paul Royer © L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-08727-6 EAN : 9782343087276
SôâîÈ
ÇâîÈ I  ô ÈçÈâû, l’Alsace . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9 L’Alsace, un chaudron bouillonnant – Un prophète. Patriotisme alsacien – Lignées ancestrales – Le judaïsme : justice et injustice. Job – Gurs Chapitre II : Ma petite enfance : Strasbourg. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23 Diabétologie – Sophie Johl. Sainte-Radegonde – Fous rires – Dan Chapitre III : La guerre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31 Le début des hostilités – L’exode – En Dordogne : Terrasson – Un siècle de bouleversements accélérés – Exercice médical à Terrasson Chapitre IV : 1940-1943 : La parenthèse terrassonnaise. . . . . . . . . . . 39 L’école de la République – Un ignare face à des savants – 1942 – L’OSE. Les camps d’internement de l’anti-France – Le mauvais œil. Les commissaires aux affaires juives – M. Lascaux Chapitre V : Fuite en Suisse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53 Sous les barbelés – Zurich – Réflexions sur l’orthodoxie et l’intégrisme – Porrentruy – Jean-Phi – Dans les écoles genevoises – Champéry – Le monde des ONG genevoises. Noël Field – Saly Meier – Réflexion sur les années de guerre – La Shoah n’a pas été un événement ponctuel Chapitre VI : Fin de la guerre. Paris . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 79 La libération – Une dernière mission pour l’OSE – L’installation à Paris – Un peu d’air. Fin de la période parisienne Chapitre VII : Retour à Strasbourg . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 89 Strasbourg. L’Esca. Fustel – La conduite automobile – La religion – La musique – La haute montagne. les Chavants – Les Hautes Vosges Chapitre VIII : En faculté . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 115 Vocation. L’oncle Elie – Sur les bancs de la faculté – La théâtralisation de la transmission du savoir – Les séquelles de la shoah. Bouboule – Intermède iranien – Les concours : externat et internat Chapitre IX : Mariage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 127 Famille – Sonja – La guerre froide – Paternité : Anne
ÇâîÈ X  ÈûÈ Èçî á Sâŝôû                     7 ôÈŝ îûÈŝ – NôûÈÈ ôîÈâîô  â âîôôîÈ – È DôçÈû ôŝÈ WÈî – DÈŝ âÈŝ – Tângente à l’armée – La SOCACU – Tangente parisienne – Intermède dans les nénuphars – Des mythomanes et de la mythomanie Chapitre XI : Un premier saut . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 151 Recherche d’un poste. Magouilles administratives. Les Français et la loi – Installation privée – Jean Marc. Le lac Majeur – Le plein-temps hospitalier – Concours d’agrégation – Transition Chapitre XII : Débuts à Besançon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 165 Une installation provisoire – Denise Lorach et son Musée – Le « CHU » de Besançon :Hinter am mondheim, derrière la lune – Problèmes radiothérapiques – Une Franche-Comté africaine – Bricolage et navigation – La bombe au cobalt. La carte hospitalière – Un illustre parrain : le Pr Robert Debré – Une équipe – Une première association avec Dijon – Le nouveau CHU – Mai 68 – Escapade en Corse Chapitre XIII : Montfaucon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 197 Nouveaux citoyens de Montfaucon – Découverte du Jura – De la psychiatrie – Des syndicats – Les trente glorieuses. JW prend sa retraite. Robert Weil dit Robi – Un axe Montfaucon-Tours – Voyages – Légion d’honneur – Les Multin Chapitre XIV : L’aventure de l’échographie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 219 L’irradiation en radiodiagnostic – Premiers contacts avec l’échographie – Congrès fondateurs – Thérèse Planiol – Combats et réussites – Les sociétés savantes – Parenthèse sur le communisme – Retour à l’Ouest. Médecine et politique. – La mode en médecine. – Chez les uns et chez les autres – Par-delà les océans Chapitre XV : Médecin hospitalo-universitaire . . . . . . . . . . . . . . . . 251 L’internat – Création et management d’un service hospitalier. Le poids de la tutelle – Organisation – Une équipe – Savoir scruter les dessins – Le train hospitalier – Médecine administrative et administration médicale – L’IVG – La stupidité en marche : comment fut entreprise la destruction de la médecine française – Le Caire. Karachi – Les CES Chapitre XVI : Vie familiale. Le nouveau CHU. Euroson 1984 et ses suites . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 279 Comment on devient un vrai médecin – Le nouveau CHU – Les enfants. Retour à la montagne – Euroson 84 – Une lourde facture – Convalescence
ÇâîÈ XVII  ôâÈ È FâîÈ                        7 ôâÈ – FâîÈ  ĀÈ – SôîÈ – Èâ âç ÇâîÈ XVIII: Changer d’air . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 309 Du Val d’Aoste à Singapour – Jakarta : les cobras de W. – Courmayeur – Antibes – Buenos Aires – Le Québec. L’adoption – La Corrèze – Jérusalem – La Toscane et la Provence – De Honolulu à Sydney – La Réunion – Au Japon – L’esprit japonais et Fukushima – Hanoï – Lisbonne – Retour à Besançon Chapitre XIX : Retraite : une nouvelle vie ; randonnée, étude et écriture . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 339 Dernières réalisations hospitalières – Retraite – Un peu d’oxygène – Un monde instable. De l’écologie et des écologistes – De l’édition et des éditeurs – L’archange – Des amis – Éternel étudiant : le Talmud – Écriture et Écriture. Le Coran – L’éthique : les hommes, les requins et les baleines
Chapitre XX : Des associations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 367 France-Israël –: l’orthodoxie juiveUne gangrène – La LICRA – Les amitiés judéo-chrétiennes – La communauté juive. Shakespeare – Au consistoire central – Le CRIF – L’éthique – L’Académie de Franche-Comté Chapitre XXI : Tremblement de terre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 395 Vive la cardiologie ! – Sonja – Seul Chapitre XXII : Serait-il temps de partir ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 405 Laisser les souvenirs avec les souvenirs – La vérité est interdite – Des moutons à perte de vue – Tendre l’autre joue – Une analyse de l’archéogauchisme : le rouge et le vert – L’Occident et l’islam : doute et certitude – L’islam et la République : le Coran – Un choix de versets coraniques –Le Coran et les juifs Le Coran et les infidèlesLe Coran et les chrétiens– Conclusion prospective
Chapitre I
Mon berceau, l’Alsace
Quatre-vingt-trois années ne sont sans doute pas suffisantes pour com-prendre le monde et le temps qui passe, avec ses accidents. Mais qui pourrait se permettre d’attendre plus longtemps ? Est-ce d’ailleurs néces-saire ? À une longue vie s’ajoutent les expériences des générations précédentes : les souvenirs familiaux s’étendent sur plus d’un siècle. Je vais donc dès maintenant me prétendre doté de clairvoyance. Je ne me bornerai pas à énumérer, pour les décrire, les épisodes marquants de ma vie et de ma mémoire familiale ; je m’inscrirai dans une double démarche, en m’efforçant d’être à la fois mémorialiste et moraliste : j’essayerai d’interpréter les événements auxquels j’ai assisté ou participé. Je ne m’interdirai donc ni les commentaires politiques, ni les commentaires religieux. Chère lectrice, cher lecteur, attention ! Mon âge ne connaît plus ni la langue de bois, ni le politiquement correct. Au fil des pages vont apparaîtremesen hébreu, dans lavisages : 1 Bible, ce mot est toujours pluriel (panim) ; les sages du Talmud nous disent : Lorsque le Saint, béni soit-Il, créa le premier homme, il lui fit deux 2 visages (B. Ber 61a). Oui, l’homme possède de multiples visages, selon ses humeurs ou le moment. Certains n’apparaissent qu’au détour des événements. D’autres sont secrets ; ils ne se révèlent que rarement, et seulement à un œil perspicace : le vôtre.
 È Tâû È â âçîÈ âûÈLMDlimoud âÈÈ Èŝt l’immense recueil des e commentaires des académies rabbiniques d’Israël et de Perse, entre le –IIsiècle et le e VIIsiècle de notre ère. 2. Parce que, selon la tradition orale, celle du Talmud, l’Humain a été créé comme un bloc hermaphrodite séparé ensuite en homme et femme.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.